Politique

Chambre régionale des comptes sur Ste-Marie: "Un rapport accablant pour J-L Lagourgue"

Entourés des militants socialistes, Christian Annette et Céline Sitouze, élus de l'opposition à Sainte-Marie, ont tenu un point presse après avoir pris connaissance du rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) portant sur les exercices 2006 et suivants de la commune. "Un rapport accablant pour Jean-Louis Lagourgue et Jocelyn Trulès (ndlr : directeur général des services)", lâche Christian Annette qui craint une seule chose, que les Sainte-Mariens paient les "erreurs de gestion" de la majorité avec, à la clé, une possible augmentation des impôts locaux en 2014.


Chambre régionale des comptes sur Ste-Marie: "Un rapport accablant pour J-L Lagourgue"
"Le système Lagourgue est dénoncé par les juges de la Chambre. Jean-Louis Lagourgue est pris en flagrant délit de falsifications comptables, de combines et de petits arrangements entre amis", explique Christian Annette, satisfait par les remarques formulées le long des 59 pages que comporte le rapport de la Chambre régionale des comptes, s'intéressant aux exercices 2006 et suivants. "Un bon nombre de mes observations remontées aux préfets et au titre du contrôle de la légalité depuis 2008 se retrouvent dans le rapport", précise-t-il. "Mais je ne peux pas me réjouir à la vue de la situation révélée qui n'améliore pas la situation de nos concitoyens", ajoute-t-il.

Christian Annette et Céline Sitouze sont critiques et amères sur la gestion de la commune. "Jean-Louis Lagourgue se considère au-dessus des recommandations de la CRC", arguent-ils. Les deux élus de l'opposition s'appuient sur le rapport précédent de la CRC (ndlr: en 2007) et dont toutes les observations n'ont pas été suivies par la majorité. "Seules quatre observations sur les 20 ont été corrigées entre 2007 et aujourd'hui. Et pour d'autres, elles se sont dégradées", explique Christian Annette.

Dans son rapport, la CRC fait état d'une "politique critiquable de recrutement et de rémunération des agents non-titulaires". "Dans une correspondance, j'avais alerté le préfet sur plusieurs recrutements illégaux, notamment ceux du directeur de cabinet, de l'ingénieur en chef de classe exceptionnelle ou encore du directeur général adjoint, en congé mobilité de Saint-Benoît et se retrouvant donc sur deux postes en CDI en toute illégalité", souligne Christian Annette. De plus, il évoque sans concession le "favoritisme dans l'octroi de primes démesurées", se basant sur les éléments de la CRC. "Les directeurs recrutés illégalement touchent 20.000 euros de prime en toute illégalité. Une injustice quand on sait que l'écrasante majorité du personnel perçoit une prime de 100 euros à Noël et que le maire refuse toujours les tickets restaurants", explique-t-il.

"Il y a une escroquerie aux deniers de l'Etat"

Autres éléments imputables à la gestion de la commune et reprise par Christian Annette, les anomalies des modalités de comptabilisation des travaux de régie. "Lors du vote du compte administratif de 2009, le maire faisait apparaitre une recette de fonctionnement de 2,6 millions d'euros permettant un équilibre. Après avoir demandé des justificatifs j'ai pu constater que les travaux remontaient à 2005", précise Christian Annette. Autre conséquence liée à cette "falsification des comptes", comme le souligne l'élu de l'opposition socialiste, la CRC évoque la possibilité d'un "remboursement de la FCTVA (ndlr : Le fonds de compensation pour la TVA a pour objet la compensation par l'État aux collectivités locales, à leurs groupements et aux établissements publics locaux, de la TVA acquittée sur leurs investissements, sur la base d'un taux forfaitaire)" suite à l'évaluation incorrecte des travaux de régie. "Il y a une escroquerie aux deniers de l'Etat", lâche Christian Annette.

Mais le plus inquiétant pour la commune a été le recours à des emprunts structurés, plus communément appelés "emprunts toxiques". "La situation financière de la commune est risquée. Le présent rapport établit que Jean-Louis Lagourgue a maintenant recours à des emprunts structurés, trop souvent toxiques, pour 40% de l'endettement de la commune. Mais en 2011, cette part a encore augmenté pour atteindre 47,6%", souligne Christian Annette. A titre d'exemple, sur les 22 millions d'euros empruntés auprès de la CLF/CAECL (Crédit local de France / Caisse d'aide à l'équipement des collectivités locales), devenue entre-temps la société DEXIA, la commune avait inscrit au titre du remboursement de l'annuité - sous le compte administratif de 2011 - 1,2 million d'euros, dont 760.000 euros au titre des intérêts pour 520.000 euros de capital remboursé.

"Des impôts locaux qui augmenteront de 30 à 40%. C'est une bombe à retardement"

"Les collectivités qui prennent le risque des emprunts toxiques doivent réclamer, avant tout engagement, une analyse de la structure du produit proposé mentionnant clairement les risques encourus", explique la CRC. Mais la commune de Sainte-Marie n'a pas été capable de "fournir" les documents. "Depuis 2007, aucun document d'analyse des prêts n'a été communiqué par Dexia", souligne la Chambre régionale des comptes. Le recours aux emprunts structurés comporte un risque. Dans un premier temps, l'emprunteur bénéficie d'un taux fixe minoré pendant les premières années, en contrepartie d'un risque reporté sur les annuités futures, car il s'agira d'un taux indexé au marché. "En clair, la commune passera à la période à risque en 2014. Quelle sera la conséquence pour les habitants ?", s'interroge Christian Annette. L'élu de l'opposition craint une augmentation importante de l'imposition locale pour que la commune ne se retrouve pas en situation de faillite. "Des impôts locaux qui augmenteront de 30 à 40%. C'est une bombe à retardement", lâche-t-il.

"Les éléments de ce dossier sont suffisamment précis, lourds et circonstanciés pour saisir le procureur de la République. Ils nous appartient de porter ce dossier à connaissance de la justice", concluent Christian Annette et Céline Sitouze.
Mercredi 20 Février 2013 - 17:35
Lu 1674 fois




1.Posté par Boa Bill le 20/02/2013 16:45
La CRC ne sert à rien ! La CDC ne sert à rien non plus... si ce n'est de permettre à certains de faire "mumuse" et de se croire déjà élus, avant d'être "épinglés" - j'aime bien le terme quand on parle de nos impôts et souvent de sommes considérables - à leur tour.

Combien de scandales dénoncés, gauche et droite confondus, et pourquoi jamais de coupables condamnés ?

Bertel de Vacoa

2.Posté par TEGO le 20/02/2013 16:58
Alé di par tou , des p'tits bras de la politique comptoir !

3.Posté par cacatoess le 20/02/2013 17:25
Il ne faut plus payer ses impots un point c'est tout mais tout le monde ensemble. Car les coupables sont les décideurs et les banques qui savent que quoi il advienne c'est vous aui allez payé. des lois ont été faites pour çà et sans vous dire les contenues. On crée de la dette et on vous spolie. Faut arrété de voté. Ils se sont crées tous les pouvoirs possibles, élues, députées ,sénateurs, gouvernant etc... . Rappelez vous ce qu'avait dit rafarrin un jour c'est pas la rue qui gouverne. C'a en dit long

4.Posté par et après? le 20/02/2013 17:25
çà changera rien et en 2014 il sera candidat et réélu.....çà sert à quoi, ces enquêtes? A RIEN, juste à indiquer au maire comment mieux s"y prendre pour ne pas se faire attraper.... démocratie de pacotille, simulacre de république ...

5.Posté par Zbob le 20/02/2013 17:28
La chambre régionle des comptes ne sert strictement à rien.
Toutes les malversations les abus , les détournements de fond ssont connus par des tas de gens...
Rien n'y fait . tant que les chambres n'auront pas de pouvoir de sanction , elles coutent des sous c'est tout
Quant à Ste Marie , pas un scoop, les habitants ont élus et réélus depuis tant d'années un type qui s'est déclaré lui même incompétent en gestion lorsqu'il a été jugé pour avoir fait couler la Caisse d'épargne de la Réunion dont il était le président uniquement grâce à son nom...
Quand aurons nous enfin le courage de ne plus baisser notre culotte devant ces vieilles familles féodales qui gouvernent et spolient la Réunion depuis toujours?

6.Posté par ludovic leste le 20/02/2013 18:09
Je comprends cette critique, mais le problème étant que toutes les collectivités sont à chaque fois condamnés, même l'état lui même a était épingler!
cette critique ne vaut même plus la peine d'être faite.
Tous les comptes sont dans le rouge, monsieur!

7.Posté par Marie le 20/02/2013 20:17
Tous les sainte mariens connaissent les magouilles de jean Louis lagourgue! Quand est ce que lEtat nous protégera de ces mafieux qui spolient nos enfants!

8.Posté par Lagourgue dehors le 20/02/2013 20:57
Tout le monde se souvient de la Caisse d'Epargne. Et tout le monde sait que Sainte Marie est mal gérée. Beaucoup de pistonnages, commérages et des histoires de promotion canapé y compris pour les élues en place.

9.Posté par EH madame la Justice... le 20/02/2013 22:02
Elle sert à quoi la chambre régionale des comptes, vu que les politiques ne rendent jamais compte? La zistis? Comme dit le bouc le Port: zistis m.....

10.Posté par run le 21/02/2013 05:45
je suis frustré par la justice a la reunion en métropole ça fait longtemps JLL aurais perdu sont mandat maire ...même pour l'affaire des frère boyer, il n'ai pas inquiété

qui protège JLL a champs fleury ????

11.Posté par run le 21/02/2013 05:55
il enrichi la famille V, les ste mariens ont les yeux bouché voté JLL c'est enrichir cette famille dernièrement il titulariser une au ccas , toute la famille travaille a la mairie ou a la cinor .

alors qu'il y a des cantinière qui ont 35 ans service et touche seulement 980 euro .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales