Economie

Chambre des métiers : Le budget 2011 adopté

Hier après-midi, la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Réunion a voté son budget 2011, sans opposition, Bernard Picardo, président de la Chambre, dispose d'une confortable majorité. Une priorité a été mise sur l'activité des artisans pour contrer les effets de la crise et faire de l'année 2011, celle du "renouveau".


photo d'archive
photo d'archive
Le vote du budget 2011 s'est déroulé sans problème pour Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et d'artisanat de la Réunion, qui dispose de la majorité absolue au sein de la Chambre, aidé en plus par la non-présence de Jocelyn Delavergne et Hugues Atchy.

Seul opposant, Yoland Lenclume a tenu à jouer son rôle en votant, en compagnie des autres élus qui l'accompagnaient, l'abstention. Mais cette opposition n'avait aucune chance de changer la donne.

Bernard Picardo a fait adopter son budget 2011 qui s'élève pour l'année prochaine à 22,63 millions d'euros, soit en légère augmentation de 2,78% par rapport à 2010. Dans les 22,63 millions d'euros, 1,3 millions d'euros est consacré aux investissements, le reste étant affecté aux frais de fonctionnement. Sur ces frais de fonctionnement, Yoland Lenclume a tenu à réagir en pointant du doigt le parc automobile de la Chambre des métiers, qui compte 45 véhicules, et représente 60% des frais de fonctionnement. "Un dossier qui sera traité", lui a répondu Bernard Picardo, avant d'ajouter et de rappeler à Yoland Lenclume que ce parc automobile avait été mis en place sous la mandature de Giraud Payet, dont "vous étiez le trésorier".

Baisse du nombre d'apprentis


Si le budget est en hausse cette année, la part dédiée à l'apprentissage est en baisse de 1,33% en raison de la baisse du nombre d'apprentis dans les différents centres de formation. Il manque environ 300 contrats d'apprentissages, un manque qui s'explique par les effets de la crise sur les entreprises réunionnaises. Entre 2009 et 2010, le nombre d'apprentis à la Réunion est passé de 2395 à 2180.

La priorité sur l'activité des artisans


Pour Bernard Picardo, l'année 2011 doit être celle du "renouveau" et de "la sortie de crise". La priorité est de redonner de l'activité aux artisans, pour cela trois mesures vont être prises, renforcer la proximité, pérenniser les entreprises et les filières enfin, professionnaliser les acteurs. Une politique de coopération internationale va être mise en place pur faciliter l'accès et l'opportunité de l'export pour les artisans.

De plus, les sites de réceptions des artisans vont être modernisés dans les prochaines semaines. Prochainement, la Chambre des métiers va mettre en place un numéro unique pour l'ensemble des services.
Samedi 4 Décembre 2010 - 14:28
Julien Delarue
Lu 1249 fois




1.Posté par noe974 le 04/12/2010 16:13
On sort de la crise , c'est bien mais il y a beaucoup de paresseux à donner le biberon !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales