Politique

Chambre de Métiers: Les deux candidats déçus veulent faire annuler l'élection

Jean-François Maillot et Giraud Payet, deux candidats à l'élection de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ont déposé un recours hier au Tribunal Administratif afin de dénoncer les irrégularités qu’ils ont observées lors des élections du 14 octobre dernier.


Jean-François Maillot, soutenu par le CSAPR :
 
"On a le droit aujourd’hui de se poser des questions vu le constat que l’on a pu faire pendant la journée des élections. On a vu des enveloppes déjà ouvertes sortir à l’arrière et venir dans la salle de dépouillement. Nous demandons l’annulation de ces élections. Il y a eu un grand nombre d’irrégularités.
 
Le matériel de vote et la traçabilité de la Poste remis en question
 
Il y a trois acteurs : la Poste, la Chambre des Métiers et la Préfecture. La Chambre des Métiers finalise le fichier des élections. Est-ce le bon fichier ? Se pose aussi la question de la traçabilité de la Poste avec plus de 12.000 matériels de vote sur les 21.000 envoyés qui n’ont pas été reçus par les artisans. Est-ce que les artisans n’ont pas voté ou est-ce qu’ils n’ont pas reçu le matériel de vote ?
 
Ce mode de scrutin est archaïque. Au moment du dépouillement, tracer des petites croix sur un tableau en 2016,... la Chambre des Métiers peut évoluer vers un système plus performant et lisible. On a vu tout et n’importe quoi et malgré nos remarques, elles n’ont pas été inscrites sur le procès verbal final".
 
Giraud Payet, soutenu par la NCER et la FNTR :
 
"Nous avons déposé un recours dans les délais pour une demande d’annulation de ces élections. Nous avons soulevé les irrégularités entourant la note explicative transmise à l’ensemble des artisans en capacité de voter, leur précisant que dans le matériel de vote il y a une enveloppe avec obligation d’apposer sa signature.
 
Le mode de scrutin revu pendant les élections
 
Cette indication importante a été confirmée par un communiqué de presse établi par les services de la Préfecture en date du 6 octobre. Au cours du scrutin est sorti un décret ministériel qui est paru au Journal officiel le 13 octobre et qui vient modifier totalement le mode de scrutin.
 
Cette information, nous l’avons apprise le jour du dépouillement, c’est-à-dire le 19 octobre. La question se pose, pourquoi les artisans n’ont-ils pas été informés qu’ils avaient la possibilité de voter sans signature ? On nous fait valoir que cette disposition a été prise pour contrecarrer le faible taux de participation. Est-ce que le code électoral a été respecté ?
 
Il y a un certain nombre d’enveloppes qui ont été validées le 19 octobre sans tenir compte de l’absence de signature et qui ont été pris en compte. Notre recours porte sur ces éléments. Pourquoi l’information n’est-elle pas passée en temps et en heure ? Même la date du 13 octobre me parait être un procédé bizarre. "

La procédure de recours au Tribunal Administratif devrait prendre de deux à quatre mois avant d’aboutir. La question d’un recours suspensif pour la suite des élections à la Chambre de Commerce et d’Industrie reste cependant en suspens. En tout état de cause, pour annuler des élections, il faut que l'écart de voix entre le gagnant et le deuxième candidat soit faible. Le Tribunal Administratif prend en compte l’écart de voix entre le premier et le deuxième candidat lors d’un recours, et non le cumul des scores du deuxième et du troisième candidat pour prendre sa décision.

Chambre de Métiers: Les deux candidats déçus veulent faire annuler l'élection
Mardi 25 Octobre 2016 - 16:18
Laurence Gilibert
Lu 1800 fois




1.Posté par GIRONDIN le 25/10/2016 18:31
Pour la chambre des métiers 10% des courriers sont revenus pour non distribution pour mauvaise adresse d'après Bernardo sur réunion 1ere hier matin. Il dit que c'est comme les autres fois!!

Bref
Fichier pas à jour par grave c'est comme d'hab!

2.Posté par jean... le 25/10/2016 19:15
post 1
10 % de courriers non distribués. est ce normal ?
non évidemment !!
mais quand un supposé chef d'entreprise déménage volontairement ou pas et qu'il ne le signale pas .
Qui est le fautif ?
Peut être que c'est tout simplement volontaire pour essayer échapper aux impôts,...

3.Posté par Sarah le 25/10/2016 19:21
Mauvais perdant! Quel sorte de patron à son temps à perdre comme ça?!

4.Posté par Ulrich le 25/10/2016 19:25
Giraud Payet qu'on connait bien pour ses ptits coups n'apprécient pas qu'on lui dise non?! Le représentant des artisans a été désigné. Pour ceux qui n'ont pas effectué les changements d'adresse de leurs boites, à qui la faute?

5.Posté par Mamode le 25/10/2016 19:29
Le code de procédure de vote était à disposition de qui veut! Tout le monde savait que le vote allait se faire. Si quelqu'un voulait connaitre les modalités en détails, il l'aurait fait en amont, pas après le vote.

6.Posté par Question pas BETTE le 25/10/2016 20:04
Le monde mutualiste magouille pareil et personne y bouge Ou SI juste pour pleurer sur Radio LDLF pou dire la mutuelle lé cher et y rembourse pi
Gout a nous aster

7.Posté par GIRONDIN le 25/10/2016 20:29
2.Posté par jean...
....qui est le fautif?...

Le jardinier?


8.Posté par Paul le 25/10/2016 20:37 (depuis mobile)
Messieurs , il faut apprendre à perdre . Meme en annulant vous ne passerez pas au vie des scores . Soyez honnêtes envers vous meme

9.Posté par Mike le 25/10/2016 21:06 (depuis mobile)
La france est diriger par des magouilleurs tout le monde magouille pour sa gueules profit favoritisme trucage de tout genre des dessous de table la région le conseil général et bien d autre .. Et il NS font taxe merde il y a marre !

10.Posté par PATRICK CEVENNES le 25/10/2016 21:34
fukcd473
Sérieusement, je ne comprends pas ce qui fait courir les repris de justice comme Giraud Payet et encore moins les artisans qui votent pour un repris de justice. Seraient-ils eux-mêmes des délinquants ? Mdr !

11.Posté par ti crever le 26/10/2016 02:52
les magouilles validées par le préfet qui se compromet faute de volonté de clarifier ces modes de fonctionnement . La plus grosse magouille va venir cette semaine avec les élections de la Chambre de commerce ou on voit des gens venir solliciter les enveloppes chez les commerçants ,est-ce légal?

12.Posté par Artisan qui aurait voulu voté le 26/10/2016 05:31 (depuis mobile)
Je suis installé depuis 10 ans je n''ai jamais changé d''adresse depuis. Je reçois des courriers de la chambre des métiers pour m''informer de ne pas oublier de leur verser ma taxe d''apprentissage et la pour mon vote rien ? Oui magouilleurs plutôt

13.Posté par Artisan qui aurait voulu voté le 26/10/2016 05:33 (depuis mobile)
Et si les fichiers netaient vraiment pas à jour comment expliquer le sms d'invitation aux réunions de m. Picardo. C'est parce que je n'y était pas que j'ai pas eu mon matériel de vote ???

14.Posté par clémentine le 26/10/2016 07:45
C EST comme sa un perdant quand il voit qu il na pas gagner il redemande l annulation des votes malheureux de sa part

15.Posté par Le Jocobin le 26/10/2016 09:17
Un voleur n'apprécie jamais de voir son camarade porter un sac sur le dos, il pense toujours que l'autre a déjà volé ce qu'il devait lui-même voler.

QUE DES REVENANTS REPRIS DE JUSTICE PROFITEURS SANS SCRUPULES DE BAS ÉTAGES.

16.Posté par jo le 27/10/2016 04:44
Etant artisans moi aussi,je n'ai pas reçu le materiel de vote.... Faut arrêter de voté comme au temp des gaulois...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales