Social

Centrales thermiques : Bois Rouge tourne, le Gol à l'arrêt


Centrales thermiques : Bois Rouge tourne, le Gol à l'arrêt
La grève des techniciens des centrales thermiques de Bois Rouge et du Gol se poursuit. Les deux rencontres entre les représentants syndicaux et la direction à l'initiative de l'inspection du travail les mercredi 2 et jeudi 3 décembre n'ont rien donné. Une nouvelle médiation est prévue en fin d'après-midi aujourd'hui.

Pour le moment, l'usine du Gol à Saint-Louis est à l'arrêt et EDF réajuste les moyens de production par des coupures tournantes. L'usine de Bois Rouge est pilotée par la direction et le personnel cadre, ce que refuse catégoriquement de faire la direction de la centrale du Sud selon Patrick Hoarau, représentant syndical CGTR-EDF.

Les points de blocage concernent le désir des salariés de la mise en place d'une UES (Unité économique et sociale). Ils souhaitent également une prise en compte des niveaux de rémunérations "au même titre que la Guadeloupe". Ces derniers en ont également profité pour revendiquer la prise en compte des indemnités kilométriques pour le personnel du quart et d'astreinte.

Selon les représentants syndicaux, "la direction a voulu imposer un débat en occultant par principe la rétroactivité des revendications", d'où la volonté de l'intersyndicale de durcir le mouvement.
Vendredi 4 Décembre 2009 - 12:45
Karine Maillot
Lu 2740 fois




1.Posté par Bande de Nazes!!! le 04/12/2009 19:09
Comment est il possible que des grévistes puissent couper le courant et faire subir des pertes financières à la population (congélo frigo ordi abimés aetc) qui n'y est pour rien, et qui paye ses factures d'électricité.
Qui va payer pour les pertes? boycottons les factures d'EDF.....
vous êtes vraiment une bande de Tr.. du C.L

2.Posté par Zorro le 04/12/2009 19:38
Font vraiment c... là!
Le cochon de payeur est toujours pris en otage!!! Yen a marre... Grrrrrrrrr

3.Posté par mon dié ségner le 04/12/2009 21:20
Je demande la démission immédiate du Préfet qui laisse se produire cette situation.

L'info n'est même pas à la Une sur Zinfos c'est la honte. Zêtes sourds ou quoi ?

On s'en fout du fils de Mandela .... !!!!

4.Posté par en foutant le 04/12/2009 21:33
vive la privatisation a outrance. EDF ne fourni que 40% de la production électrique de l'île( merci l'état); donc arrêter de crier sur ces employés du privée ils ont droit de faire gréve comme tous le monde. pour l'usine du gol c le directeur qui a fermé et celle de bois rouge c les cadres et le directeur qu'il la fait tourné. donc si les employeés de la boulangerie du coin sont en gréve vous allez péter un câble. les seul fautifs sont l'état, les collectivités et nous citoyen qui n'avons pas réagi lorsque les agents de l'EDF nous on prévenu il y a 25 ans . mais on en reparlera dans dix ans pour la poste;allez a dans dix ans

ps : j'ai lu juste avant l'arrêt de l'usine que edf possédait 120 mga Watt de puissance en réserve. oussa y lé. ben taseur. continu bouche nout yeux avec aampoule a 1 euro et multiprise a 10€.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/12/2009 00:44
qui sont les syndicalistes qui agissent ainsi , des irresponsables, des incapables ? à coup sûr..!

6.Posté par Basile le 05/12/2009 01:21
Ya de l'électricité dans l'air à la Réunion !

7.Posté par Inadmissible... le 05/12/2009 07:30
MERCI pour les coupures, tout mon stock gâché à la veille des fêtes et mon entreprise coule... obligé de fermer boutique et mes employés au chomage... VIVE LA REUNION, VIVE LA FRANCE !!!!!!!!

8.Posté par reponse! le 05/12/2009 07:48
dommage que la presse ne souligne pas le pourrissement causé par les cadres de la centrale


Dans la nuit de jeudi à vendredi, les salariés grévistes de STP ont demandé à leur direction de prendre la conduite de la centrale du Gol comme cela est le cas à Bois-Rouge depuis hier. Problème, ces derniers ont pris leur responsabilité et ont refusé de le faire, ce qui a mené à l'arrêt complet de la production électrique depuis peu.

9.Posté par ANONYME le 05/12/2009 10:37
post 1: les gens que vous traitez de "Tr....du C.L., je me permet de vous informer que j'ai de la famille qui fait partie de ces grévistes - je ne vous permets pas de les traiter de la sorte! qui êtes vous pour dire deschoses comme ça? on ne rabaisse pas les gens comme ça en les traitant comme vous faites! je vous rappelle cher monsieur que la grève est un droit! si un jour vous découvrez que votre employeur vous doit de l'argent - qu'est-ce que vous feriez VOUS?.........
Aussi, vous feriez mieux de lire les journaux plus fréquemment car depuis plus d'une semaine le mouvement était annoncé - et dites-moi comment vous faites pendant les périodes cycloniques lorsque le courant est coupé depuis plusieurs jours? bon! arrêtez de rouspéter! mettez là en veilleuse!

10.Posté par fiuman le 05/12/2009 13:01
Désolé pour votre famille, on n'était pas au COURANT, il ne reste pas moins que si les grévistes TDC veulent un statut identique à ceux travaillant à la Guadeloupe, ils peuvent prendre l'avion tout de suite.

11.Posté par pimanzoizo le 05/12/2009 15:13
il aurait suffi de dire:on est dans la merde.comme on sait d'ou elle sort, la face(pas prononcer en anglais,svp !)aurait été sauvée .

12.Posté par No Fear le 04/01/2011 22:44
C'est vraiment du n'importe quoi! Une bande de TDC même! Si mon patron me doit de l'argent c'est à lui que je m'en prends, pas à toute la population! A quand une greve dans la distribution de produits alimentaires? Vous vous rendez compte, prendre une population en otage pour un conflit avec son patron, faut arrêter! Droit de grève mon c... oui! Trop de soit disant droits dans ce pays! Je te les foutrai dans un pays ou si tu travailles pas tu bouffes pas et tu crèves!! Assistés que sont la plupart de ces gens!! En résumé y'a d'autres moyens de revendiquer les choses!! Mais faut peut être la population i descend pou baiz a zot cou dboi, va voir si i retourne pas travail vite fait!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales