Politique

Chambre régionale des Comptes : “Relations complexes entre le Département et l'ADI"

Le deuxième point développé dans son rapport d'observations définitives, la Chambre régionale des comptes de La Réunion, met en exergue les incohérences et les dysfonctionnements de l'ADI. Cela serait dû selon à la CRC à un mauvais pilotage de la structure.


Chambre régionale des Comptes : “Relations complexes entre le Département et l'ADI"
“La chambre a constaté la dispersion des acteurs de l'insertion : 837 agents répartis sur sept structures et dans douze services dans le secteur public et parapublic, travaillent à l'instruction des demandes et à l'accompagnement des bénéficiaires du RMI”.

“Le rôle de pilotage revient aux deux acteurs principaux, juridiquement distincts, avec des compétences propres mais évidemment très liés :
      - le Département fixe les orientations de sa politique d'insertion, attribue à l'ADI les moyens financiers de la mise en œuvre de ces orientations et doit évaluer les résultats :
      - l'ADI, établissement public départemental présidé par la présidente du Conseil général, est responsable des décisions individuelles d'attribution du RMI. Le Conseil d'administration de l'ADI arrête le plan départemental d'insertion (PDI). L'ADI est chargée de sa mise en œuvre opérationnelle“.

“Compte tenu des délégations données au directeur de l'agence, la Chambre considère que le conseil d'Administration et sa présidente en qualité d'ordonnateur, ont conservé l'essentiel des pouvoirs de direction et de pilotage de la structure ADI”.

“La juridiction estime que la clarification des rôles entre ces deux opérateurs, dans le respect de leurs compétences respectives, est centrale afin d'améliorer le fonctionnement du système”.
Mercredi 23 Juin 2010 - 09:58
Jismy Ramoudou
Lu 1392 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales