Economie

Ces associations spécialisées dans la prévention fiscale


Ces associations spécialisées dans la prévention fiscale
L'AGAPLR (Association de gestion agréée pour les professions libérales de la Réunion) et le CGAR (Centre de gestion agréée de la Réunion) sont deux associations loi 1901 qui gagnent à être connues pour les entreprises et professionnels libéraux de la Réunion. En proposant de la "prévention fiscale" et de "l'assistance dans la gestion" des TPE et PME réunionnaises, elles donnent accès à un panel de déductions fiscales encore trop méconnues du monde professionnel.

"Les deux associations existent depuis 1978 et sont à but non lucratif. On revendique aujourd'hui près de 4000 adhérents (pour les deux associations ndlr) et nous examinons près de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires par an réalisés par nos adhérents", explique Jean-Paul Odin, président de l'AGAPLR. Et les deux associations visent plus haut en lançant tout un arsenal de communication, site internet modernisé et newsletter, pour arriver à capter dans le futur entre 6 à 8.000 adhérents sur un potentiel de 10.000 entreprises et professionnels à la Réunion.

Spécialisées dans la "sécurité fiscale", les deux associations mettent en avant les avantages à adhérer chez elles. Moyennant une cotisation annuelle (185 euros pour l'AGAPLR et 330 euros pour le CGAR ndlr), elles font de l'accompagnement comptable et fiscal leur priorité, en s'appuyant sur leurs 12 salariés travaillant à plein temps. "On ne tient pas la comptabilité (rôle de l'expert comptable ndlr), mais on joue notre rôle de prévention fiscale. On délivre également un dossier de gestion annuelle avec une mise en évidence des points faibles et forts de l'entreprise dans son domaine de compétence par rapport au marché réunionnais", poursuit Jean-Paul Odin.

Et les avantages à venir adhérer dans ces centres de gestion sont nombreux pour les professionnels. "Adhérer chez nous, c'est se voir attribuer plusieurs avantages. On propose la non-majoration de 25% sur les bénéfices imposables, la réduction du délai de reprise de 3 à 2 ans (en cas de contrôle de l'administration fiscale ndlr), la déductibilité du salaire du conjoint (si il est employé chez l'adhérent ndlr), un crédit d'impôt de 915 euros, un accès libre à des formations ou encore une dispense de pénalités pour les nouveaux adhérents en cas d'inexactitudes ou omissions sur des déclarations fiscales précédentes", souligne Abdoullah Mollan, président du CGAR.

Tous ces avantages sont validés avec la bénédiction de l'administration fiscale. Les deux associations ne pourraient pas fournir leur service sans un agrément délivré par les impôts tous les six ans et renouvelable. "Notre activité est réglementé pour savoir si nous répondons aux dispositions légales en matière fiscale", conclut-il. Pour prétendre à intégrer ce genre de structure il n'y a pas de conditions. Mais pour bénéficier des avantages fiscaux pour l'année en cours, il faudra s'inscrire au plus tard dans les cinq mois où débute l'exercice, soit jusqu'au 31 mai.

--------------

Pour plus de renseignements : www.cgar-agaplr.com
Mardi 23 Avril 2013 - 11:29
Lu 1377 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales