Blog de Pierrot

Ces secrétaires ou délégués généraux en posture difficile (suite)

Mardi 7 Juin 2016 - 18:26

Dans un premier article du vendredi 3 juin dernier, nous avions évoqué la situation difficile de deux secrétaires ou délégués généraux en posture difficile, à savoir Nicolas Weinsberg à la FRBTP et Arsène Nerbard à la Fédération hospitalière de la Réunion.

Penchons-nous aujourd'hui sur le cas de Sandrine Dunand Roux, la secrétaire générale du MEDEF.

Il se trouve que Yann de Prince, l’actuel président dont on dit qu’il a été boudé par le président de Région lors des dernières élections (l’un de nos confrères du Quotidien avait même posé dans un édito la question de sa perte d’influence sur le monde économique) et qui passe beaucoup de temps hors de notre île, a indiqué qu’il ne se représenterait pas lors de la prochaine assemblée générale.
 
Il ne s’agit pas de commenter ici ses raisons ni même si ce globe-trotter a fait un bon ou mauvais mandat mais de regarder comment l’actuelle secrétaire générale Sandrine Dunand Roux va pouvoir sortir par le haut.

En effet, celle qui avait tellement souhaité obtenir ce poste auparavant tenu de main de maître par Catherine D'Hanens sous la présidence de François Caillé, aurait un tempérament "agréable" avec les suiveurs et "condescendant voire agressif" avec les autres... Surtout pour certains, "elle passe beaucoup trop de temps à créer des nœuds dans les dossiers qu’à en dénouer". D’autres lui auraient préféré une posture plus constructive, mais cela ne s’improvise pas forcement.
 
Dans la course à la succession, Zinfos a appris qu’en face de Jeanne Loyher, Didier Fauchard aurait les faveurs de Yann de Prince... et de sa secrétaire générale. En échange peut-être d'un engagement de la conserver à son poste, ce qui lui permettrait ainsi de sauver sa tête... A suivre !
 

Autre secrétaire générale sur la sellette, Françoise de Palmas, de l Association pour le Développement Industriel de la Réunion (ADIR) présidé par le jeune directeur du groupe Isautier.

Depuis quelques mois cette association très ancienne sur notre ile a vu arriver un jeune ambitieux, voire même très ambitieux, en la personne de Fabrice Thibier. Celui qui cumule par ailleurs d’autres activités et a par le passé tenté de créer plusieurs affaires, se verrait bien faire fonction de SG avec le soutien "discret" du président et de quelques autres administrateurs.

Françoise de Palmas va-t-elle résister à l’assaut du jeune loup? Là aussi affaire à suivre...
 
Pierrot Dupuy
Lu 4188 fois



1.Posté par Fred le 07/06/2016 19:53 (depuis mobile)

Qui connait ces personnes?
Que font elles?

Mouais..........

2.Posté par christian le 07/06/2016 18:31

Le jeune loup se prend pour un avion de chasse depuis longtemps
Mais c est bien de la responsabilité des réunionnais de le laisser faire !!!

3.Posté par quartier Francais le 07/06/2016 18:35

Ce soir pas le temps
Mais demain je vous en raconterai une bien bonne sur la première ..

4.Posté par drone le 08/06/2016 04:50

Comme un drone la secretaire du MEDEF REUNION survole les dossiers, observe vos activités de tres haut
Elle sait elle oui mais que elle sait quoi au fond une SECRETAIRE qui n arrive pas à la cheville de Catherine en effet

5.Posté par Caroline c le 08/06/2016 05:12

Sandrine est très sérieuse et tres investi
Je l aime beaucoup car c est la seule copine que j ai qui veut bien faire du shopping avec moi les lundi les mardi les mercredi les jeudi et meme mes vendredi

6.Posté par @fred le 08/06/2016 05:14

C est le moment justement pour vous de vous penchez sur ces personnes
Elles comptent dans le paysage il n t a pas que Nassimah Dindar qui compte !!

7.Posté par Yann le 08/06/2016 05:43

Oh eh touchés pas à mon bouclier stp

8.Posté par Marie Antoinette le 08/06/2016 05:46

Pierrot c est génial enfin on parle d autre chose que des élus des collectivités
Continues j adore en plus ces personnes sont aux avant postes dans tellement de dossiers qu elles devraient rendre compte de leur travail à la population
Allez passés nous tous les gros syndicats et autres fédérations a la moulinette

9.Posté par @pas très classe le 08/06/2016 05:49

Tu n as pas bien dormi cette nuit
Tu es vise par l article ?

10.Posté par tony le 08/06/2016 09:03

je connais bien professionnellement Françoise de Palmas
rien à redire sur son engagement pour l'ADIR


le "jeune loup" a effectivement plusieurs activités en parallèle et on se demande pourquoi il s'accroche à l'ADIR ..est-ce pour trouver une "planque" comme lorsqu'il était intermittent du spectacle à la préfecture

Allez la réunion a besoin de besogneux, de gens qui se lève pour travailler et créer de la richesse : nous avons assez de dépensiez, de personne qui phosphore avec l'argent des autres

11.Posté par angelo le 08/06/2016 09:15

allez soyons sympa elles sont assez jolies toutes les deux

12.Posté par lectrice attentive le 08/06/2016 09:54

Monsieur Dupuy ne tournez pas autour du pot en invoquant des motifs d'incompétences ou autres fariboles,

" OZEZ " exiger la couleur foncée pour toutes les nouvelles embauches,... et vous verrez le résultat !!!

13.Posté par Choupette le 08/06/2016 12:13

'tain, ces bonnes femmes-là n'ont pas de cuisine, chez elles ... ???

14.Posté par Pauvre Réunion le 08/06/2016 12:24

4.Posté par Pas très classe le 08/06/2016 02:06

Entièrement d'accord avec vous !

Sous des prétextes falacieux, le serpent de mer de la "Kréolisation" pour l'emploi est devenu le leitmotiv de nos zélu-e-s prêts à TOUTES les compromissions pour garder le pouvoir !!!

15.Posté par Gilles le 08/06/2016 13:55

Souvent les chefs d'entreprises qui se retrouvent à la tête de ces associations ou syndicats y pratiquent un management qu'ils n'oseraient certainement pas faire dans leur propre entreprise.

Ce qui est sûr c'est que ce sont CES cadres administratifs qui tiennent la boutique, le Président n'est souvent là que dans un rôle de représentation !

En ce qui concerne l'ADIR, qui pourrait remettre en cause l'implication de cette personne (ou plutôt son total dévouement) au sein de cet organisme? Elle a été de tous les combats et de toutes les négociations depuis des années. Je doute que ce soit à l'époque M Cérisola ou aujourd'hui M Isautier qui réalisent les dossiers ou qui calculent l'impact d'une nouvelle règlementation. Si ce dernier souhaite s'en séparer pour mettre une personne au combien plus malléable (docile?) il faudrait le faire de manière exemplaire. L'exemplarité doit être la règle dans un syndicat professionnel, ce ne doit pas être la caricature du monde de l'entreprenariat.

Les entreprises qui composent ces organismes de représentation doivent veiller à ce que ces personnes qui se battent pour elles soient justement récompensées.

Est-ce que le MEDEF a été correct avec le remplacement de Catherine D'Hanens... pas sûr.

Bravo Pierrot de mettre en lumière ces cas ou l'omerta est de mise !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter