National

Championne du monde de karaté, elle est recalée de la police à cause de son diabète

Mercredi 15 Novembre 2017 - 12:16

Photo : Facebook Alizée Agier
Photo : Facebook Alizée Agier
Alizée Agier est championne du monde de karaté, mais a vu l'un de ses rêves s'envoler : celui de devenir policière. Si elle a brillamment réussi les épreuves du concours de gardien de la paix, la jeune femme de 23 ans a été recalée à la visite médicale à cause de son diabète.

"Ça fout un coup. J'étais très triste. Entrer dans la police, c'était me lever chaque matin pour contribuer au bien public, être au contact de la population, l'aider..." confie au Parisien la sportive atteinte du diabète de type 1. Une maladie qui s'est déclarée alors qu'elle avait 18 ans et menait une vie saine, mais qui ne l'a heureusement pas empêchée de pratiquer sa passion. La championne vise d'ailleurs désormais une qualification aux JO de 2020.

Pour la Fédération française des diabétiques (FFD), cette situation, qui est une discrimination à l'emploi, est insensée, notamment au vu des progrès thérapeutiques. Des métiers comme pilote de ligne, marin, hôtesse de l'air et steward, douanier, marin ou militaire sont aussi concernés par cette restriction.
N.P
Lu 4315 fois



1.Posté par hug le 15/11/2017 13:52

C est normal il me semble car dans une situation compliquée et si cette personne fait une crise elle met en danger la reussite de l 'opération la sante physique de ses collegues


2.Posté par Triste ! le 15/11/2017 15:26 (depuis mobile)

C''est sûr qu''il vaut mieux avoir des policiers ''''fichés S'''' qu''une diabétique...
Lamentable...

3.Posté par Gamover le 15/11/2017 16:01

Bien espérons que pour une fois une dérogation sera faite par l'intervention des plus hautes
instances du pays, je dis bien les plus haute, je ne parle du vieillard qui commande les policiers .
Pour une fois où il y en a une qui a la Foi en ce métier difficile on pourrait bien l'aider à intégrer le Corps de
Police ou sinon continuons à enrôler des fumeurs de pétard eh oui il y en aussi dans la police malheureusement.
Alors l'avis est lancé aux décideurs ayez des couilles au cul pour une fois......

4.Posté par kline le 15/11/2017 16:30

pour un metier a caractére opérationnel ll faut avoir la chance d'avoir une sante parfaite .
imaginer lors d'une intervention que cette personne fasse une attaque du a sa pathologie


5.Posté par kline le 15/11/2017 17:04

Post 3 s'il y avait des controles a la Reunion les resultats seraient desagréables.
pour exemple le policier resposable d'un carambolage et alcoolise zamale sans oublier l uniforme pour faire le beau
un jour mon garcon a voulu s engager et lorsqu'i a dit venir de la Reunion on lui a dit toi pas de controle ..

il faudra du temps pour faire comprendre que la THC est nocif est dangereux sur le long terme

6.Posté par marie le 16/11/2017 08:46

Tt afait normal. Avoir de prob de sante vo mieux laissez la place aux autres.

7.Posté par jerome le 16/11/2017 12:20

NORMAL

8.Posté par Kreol974 le 16/11/2017 18:51

Tout sak ventre la bière dodo néna ici dans la police la, na poin diabète sa ?? le tantine lé plu sportive ke 2 3 gipn mi lé sir... mi di sa mi di pa rien...

9.Posté par Gamover le 16/11/2017 22:33

C'est sur il vaut mieux avoir des poulets radicalisés aux lectures saintes....

10.Posté par polo974 le 18/11/2017 15:48

c''est n'importe quoi, le diabète est plus facile à suivre et contrôler que l’alcoolisme, et ils sont pourtant nombreux à souffrir d'alcoolisme dans la police, la gendarmerie et autres...

11.Posté par Marie le 19/11/2017 21:39 (depuis mobile)

Moi , l autre jour , sur la route des tamatins j ai filé le train , a une voiture de gendarmerie qui roulait à 125 .
Et , pas de girophar , pas de signal sonore .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 16:24 La popularité d'Emmanuel Macron en hausse