Culture

Chantal Goya arrête les boîtes de nuit pour le Petit stade de l'Est

L'heure de la récréation a sonné. Chantal Goya, l'éternelle chanteuse pour enfants, va à la rencontre de son public réunionnais, enfants et... parents pour une date unique ce samedi au Petit stade de l'Est.


Chantal Goya arrête les boîtes de nuit pour le Petit stade de l'Est
"Je ne pensais pas un jour en arriver là", affirme-t-elle au cours de sa conférence de presse matinale du côté de Saint-Paul ce mercredi. Par ces mots, Chantal Goya explique simplement être toujours étonnée de chanter 40 ans après ses débuts.

"Je voulais être là à votre place, journaliste, pour écrire sur la mode, les tendances... Je vivais à cette époque à Londres, c'est là-bas que tout se passait", dit-elle, replongeant dans sa mémoire des années "yéyé".

Cela ne veut pourtant pas dire qu'elle a raté sa vocation. 40 millions de disques vendus et des tournées, qui se poursuivent "même si on n'est pas médiatisé", rythment l'essentiel de son planning.

Trente dates sont d'ores et déjà programmées pour 2013, 40 l'attendent cette année. Et parmi ce calendrier intensif qui l'éloigne toujours plus d'une retraite qu'elle ne prendra sans doute jamais, la chanteuse pour enfants et grands enfants fait un crochet par la Réunion. Sa dernière représentation remonte à cinq ans, avec une série de concerts dans le Sud.

Chantal Goya arrête les boîtes de nuit pour le Petit stade de l'Est
Cette fois-ci, la salle d'accueil est à la hauteur du nombre de personnes attendues. Le Petit stade de l'Est l'attend pour un spectacle unique samedi 28 avril à 19 heures. Une quarantaine de personnages sera présente sur scène. 19 autres artistes costumés l'accompagneront en plus de quelques décors qui ont fait le voyage. Bref, il ne s'agit pas d'un spectacle au rabais.

L'océan Indien ils connaissent

Comment en aurait-il pu en être autrement ? Chantal Goya et la Réunion... C'est une histoire qui dure puisque "j'ai fait mon premier gala ici, c'était en 1975 !", se souvient-elle. "A l'époque je n'avais qu'une seule chanson : Adieu les jolies foulards. Je l'avais chantée quatre fois de suite!", rigole-t-elle. Depuis, son répertoire s'est étoffé. Et les titres mémorables restent, quoi qu'on en dise, dans un coin de notre esprit: "Je retrouve tous mes enfants d'hier, qui sont parents maintenant". Attention à la fausse note, "s'il manque un seul guignol sur scène, le public me le fait savoir".   

Juré, la période du début des années 2000 où la chanteuse pour enfants a pris un virage techno en remixant ses tubes est bien révolue. "J'ai dû faire toutes les boîtes de nuit de France !", plaisante-telle, "mais je suis une couche tôt donc..." Après avoir rangé au placard "Bécassine is my cousin", elle rempile pour un nouveau spectacle qu'elle présentera samedi. "Il est rodé depuis deux mois en métropole" et reprend les classiques de son univers avec de nouveaux personnages dont un pourrait bien sortir de l'imagination de son mari, le compositeur Jean-Jacques Debout. Petite confidence de Chantal Goya : "Il a fait le voyage". Sans doute pour se rapprocher de son "Paul et Virginie" à lui...
Mercredi 25 Avril 2012 - 15:22
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2257 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 25/04/2012 15:48
Maintenant que le nain va être libéré, elle pourra l'inclure dans sa tournée pour les enfants....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales