Société

"Cette université est en train de s'effondrer"


Zinfos ne publie que très rarement des courriers de lecteurs au fil-de-l'eau. Nous ne le faisons que lorsqu'ils sont très intéressants et sortent de l'ordinaire. Mais c'est la première fois que nous transformons un commentaire en article au fil-de-l'eau.
Il faut dire qu'il se fait remarquer par son originalité : Publié sous notre article "Mohamed Rochdi est content de lui. Et mécontent des autres", il est d'abord très long pour un commentaire. Mais surtout il émane manifestement d'un enseignant de l'Université, très au fait des dérives de son établissement et soucieux de faire bénéficier les autres Réunionnais de ses réflexions.
Pour moi qui ai connu l'Université de la Réunion de l'intérieur il y a quelques années en tant qu'étudiant et qui y compte encore nombre d'amis, j'ai été agréablement surpris par la très bonne analyse de ce lecteur de Zinfos. D'où ma décision de vous en faire profiter autrement qu'en commentaire d'un article datant de plusieurs jours et que vous n'auriez sûrement pas été relire.
Nous n'en approuvons pas nécessairement tous les termes, mais estimons que son intérêt justifie que nous le portions à votre connaissance.
Pierrot Dupuy


Il est vraiment dommage de sortir cette information à la mi-juillet alors que 98% des soi-disant enseignants-chercheurs ne sont pas là mais dans leur maison secondaire en métropole.

Je le dis sans arrière-pensées xénophobes, mais je dois le dire: depuis que Mohammed Rochdi est Président de cette Université, ce dernier a recruté un nombre incroyable de ses congénères Maghrébins avec l'appui des compatriotes "Maitropolitians" et la complicité des Créoles devenus des traitres.

Vous connaissez certainement la technique de la l'âne et la carotte pour les faire avancer ? On a mis une carotte devant les traitres enseignants-chercheurs créoles pour leur faire croire beaucoup de belles choses et avec les Maitropolitians, c'est main-droite/main-gauche.

Ils ont tous eu des promotions dans leurs carrières avec cette technique ensuite "tu votes pour moi et je recrute ta femme ou ton fils" ou "je finance ton projet de recherche" mais surtout tes frais.

Les HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) ou les titres de grade de professeurs ils les ont tous obtenus, si ils les ont passé, à La Réunion ces dernières années, sur le principe du copinage parce qu’ils ont fait venir des pontes nationaux de la recherche avec leur femme à passer 15 jours de vacances dans l'île à l'hôtel et tous les autres frais payés. Comment voulez-vous qu'après deux ou trois vacances gratuites (avec les voyages pour être membre de jury de thèse de leurs poulains) on ne vous donne pas votre titre ou votre HDR... ? Pourquoi ne les passent-ils pas à Paris leur HDR, avec un jury plus objectif et plus impartial ???

Malheureusement cette université est classée 76ème sur 78… Les chercheurs ne font plus de recherche... Il y a 350 enseignants-chercheurs mais combien font de la recherche réellement ? Combien connaissez-vous, messieurs, dames, de chercheurs qui publient et qui s'impliquent dans la vie publique réunionnaise et dont les résultats servent au développement de l’île Réunion ?

Encore une fois, ces enseignants-chercheurs s’en foutent royalement des étudiants réunionnais. Car ils ne sont pas venus à la Réunion pour les Réunionnais. Ils sont venus car ils n’ont pas eu de place à Paris ou dans les grands labos de recherche en province (je ne parle même pas du CNRS ou de l’IRD car leur niveau à la soutenance de leur thèse était si bas et avec leur manque de publication ils ne passaient même pas la première sélection).

Réunionnaise, Réunionnais, "sortez dans le fénoir", sachez que les Maitres de Conférence qui ont été recrutés à la Réunion sont les plus médiocres de France, les plus incompétents. Et l’incompétence produit de l’incompétence. Résultats nos étudiants sont les plus mauvais de France… et d’Europe…. Je le vois chaque année: si il y a encore des étudiants, c’est qu’une grande majorité n’ont pas les moyens de faire des études en dehors du Département… Et surtout beaucoup viennent des Bac Pro car pas assez de places en BTS ou à l’IUT… donc par défaut ils font AES, Droit, Anglais, etc. Ces mêmes Maitres de Conférences n’envoient pas leurs enfants à l’université de la Réunion...

Les Profs sont démotivés pour enseigner et n’ont plus de niaque pour la recherche scientifique…. Mais ce qu’ils trouvent de sympathique ici, "c’est une île de tolérance, de métissage, d’interculturalité, etc…". Sauf qu’on ne retrouve pas ce métissage et cette interculturalité parmi les professeurs… et dans les recrutements… Le seuls Créoles sont là avant 8H00 et après 19H00 pour le nettoyage et le sécurité des locaux et de l’enceinte universitaire…

Ce qui compte pour la très grande majorité d’entre eux, c’est surtout les 53% de vie chère dont ils ne peuvent pas bénéficier ailleurs mais aussi les randonnées, le soleil, les jeunes filles et malheureusement plus pour eux: le surf…

Les étudiants qui ont obtenu leur doctorat à l’Université de la Réunion ne sont pratiquement pas recrutés à la Réunion… Les meilleurs doivent partir ailleurs ou sinon ils tombent dans la dépression en allant faire de l’enseignement dans le secondaire ou postulent par défaut dans des entreprises.

Bref le Président aussi est le premier à s’en foutre royalement des Réunionnais et ce qui compte pour lui… c’est lui même. Il a fait campagne sur l’excellence il y a 8 ans mais c’est aujourd’hui sur son Excellence qu'il avance. Sa carte au PS: c'est par opportunisme. Mais ne vous inquiétez pas, il va bientôt prendre sa Carte chez Les Républicains.

Désolé je ne vomis pas sur eux, mais les Réunionnais doivent savoir toutes les manigances de ce Président et de ses complices mais surtout la réalité sur le niveau de cette université et de ses soi-disant chercheurs.

Faites le bon choix lycéens et futurs étudiants…
Mardi 14 Juillet 2015 - 09:49
Lu 9696 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par Sonic le 24/07/2015 20:03
Bravo pour votre message! Ceux qui ne sont jamais passés par l'université ne peuvent pas comprendre!! Il y en a eu des recrutements de mc incompétents au détriment de compétents à la fac de droit! Des doctorants à la limite du suicide à cause de leur directeur de thèse plus occupé à gagner de l'argent en ayant beaucoup de doctorants plutôt qu'à s'en occuper! Pour ma part, pour pouvoir soutenir ma thèse à la Réunion (je suis reunionnais) j'ai même été jusqu'à supplier mon p... de directeur de thèse d'accepter de venir à la Réunion en lui payant son billet d'avion car l'université refusait de prendre en charge son billet. Je précise qu'un doctorant en fin de thèse est souvent au chômage! peut être la honte la monte sur li...li la bouge son ki et li la redemande l'université de payer pou li!
Que dire aussi de la pression que ces enseignants chercheurs mettent sur les chargés de travaux dirigés: fais ces heures de cours gratuitement sinon on s'en souviendra lors des futurs recrutements! Et de ces profs racistes qui estiment que les réunionnais sont des imbéciles...oui j'en ai vu des conneries au sein de cette universités et je pense que je pourrai écrire un livre en trois tomes!

55.Posté par Ti kréol le 23/07/2015 16:11 (depuis mobile)
Bravo à l'auteur du texte, c'est un constat que je partage, moi aussi ayant été étudiant dans cette université. Malheureusement, l'université est un mirroir de la société réunionnaise : sur-représentation des zoreys dans les couches superieures

54.Posté par Polo le 23/07/2015 14:15
Pour avoir été étudiant à l'UR en 2005 et pour travailler aujourd'hui dans une université métropolitaine, je tiens à souligner un point très important :

le copinage, le clientélisme et le manque de travaux de recherche ne sont pas l'apanage de l'université de la Réunion, c'est une caractéristique du milieu universitaire français.

Quant aux chiffres donnés pour la réussite en L1, je me souviens parfaitement que 50% de mes camarades n'étaient là que pour les bourses, et l'avouaient sans difficultés. Par ailleurs, le taux d'échec en L1 dans des filières telles que LEA en métropole est aussi très élevé, alors que le niveau des étudiants est en baisse constante. Une seule solution : la sélection à l'entrée de l'université, et la rendre payante (au moins symboliquement). Cela permettra de n'avoir que des étudiants motivés.

53.Posté par Jean-Pierre le 23/07/2015 03:44
Je ne sais si tout cela est vrai... J'ai eu d'excellents professeurs dans cette Université.... rares, mais on ne peut pas toujours avoir de l'excellence partout.
Une chose m'apparaît certaine, pour étudier et avancer dans la recherche, j'ai immigré au Québec. Le degré d'exigence est autre, la qualité des suivis et des accompagnements est excellent.
Je fais actuellement ma troisième maîtrise, je suis étudiant chercheur et j'ai déjà eu l'opportunité de participer à des colloques internationaux et faire valoir la qualité de mes travaux. la "confrontation" avec d'autres universitaires a fait avancer mes travaux. Je poursuivrais en Doctorat avec l'envie d'enseigner à La Réunion... Mais il y a fort à parier que le Québec ou le Canada offrirons des opportunités autrement plus intéressantes en termes d'émulation intellectuelle .... travailler avec des étudiants dans des domaines diversifiés, voilà aussi ce qui fait avancer les connaissances et crée un climat réellement universitaire et non de consommation de cours...
bonne chance La Réunion :)

52.Posté par la xénophobie à l''''UR (Université de Rochdi) le 16/07/2015 23:10
Dans l'Université de Rochdi, il y a DPSP et il y a les étangers à l'UR.

L'hostilité envers les étrangers de DPSP est réel : toutes les promotions, tous les crédits, ... pour DPSP.
Les étrangers à DPSP, en général ceux qui refusent de baiser la main du monarque, sont maltraités et stigmatisés...

traités d'agitateurs, ils sont rejetés et poussés en dehors de l'Université de Rochdi.
L'Université de Rochdi est le Royaume du monarque, il s'y croit et rejette les étrangers, souvent ce sont des réunionnais ...

le comble mais ... les créoles n'ont pas vu que UR était devenue Université de Rochdi

51.Posté par Gilles L le 16/07/2015 22:58
Il m'a fait professeur,
Il m'a fait professeur première classe
Il m'a fait DRRT
Il me fera ... président, en 2016

Merci MR
Je te dois TOUT, je serai à ton service

GL

50.Posté par Cro-Magnon, autre responsable de l'université le 15/07/2015 23:11
les derniers, vous serez les premiers ... encore un dernier au concours d'agrégation et à la tête de l'université

49.Posté par Nico, vice-président relations internationales le 15/07/2015 23:08

professeur d'économie, travaux de recherche exceptionnels en économie, reconnus ... dernier de l'agrégation en économie ... et vice-président de l'université

48.Posté par La DuDuche le 15/07/2015 23:06

Dans l'Université de Rochdi (UR), la recherche d'excellence est pilotée une chercheuse exceptionnelle, la DuDuche. contractuelle, puis MC, puis professeur, une carrière unique et d'exception ... à La Réunion. Vous y croyez ! Elle est tellement mobilisée par la recherche, qu'elle a un chauffeur pour ses déplacments.

47.Posté par Polis le 15/07/2015 19:41 (depuis mobile)
En faculté de droit on a ou avait quand meme de bon calibre. Le PR Seube le doyen Puig le PR. Lamarche m kalfleche... Et puis c''est vrai des glandeurs et des incompétents. La je me tairai tout!

46.Posté par Marie Galante @u troll l'antillais le 15/07/2015 18:59
Ses amis ne sont pas mes amis, d'une. D'autre, l'original est mon correcteur orthographique et il est loin d'être grossier! cela me rappelle un autre bel ami.
Tu as, toi aussi, gagné le droit de lui dire en face. Enfin, je suis septique sur ton courage comme celui du 1er troll.
Toutefois, nous restons disponibles pour t'aider dans tes démarches, si tu souhaites changer de vie... au bord de la plage à guetter les requins, sous l'effet du soleil et d'autres choses qui te tapent sur la tête!

"Et mét un peu lo plomb dans ton tête et arrêtes de faire ton kréol de base!"
Pour rappel, tes propos n'engagent que toi.
A bon entendeur...

45.Posté par game over le 15/07/2015 18:30 (depuis mobile)
CELA FAIT LONGTEMPS QUE L ON ENTEND PARLER DE CETTE PRATIQUE COMMUNAUTAIRE. Ça ne peut pas continuer. Il fallait en faire état publiquement.Déjà en tant qu enseignante dans le secondaire j avais été frappée du nettoyage ethnique, terrifiant.

44.Posté par laveritésijemens le 15/07/2015 17:55
mohamed ait arab
tu t'es pas gêné de traiter de racistes ceux qui n'avaient alors fait que publier un article écrit par quelqu'un d'autre (entre parenthèses, dire de quelqu'un qu'il vient du bled, ce n'est pas raciste). Evidemment cela tu te gardes bien de le dire. A vous entendre à l'époque, tout le groupe rur était composé de racistes. Tu ne me connais pas et me connaitras jamais. Si c'était le cas, je prendrais volontiers le temps de t'expliquer comment, à l'époque, momo a manipulé le groupe DPSP. Tu crois peut être que parce que tu es maghrébin, tu as le monopole de la pensée humaniste, de gauche et non raciste. Tu es peut être professeur d'universités et travailleur tardif respectable mais ce jour là, tu as insulté de racistes beaucoup de gens dont tu ne soupçonnes même pas la fraternité et l'humanisme. DPSP et Rochdi ont atteint ce jour le sommet de la bêtise humaine, et ne l'ont pas quitté depuis.
Alors, regarde en toi et rectifie...

43.Posté par JeuneMoun le 15/07/2015 15:37
Bravo, et merci, c'est bien dit.

TOUT le monde le sait, tous ceux qui ont un rapport avec la Fac le savent.
(Bravo aux rares diplômes, envers et contre tout ils se sont durement battus !)

Moi, étudiante, je confirme... La Fac de la Réunion, c'est une blague, en fait.
Biensur j'suis consternée, on se sens trahis nous les jeunes... Rien de mieux pour contourner c't'histoire là qu'un bon BTS ou DUT.
Pour avoir étudier en métropole par chance (et par dépit aussi faut le dire!) je confirme, l'enseignement supérieur en hexagone est largement mieux ficelé et entretenu !
Les magouilleurs, à la Réunion, un fléau... partout, la Fac c'est un terrain de jeu mais le """bas peuple""" est cible de bien pires escroqueries...

Bref Merci pour ces mots.

42.Posté par Michelle le 15/07/2015 14:14
ET avez vous aussi regarder du côté de l'ESPE (Formation des enseignants / université de la réunion)... Que des camarades? Très très peu de réunionnais: 2 MAD métro viennent d'être embauchés!! Et pourtant des réunionnais se présentent? on peut les compter sur les doigts de la main? C'est inadmissible? Et quelle formation donne t-on à nos futurs enseignants que de la médiocrité?

41.Posté par Jaja le 15/07/2015 10:48
Message de Pierrot Dupuy : Ce commentaire a été effacé suite à une malencontreuse erreur de manipulation. Nous en sommes désolés. Nous prions Jaja de le republier et nous le mettrons en ligne)

40.Posté par stéphane marioli le 15/07/2015 10:31
Les dires et les faits dénoncés ici sont avérés. Jamais l’Université de La Réunion n'a été aussi bas. L'une des plus grandes erreurs a été la fermeture de nombreuses filières du Tampon, sous prétexte qu'elles n'étaient pas "rentables". Il fallait déshabiller Pierre (Le Tampon) pour habiller Paul et Judas (La Fac de Médecine et l'école d'ingénieurs).
Pour ce qui est du recrutement ami voire communautarisme, cela devient un sport régional : regardez à la Région et dans l'une de ses structures les plus opaques : la SPLRMR, celle-là même qui a la gestion des musées régionaux. Ces structures deviennent le support d'activités d'animation et perdent à une vitesse astronomique leurs vocations et fonctions scientifiques et culturelles. Leur directeurs scientifiques sont muselés, perdent leurs prérogatives, sont "empêchés" ou mis devant les faits accomplis. Certaines carrières d'amies politiques, pourtant absolument pas justifiées sur le plan professionnel, sont fulgurantes. Le critère de progression ? la compétence. En fait non, je plaisante. c'est l'affinité politique et l'échange de "bons" procédés. On retrouve ici les mêmes fonctionnements qu'à l'Université. DEPLORABLE.

39.Posté par Charles le 15/07/2015 09:34
Tout ceci n'est pas prêt de s'arrêter.
La loi néo-liberale de 2007 (LRU) a été renforcée sous Hollande. Le service public n'a pas vocation remplir des tableaux financiers de ratio mais à satisfaire des besoins sociaux. Les externalités ne sont pas prises en compte dans les tableaux financiers. Bref appliquer les recettes du privé dans des organismes qui n'ont pas pour objectif la rentabilité financière conduisent à avoir des "managers". On met sous tension le corps de métier pour enrichir la direction et les actionnaires. ici les actionnaires sont les soutiens qui apportent leurs voix, ceux qui profitent du système comme le dénonce l'auteur de cet article.
On peut regretter ce qui arrive à l'université de la Réunion. Tant que le cadre national sera mauvais, on verra ici et ailleurs (Paris 13, l'université de Antilles-Guyanne, etc. ) du clientélisme et le service public bafoué. Les managers évoluant dans ce cadre feront les actions qui maximisent leur bien-être. Certains allant sur le bord du cadre en fraudulant les élections pour se maintenir au pouvoir. Comme il est permis de faire voter les enseignants vacataires. Le collègue des électeurs est maléable à volonté. Voila pourquoi cela n'est pas prêt de s'arrêter.
Rochdi va aller sous d'autres cieux, un autre de ses soutiens prendra sa place en arrangeant les élections et cela continuera. Au fond Rochdi, ce n'est pas un mauvais bien au contraire. Il a su tirer au mieux ses marrons du feu.

Enfin, je voudrai terminer par cette remarque. Est ce qu'il faut que des parisiens pour enseigner aux parisiens ? est que il faut que des lyonnais pour enseigner aux lyonnais ? Est ce qu'il faut que des créoles pour enseigner aux réunionnais ? La richesse d'une université c'est sa diversité et non sa consanguinité (pour ne pas dire l'inceste). C'est la valeur ajoutée (sociétale) qui est à apprécier pour un enseignant et non son origine.

38.Posté par Etudiant le 15/07/2015 06:28
Ce courrier est effectivement raciste. Vous parlez des métropolitains - "maitropolitain" comme vous les appelez démontrant votre racisme et un attachement à l'indépendance de l'île peut-être ? - comme des esclavagistes venus voler nos emplois, vous les dépeignez de noir si je comprend bien. Sauf que, dans la vie personne n'est complétement noir ou blanc.
Le positionnement de l'université de la Réunion au classement national ne vient pas uniquement du sois disant bas niveau des enseignants, il y a d'autres causes à ça et notamment l'absence aux cours d'un grand nombre d'étudiants inscrits à la fac uniquement pour percevoir les bourses. Je ne dis pas que c'est mal, mais c'est normal, dans un contexte économique plus difficile à la réunion que ce soit pratique courante (en sachant, on nous l'a dit, qu'à la Réunion maintenant "l'absence répétée en cours n’affecterait pas le versement des bourses").

Ce fait n'est surement pas la seul cause. Je pourrais en cité une autre : le classement de l'université lui-même affecte son niveau. Pourquoi ? Quand vous sortez de l'université de la Réunion (excellents résultats, bon diplôme) pourquoi vous y resteriez travailler si on vous proposait un meilleur poste (je sais pas, à la Sorbonne par exemple), ou vos travaux auraient plus de visibilité ? Le métier de chercheur est également une vocation je vous le rappelle, il y a des gens, et j'en fais partie, qui adore passer leur temps à réfléchir, à trouver des solutions à des problème et à éclairer un peut plus le monde de vérité. Alors forcément quand vous n'êtes pas le meilleur, vous n'allez pas chez les meilleurs (c'est peut-être le cas des enseignants de l'université de la Réunion).

J'aimerais finir en disant que la solution (à mon avis) pour éviter de se faire empirer la situation c'est de ne pas céder à la panique (ne pas fuir l'établissement ce qui le conduirait à sa perte). Généralement dans ces situations, le calme et l'entraide plus que la division (méthodologie FN) permettent un retour à la normale.

37.Posté par Limite le 15/07/2015 05:44
Salut,

Il y a sûrement du vrai la dedans. Mais j'y trouve un esprit nationaliste revendicatif...
Ce message est adressé aux réunionnais, seulement moi je suis métro et je suis aussi étudiant
à cette université à la fac de science.

J'ai vu beaucoup de professeurs créoles figurez vous... Alors voila, peut être que c'est
vrai pour la fac de lettre ou droit ou autre... Mais de la à généraliser toute l'Université.

J'ai envie de dire BRAVO !! Pas BRAVO à Pierrot Dupuy car lui il a simplement
laissé un commentaire mais BRAVO à zinfos974. Un message qui va peut
être juste engendré de la haine encore et encore.

Pour ma part je suis content d'être à la fac de la Reunion, en métropole je serai
à Montpellier qui est encore plus bas dans le classement en fait. Enfin je dis ça je dis
rien.

Allez SALUT !

36.Posté par Entropie le 15/07/2015 01:49
Des magouilles à l'université de la Réunion : nooooon !

Des histoires de coucheries, des thésards au bout du rouleau grâce à leurs directeurs de thèse incompétent, des batailles pour le pouvoir...
Il n'y a qu'a s’intéresser à l'OVE (observatoire de la vie étudiante) nouvellement créé.
L'ancien dirigeant de l'Unef devenu vice président du Crous : au moins me diriez vous c'est un créole qui profite. "taxez moi de racisme mais une évidence qu'on nie n'en n'est pas moins évidente"
Les hypocrites qui attaquaient le projet susdit et qui aujourd'hui tombe dans les bras de l'instigatrice ...
Et j'en passe et des plus pires, vraiment l'Université mériterait une bonne investigation en profondeur et croyez-moi vous ne serez pas déçu. :')
On pourrait en écrire des pages et des pages...

35.Posté par KOSSAVIDI le 15/07/2015 01:27
A Mohamed Aït- Aarab et à tous ceux qui crient au racisme et flétrissent Monsieur Dupuy.
A La Réunion on peut parler d'ethnies. Qui en parle?
Les ethnologues ou ceux qui se disent tels et ceux qui reprennent leur vocabulaire.
Ainsi il y a les "Cafres", les "malbars" ou "tamouls", les "zarabes" etc...

Mais parler de "Maghrébins" serait interdit pour cause de racisme, de xénophobie.
il faudra m'expliquer.
Dire que quand 3 malbars ou tamouls se réunissent c'est du "communalisme" et le dire c'est faire de la science politique, mais écrire que les Maghrébins fonctionnent en réseau et que ce réseau on peut le constater à l'université de la Réunion c'est du racisme.
Il faudra m'expliquer.
Ce texte repris par Zinfos est tout à fait exact.

Maintenant pour les bonnes âmes qui déplorent une absence d'analyse, précisons quelques points :
1- La LRU votée sous Sarkozy, aggravée sous Hollande
Elle a livré les universités françaises à des personnages qui ont vu pour leurs carrières, leurs avantages, leurs pouvoirs un champ de manœuvres extraordinaire en faisant du clientélisme le levier exclusif de leurs actions.
Je te recrute, tu me soutiens, je te propulse .
Tu es en poste, tu ne marches pas avec moi, je te bloque, tu ne comprends toujours pas, je te casse.
C'est la réalité de cette université.
Les bonnes âmes veulent-ils des noms ?
2- Cette réalité n'aurait pas suffi et duré 10 ans si :
a) s'il n' y avait pas Sarkozy et son obsession de promouvoir la diversité : un "black", un "préfet musulman", un "recteur musulman", etc ...
Tout cela est su, dénoncé par les propres (ex-) amis de Sarkozy. Les bonnes âmes ont-elles crié au racisme quand cela est dénoncé ?
b) S'il n' y avait pas Paul Vergès, Idriss Omarjee, Philipe Berne et Raymond Mollard qui ont activé les relais à l'interne et les organismes de recherche à l'externe dès que la LRU leur a permis de voter.
Pour que cela soit encore plus clair, faut-il préciser le rôle du CIRAD et de ses dirigeants dans les élections frauduleuses de Rochdi contre Michel Boyer et contre Philippe Jean-Pierre ?
Faut-il donner les noms des organisateurs de la fraude au Cirad ?
b) S'il n' y avait pas Gilbert Annette, Erika Bareigts et les socialistes de Saint- Denis
Quand Sarkozy battu, Hollande élu et Vergès battu à la Région, ils ont amplifié leur soutien à Rochdi et à sa clientèle.
Faut-il citer les noms des avocates de Rochdi dans le premier cercle d' Annette (les Didier Annette, les Erika Bareigts, les Orphée )
A quel demeuré Gilbert Annette, alors secrétaire du PS, maire de Saint- Denis, va-t-il faire croire qu'il ignorait que Rochdi avait pris sa carte au PS de la Réunion et qui plus est dans sa ville ?
c) S'il n' y avait pas l'UNEF dont les dirigeants ont toujours été en service commandé de Vergès et de l'Alliance pour partie, et pour autre partie du PS de Gilbert et Didier Annette.
Je confirme donc ici en tout points ce que d'autres ont écrit ailleurs sur le CIRAD, Verges, Annette, UNEF et consorts.
d) Les alimentaires et carriéristes universitaires métropolitains comme réunionnais :
Faut-il donner les noms de ces carrières exceptionnelles qui parfois passent en moins de cinq ans de prof de deuxième classe à prof de classe exceptionnelle ?
Faut-il donner les noms de ceux qui pour une mise à disposition (à l'ex-MCUR) ou un mandat avec jeton financier (dans des assemblées consultatives) ont soutenu et continuent de soutenir Mohamed Rochdi ?
Faut-il donner les noms de ceux qui sous couvert de missions vivent à demeure à... et viennent à la Réunion, donc dans cette université qui les emploie, deux ou trois semaines deux fois l'année en concentrant leurs cours ?
Faut-il donner les noms des Doyens qui ont couvert et couvrent cela, parce qu'eux aussi ont leurs intérêts ou des choses à se faire pardonner ou vendre ?
Monsieur Dupuy a raison doublement : en appelant un chat un chat et en dénonçant l'état de décomposition avancée de cette université .
Et Merci à Madame Bello, M. Didier Robert, M. Lebreton de ne pas avoir poursuivi dans la voie des Vergès et Annette .
Questions simples :
Mohamed Rochdi peut-il donner le nombre de docteurs de cette université qui ont tous les titres et qui ont été recrutés dans cette université ?
Mohamed Rochdi peut-il donner le pourcentage, comme l' a demandé Monsieur Dupuy, d'enfants d'enseignants à La réunion inscrits dans cette université ?
Mohamed Rochdi peut il nous donner le pourcentage d'universitaires dont les enfants sont inscrits dans cette université ?
Mohamed Rochdi peut -il nous donner le nombre de protections fonctionnelles demandées ces 5 dernières années ?
Mohamed Rochdi peut-il donner la la liste des promus : hors classe des MCF, première classe des Professeurs,classe exceptionnelle des professeurs depuis qu'il préside l'Université ?
Mohamed Rochdi peut-il nous donner un tableau section par section précisant quand les postes ont été ouverts, quand ils ont été pourvus et qui a été recruté sur ces postes ?
Mohamed Aît- Aarab peut-il convaincre Mohamed Rochdi de mettre sur la place ces éléments ?
Ainsi on verra où est la xénophobie. Merci à Zinfos et à son Directeur. Il est temps d'éclairer les pratiques de ces tristes sires qui ne savent que hurler au racisme quant on révèle leurs pratiques.

34.Posté par Mohamed Aït-Aarab le 14/07/2015 22:27
Cher Pierrot,

je suis attristé par ce que je lis : c'est un torchon qui suinte la xénophobie, dans la droite ligne d'un autre torchon (publié ailleurs) qui (tu dois t'en souvenir) stigmatisait "les copains du bled". Inqualifiable !
Mais bien sûr je suis maghrébin, donc forcément partial...

33.Posté par mc97 le 14/07/2015 22:05
qui à fait le réforme des université qui est un fiasco total et coûteuse sarko et son gouvernement , demander aus républicains comment ils ont fait et surtout à madame valérie Pécresse pour en arrivé à ça , des incapables qui ont foutu le pays dans une merde pas possible , j'aimerais entendre les gens droite sur le universitaire , ces gens qui ne savent même pas géré correctement un état sans la ruiner !!!

32.Posté par JPP le 14/07/2015 21:13
@26.

Je continue de dire qu'il faut distinguer le président de l'enseignement. Une université se compose de facultés et de laboratoires qui assurent l'enseignement et la recherche. On ne peut blâmer les enseignants si le niveau d'arrivée les étudiants est faible tout comme en BTS. Le problème de l'université est à l'école puis au collège et au lycée. Créer une L0 est bien le signe d'un niveau très faible à l'entrée de la fac de droit de d'éco par exemple. Même la VAE des BTS impose une entrée en L2 et non L3. J'ai eu l'occasion de mesurer ce niveau et en BTS et à la fac donc des élèves de toute l'île et de Mayotte. C'est les malgaches qui travaillaient le mieux avec les étudiants venant des bacs ES et S locaux.
Maintenant que la direction ait des difficultés de management c'est vrai depuis longtemps. Mais il faut distinguer Univ des facs. La gestion de l'enseignement. Un président doit-il assumer ses prédécesseurs?
Pour la recherche c'est encore autre chose. Un chercheur cherche mais personne ne dit qu'il doit trouver. Maintenant si en Eco les chercheurs trouvaient la Grèce et autres seraient sauvés. C'est bien parce que la recherche est théorique que les solutions ne se trouvent pas à tout coup.

Vous pouvez aussi noter que je ne suis pas partie prenante ni comme enseignant ni comme chercheur donc libre de ma parole et de mes opinions.

31.Posté par a 8 : justedubonsens ... il ne vaut mieux pas faire l'enquête le 14/07/2015 19:40

Pierrot Dupuy devrait faire l'enquête ... l'UR université de Rochdi a du soucis à se faire !
130 millions d'euros , 80% d'échec en L1, 70 % d'échec en licence

30.Posté par Titi or not Titi le 14/07/2015 19:38
Grace A L'Université, J'ai Trouvé Ma Femme !
Grace A L'Ecole Des Mines en France, J'Ai Trouvé Un Métier !
Grace Aux Iles Vanille, J'ai Trouvé D'Autres Partenaires Pro !

29.Posté par a 22 : xénophobie ? oui celle des réunionnais le 14/07/2015 19:36

à l'UR (université de Rochdi) pas de place pour les réunionnais, c'est pas xénophobe çà ?

28.Posté par a 13 : la magie du ciel le 14/07/2015 19:35

entre Paris et La Réunion, il y a la magie des cieux ... ils partirent docteurs, ils arrivèrent prix nobels

27.Posté par UR : 130 millions d''''''''''''''''Euros le 14/07/2015 19:33
à JPP post 16 :
UR : moins value au niveau national de 10 points
UR : aucun bilan sur la réussite étudiante depuis 12 ans
UR : aucun bilan social
UR : aucune relation avec les acteurs locaux
Démission de Moser, Démission de Lenormand, Critique de Bello, Critique de Bareigts, Critique de Lebreton, Critique de Robert ... seul Rochdi a raison
Dans l'université c'est pareil, il a raison et lui seul sait ce qu'il faut faire

L'Université de La Réunion, avant Rochdi n'existait pas, ne progressait pas Vive l'UR : Université de Rochdi

26.Posté par UR : 130 millions d'Euros le 14/07/2015 19:26
à post 18 : UR : 130 millions d'euros 85% de salaires
ils se démènent ....

25.Posté par UR : Université de Rochdi le 14/07/2015 19:23
Cette université est l'Université Rochdi. Ce n'est pas l'université de La Réunion.

Dans cette université, visiblement il n'y a aucun réunionnais.

A la direction de l'université, force est de constater qu'il n'y a pas de réunionnais. Aucun vice-président, aucun cadre supérieur, aucun cadre des services de Rochdi, aucun directeur de laboratoire ...

Cette université a plus de 30 ans. A-t-elle joué son rôle d'ascenseur social, y compris en interne ?
Le plus inquiétant pour le monde de l'entreprise, c'est que cette université n'a aucune confiance dans les réunionnais qu'elle a formés.

En d'autre temps, Michel Carayol, Patrick Hervé ont accompagné l'émergence d'une élite réunionnaise, y compris au sein de l'université de La Réunion. Depuis 12 ans que Mohamed Rochdi est au pouvoir, l'ascenseur est en panne.

Arrivant de Pau en 1997, simple diplômé d'un doctorat sans mention, très vite, Mohamed Rochdi a construit un autre ascenseur ultrarapide exclusivement pour les membres de son groupe DPSP (Démocratie, Partage, Service Public), abusant de la confiance du pays d'accueil.

Depuis 12 ans, cette université, c'est celle d'un groupe, DPSP (Démocratie, Partage, Service Public).
Depuis 12 ans, cette université n'est plus l'université de La Réunion, c'est l'université de Rochdi (UR).

Cette université de Rochdi coûte 130 millions d'euros par an pour :

- un taux de réussite en L1 de 19%, en baisse
- un taux de réussite en licence d'à peine 28%
- des masters à l'insertion professionnelle douteuse (analyser de près les stocks de masters dans les pôles emplois de La Réunion)
...

24.Posté par Hoarau Andréa le 14/07/2015 18:06
Je suis contente que quelqu'un dise enfin la vérité, parce que lorsque c'est nous, étudiant, qui faisons cette réflexion, ou qui disons cela, nous ne sommes pas pris en compte du fait de notre statut étudiant !!! Quand on fait ce genre de remarque, on nous réprimande de suite en disant que c'est nous qui travaillons pas assez du fait de nos faibles pourcentages surtout en Droit (je peux le confirmer étant étudiante dans ce domaine). Je trouve cela désolant, que les professeurs que nous avons, soient si peu investis dans notre réussite! Mon expérience à la fac se résume à cela = on est lâché dans la cage aux lions! C'est survit ou crève! Comment voulez-vous qu'on avance dans dans une telle politique? D'autant plus qui nous a été dit que l'actuel président a disposé de gros moyens financiers afin de soit disant améliorer les conditions de vie des étudiants, mais cet argent n'a servi qu'à renvoyer les étudiants réunionnais en Métropole parce qu'à la Réunion, il n'y a pas de travail! Comment une fois de plus pouvons-nous moderniser notre Ile avec une telle politique? Ayant à peine 21 ans, je suis dégoûtée de mes années fac, ainsi que du système qui y est instauré.

23.Posté par C''''est quoi ce rammassi de torchon raciste ???? le 14/07/2015 18:02
Dans tout ce flot qui puent la xénophobie et le racisme assumée, il n'y a qu'une seule chose de vrai : comme tout les politiques : le "président" ne favorise que ceux qui votent pour lui...et est un grand fan du clientelisme. mais c'est hallucinant de lire monsieur dupuis "j'ai été agréablement surpris par la très bonne analyse de ce lecteur de Zinfos" ????????????????????????????????? seriez vous devenu ouvertement raciste, ça vous rapporte des lecteurs ?

22.Posté par noe le 14/07/2015 16:10
Mes enfants ont préféré aller étudier ailleurs ... C'est mieux et plus efficace pour trouver du boulot !

Ici l'université ne sert qu'à fabriquer des fonctionnaires de l'EN et rien pour développer les industries locales !

21.Posté par ALEROUL le 14/07/2015 16:00
Pour avoir cotoyé certains de ces ex maîtres de conférences aux promotions très rapides vers le poste prestigieux de professeur d'université, je confirme la tendance générale de ces propos. Eh bien alors, que font nos élus dont certains en sont même d'anciens élèves. OUKILE les Lorion (géographe), Boyer l'éternel paradant aux cocktails du m'as-tu-vu indian-océanique et au delà, sans oublier l'inéffable retraité ex maire de St Philippe, j'ai nommé wilfrid Bertile aux 4 heures de cours hebdomadaires et répétées d'année en année aux frais dispendieux du contribuable ? Alors, tous complices ?

20.Posté par hey le 14/07/2015 15:20
Même s'il tire un peu sur quelques extrémités il a globalement raison.
J'ai aussi vécu des choses invraisemblable dans cette université.
Pour ne pas mettre tous le monde dans le même pot je tiens à dire que l'IUT de St Pierre est vraiment une machine rodée..

19.Posté par Alio le 14/07/2015 15:20
Monsieur Dupuy la publication de ce torchon anonyme vous déshonore. Vous pourriez pour cela être attaqué en justice pour xénophobie et diffamation. En plus c'est dégueulasse de cracher ainsi sur des centaines d'enseignants et d'administratifs qui se démènent pour donner à cet université un niveau plus qu'honorable. Et c'est dégueulasse aussi pour tous les étudiants valeureux qui sont sortis diplômés de l'Université de la Réunion (et qui, ne vous déplaise, trouvent généralement du boulot, ici, en métropole ou ailleurs).

(Réponse de Pierrot Dupuy : En matière de diffamation, il existe une parade pour le journaliste que l'on appelle "l'offre de preuve". Ce serait marrant que M. Rochdi porte plainte et que nous apportions la preuve que tout ce qui est écrit est vrai... Chiche?)

18.Posté par @ Mytho le 14/07/2015 15:05
Fout dehors si cela s'avère vré !

" Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. (Michel Audiard) "

17.Posté par JPP le 14/07/2015 13:19
Le problème réel est la cooptation qui devient clientélisme. Mais la présidence précédente était connue pour les copinages avec Nice. "Je t'embauche car nous sommes du même monde universitaire, du même domaine de recherche, avons les mêmes maîtres, etc." Mais maintenant il y a des MC réunionnais à la fac et à l'IUT.
La Région finance des projets de recherche OI et insularité, La Réunion demain, etc.
Le cas des bacs pro est particulier du fait de l'obligation faîte à l'université d'inscrire ces jeunes. Le
problème n'est pas le nombre de place en BTS car il y a de trop pour la réalité économique de l'emploi.Trop de jeunes sortent du système scolaire et universitaire sans (ou très peu) possibilité d'emploi localement. Le marché de l'emploi ne se décrète pas il est le constat des besoins des entreprises. Sans un produit demandé (trop cher) pas de commande. Sans commande pas de travail. Simple non!!! ( Il y a un article sur l'écart de prix entre ici et la métropole.)
C'est facile de critiquer sans poser les vrais problèmes. Dans cet article c'est une vengeance.Il faut aussi dire que les diplômes locaux doivent être équivalents à ceux des autres universités il y a donc des exigences de niveau.
L3 ici ou métropole kif kif pour rentrer en M1 ici ou là bas.Le président de l'univ n'a pas de poids sur tel ou tel diplôme. Tout juste si le doyen peut intervenir sur le contenu sauf à le faire monter. Alors le "charger" est de la mauvaise foi.

16.Posté par movelang le 14/07/2015 13:10 (depuis mobile)
Ma fille à cette université a patauge en première année pendant 3 ans, le miracle s''est produit quand elle est partie enfance, de 5de moyenne, elle est passée à 13,5 de moyenne, elle vient d avoir son master 2, et dire au on ne la croyait pas que

15.Posté par Choupette le 14/07/2015 12:58
Aux deux imbéciles qui crient au racisme, on leur montre la lune et ils regardent le doigt.

Je ne vois aucun racisme là-dedans, juste une sonnette d'alarme.

Sorti de la cuisine de Sarko, qu'il aille vite rejoindre sa copine de banlieue ... .

14.Posté par Maronèr le 14/07/2015 12:50
Tout le monde le sait et partage quasi tous ce qui est dit : le problème est comment sort-on de là ?
Cela fait drôlement rappeler à une époque où pour peupler l'ile on a eu recours à des reclassés sociaux!!!
Paris n'en voulait pas ! par sans doute incompétence ou compétence suffisante, A la Réunion c'est avec les bras grands ouverts que l'on les accueille avec prime de 53 % ...n'est ce pas le bonheur ça ?
INCOMPETENCE LA BAS EGALE COMPETENCE ICI...
Voilà comment la Réunion devient sur le plan universitaire , parmi les trois plus mauvaises universitaires de France....

13.Posté par Zinfos Pitoyab le 14/07/2015 12:42
Cet article est déplorable par sa partialité. Pourquoi ce cher enseignant, qui lui aussi appartient à cette université médiocre et ne semble pas à un plus au niveau que les autres pour la faire avancer vu ses propos, ne parle t'il pas du clan des créoles qui détournent sans vergogne les budgets de la région, distillés par un ancien prédisent de l'université? Cette université irait peut être un peu moins mal si la région la soutenait financièrement et si la région prenait ces responsabilités en proposant un schéma régional pour l'éducation et la recherche. Cela fait parti de ces compétences, ou plus exactement de ces attributions, vu le niveau de compétences... Il faudrait que les gens réalisent que le niveau général à La Réunion est médiocre, pour resté poli... Alors pourquoi l'université devrait elle faire mieux?

12.Posté par Rito le 14/07/2015 12:38
Post 3 : je ne suis pas enseignant à l'université mais je dois souligner que si vous en êtes bien un, il faudra retourner au primaire pour revoir les fondamentaux de la grammaire.

11.Posté par Milly le 14/07/2015 12:25
Tant que c'est un "ladifé" productif pourquoi pas? Merci pour ce courrier.

10.Posté par Lynx974 le 14/07/2015 12:10
Mon pauvre Pierrot... Zinfos 974 ressemble de plus en plus à un cloaque à des années lumière du journalisme.

9.Posté par justedubonsens le 14/07/2015 11:59
C'est effectivement un courrier amer. Reflète-t-il la vérité ? Voilà où le bât blesse M. Dupuy ! En faisant une "une" de ce courrier vous ne faites pas votre travail d'investigation et de "vérité" Rien n'est étayé, vous n' apportez aucun élément probant. En quelques mots vous ne vous comportez pas en journaliste mais en politique apportant son soutien "inconditionnel" à quelqu'un que vous connaissez sans aucun doute (malgré vos propos) pour vous impliquer autant. Tel que posé, cet article est diffamatoire.

8.Posté par Bourbon KID le 14/07/2015 11:59
Au delà de ce courrier, et pour avoir côtoyé bon nombre d'acteurs , le malaise est abyssal au sein de cette institution. J'ai vu ça nulle part ailleurs. Si, peut être à l'université de Bangui. C'est vous dire!

Cela dit , ce comportement n'est jamais profitable aux étudiants et malheureusement le classement de cette fac est pour le moins " juste et méritant"....

7.Posté par Maronèr le 14/07/2015 11:51
J'ai aussi été inscrit à l'université de la Réunion.
En tant qu'étudiant, lambda rien me surprend dans les propos énoncés..
Après une licence et une maîtrise en 2004 et 2005, où j'ai eu l'occasion de côtoyer des professeurs quelque peu "interculturalisés" déjà rares à l'époque, je ne peux plus dire autant de ce que j'ai pu voir en 2013 ou 2015.
Il n'y a plus un seul dans tous les professeurs que j'ai eus qui soient en accord avec le contexte interculturel local. Ils ont disparu de la carte. Les enseignements ont subi quelques modifications. Pour imager, je dirai qu'aujourd'hui qu' il y a comme une monotonie pédagogique, l'approche plurielle n'est plus qu'une notion que l'on retrouve accessoirement.
Du coup l'équipe nouvelle n'offre pas d'ouverture aux étudiants. Ces derniers sont mis dans un carcan pédagogique qui nuise à la créativité, à l'initiative, à l'originalité de toute démarche exception près pour les enseignants.
Les soi-disant professeurs huppés présentent certaines fois des usurpations dans le contenu "parler de spiritualité" dans un cours en demandant d'abord aux étudiants d'éteindre leur magnéto, après avoir martelé le fait d'une démarche scientifique rigoureuse, n'arrange sans doute pas ceux qui sont en questionnement, sur le sujet alors qu'ils entretiennent un rapport particulier avec la religiosité surtout dans un tel contexte local où le syncrétisme est maître. Bachelard serait il remis en question lorsqu'il propose de faire rupture avec les préjugés, pour avancer dans une démarche scientifique ?
Il est vrai que la nouvelle équipe n'a que faire du contexte singulier de la zone océan indien. L'environnement ne semble pas jouer dans les approches imposées aux étudiants et elles sont monocordes. La progression pédagogique et didactique semble en mode pause, le temps pour ce nouveau groupe de faire fonctionner et de mettre en avant des concepts amicaux ou vacanciers.
Ce qui est étonnant, c'est même en ingénierie pédagogique et de formation en générale, cette interculturalité n'est point présente à l'université de la Réunion alors que par ailleurs on sait l'importance sans cesse rappeler de la formation professionnelle par la Région et l'Etat dans ses nombreuses réformes sur le sujet. Les difficultés que l'on rencontre ici ne sont pas comparables ailleurs. L'illettrisme par exemple semble être un problème accessoirisé.
Ce qui est encore étonnant, c'est que les interventions en M1 et M2 s'appuient aussi sur un cortège d'anciens étudiants qui sont chargés de cours alors qu'eux-mêmes sont mis en difficulté dans la validation du M2. Cette position permet sans doute aux "réels professeurs" d'asseoir un temps de répit plus important pour les belles randonnées locales ou aller sur les spots devenus dangereux.
Ceux-là que l'on pourrait supposer être dans " l'interculturalité" appartiennent aussi au même groupe d'amis, ceux qui partagent la même vision culturelle, ceux qui mettent plus d'impotance à l'idylique qu'aux enseignements !!!!
c'est étonnant tout de même : ce phénomène agit comme un essaim d'abeille. Il y a d'abord la reine et ensuite tous ses soldats, et ouvriers. Ceux qui ne sont pas dans la ruche se font piquer et attaquer par la garde rapprochée, aux aguets du moindre petit mouvement protestataire.
La contamination atteint aussi les sphères de l'ESPE.
C'est fou comment le vice se propage aux yeux de tous et toutes voir même avec l'approbation de nos dirigeants qui soit se refusent de voir ou sont complices.
J'ai une fille qui s'inscrit cette année et je vous avouerais mon inquiétude !!! Mais quel autre choix lorsque les finances ne suivent pas !!! Apprendre l'incompétence et le signifier comme compétence...Dans quelles REUNION sommes-nous ? Qu'est ce que c'est cette université ?

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales