Politique

Centre de gestion: Le maire de Petite Ile explique la raison du couac


Serge Hoarau : "L'erreur matérielle vient de la préfecture" (photo d'archives)
Serge Hoarau : "L'erreur matérielle vient de la préfecture" (photo d'archives)
Le maire de Petite Ile apporte une version différente de celle communiquée hier par la commission électorale en charge de comptabiliser les votes pour la présidence du Centre de gestion 974.

Hier, la commission électorale faisait savoir qu'elle n'avait pas pris en compte les votes de deux communes, celle de Petite-Ile et de Saint-Benoît. La raison invoquée, et reportée dans nos colonnes : "les votes de Petite-Ile se trouvaient dans une seule et même enveloppe", toujours selon cette même commission.

Serge Hoarau, maire de la commune incriminée, livre une toute autre version de ce couac électoral. Cette incompréhension résulte selon le maire "d'une erreur matérielle de la Préfecture". Il faut dire que le processus de vote du Centre de gestion, sous les feux des projecteurs pour la première fois, s'illustre par une complexité sans nom.

"Il y avait une élection pour le maire, et une élection pour le CCAS. L'enveloppe du maire contenait 88 voix, celle du CCAS 5 voix", explique Serge Hoarau. Si le compte était bon du côté du CCAS, le maire indique que "la Préfecture m'a fourni une enveloppe en trop". Au lieu d'émarger à 87 voix, le vote du maire pour le Centre de gestion comportait 88 voix, suffisant pour invalider le vote.

Serge Hoarau précise ne pas vouloir incriminer outre mesure la Préfecture, "une erreur a pu arriver", concède-t-il à l'adresse des services de l'Etat. Le maire souhaite en tout cas rétablir l'enchaînement des événements qui a amené ce bug tout en lavant son honneur.

"J'entends dire que le maire de Petite-Ile a tout mis dans une enveloppe", explique Serge Hoarau, qui s'inscrit en faux. "En aucun cas il y a eu une volonté manifeste. Je n'ai pas ajouté d'enveloppe intentionnellement", ajoute-t-il, d'autant plus que "la mairie ne dispose pas de ce type d'enveloppe, à ce format" et spécialement éditées pour cette élection du CDG 974.

Le maire accorde toutefois son "manque de vigilance" au moment de l'arrivée en mairie du matériel de vote reçu de la Préfecture. La rectification se devait d'être affirmée publiquement.
Jeudi 26 Juin 2014 - 13:12
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2046 fois




1.Posté par rr le 26/06/2014 15:02
Un maire incapable de gérer correctement des formatés administratives, c'est le comble, alors que son rôle est d'aider les administrés! Et en plus, il se permet de critiquer ...

2.Posté par Paul Joseph (St Gilles) le 26/06/2014 17:54
post1.facile de "critiquer" ce jeune maire...et vous c'est quoi des " formatés administratives" ....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales