Economie

Centrale d'achat: Solidarité, baisse des prix… la Koopérativ' de la CCIR lance ses adhésions

La centrale d'achat de la Chambre de commerce et d'industrie (CCIR) prend forme. La Koopérativ' a été présentée ce matin à une centaine de petits commerçants venus de toute l'île. L'enjeu est fort pour la CCIR, porteur de ce projet : faire baisser les coûts d'approvisionnement du commerce alimentaire de proximité. Une cinquantaine de commerçants ont déjà adhéré au projet.


Centrale d'achat: Solidarité, baisse des prix… la Koopérativ' de la CCIR lance ses adhésions
"Se regrouper pour être plus fort", telle est la devise de la CCIR pour le lancement de l'adhésion à la nouvelle centrale d'achat : la Koopérativ'. Au cours d'une présentation en grande pompe devant près d'une centaine de petits commerçants de toute l'île, Ibrahim Patel, président de la CCIR, a tenu rappeler les trois grands critères auxquels répond cette coopérative : "Un projet solidaire et économique, un projet qui répond en terme d'aménagement à la possibilité de fixer une population sur son territoire et un projet qui répond à la problématique du pouvoir d'achat".

L'objectif de cette coopérative est de faire baisser les coûts d'approvisionnement du commerce alimentaire de proximité. En tout, une cinquantaine de commerçants ont déjà signé leur chèque d'adhésion pour rejoindre la future centrale d'achat. Pour la Koopérativ', la CCIR a choisi comme structure une SCIC (Société coopérative d'intérêt collectif) permettant ainsi aux collectivités d'en faire partie. Dans cette optique, la CCIR rappelle la nécessité que les collectivités soient partie prenante de ce dossier. "Dans un premier temps, l'Etat, par le biais de Victorin Lurel (ministre des Outre-mers ndlr), a dit s'engager à accompagner financièrement la centrale d'achat. Le président de Région s'est dit favorable à ce projet. Du côté du Département, Nassimah Dindar attend le business plan pour nous accompagner", précise-t-il. Selon le président de la CCIR, la Région serait prête à investir près de 600.000 euros dans la centrale d'achat.

1.000 et 2.000 euros pour l'adhésion

Centrale d'achat: Solidarité, baisse des prix… la Koopérativ' de la CCIR lance ses adhésions
Pour devenir "actionnaires" de la SCIC, il faudra aux commerçants et fournisseurs débourser 1.000 euros pour les premiers et 2.000 euros pour les seconds. "Il faut croire au projet. Il ne faut pas seulement être actionnaire, il faut croire dans la centrale d'achats et en l'avenir du projet alimentaire à la Réunion", rappelle Ibrahim Patel. La future centrale ne veut pas se positionner sur le principe du "cash and carry", un magasin de gros dans le lequel les commerçants viendraient s'approvisionner en libre service, mais sur le principe du regroupement de commandes pour négocier les prix d'achat auprès des fournisseurs. "On ne crée pas une centrale d'achat pour faire du business, mais pour faire baisser les prix", martèle Ibrahim Patel.

Dans la salle, les commerçants écoutent et les premières critiques fusent. Si certains ne voient pas d'un bon oeil la venue de fournisseurs dans la SCIC, la cohabitation n'étant pas la bonne solution pour les petits commerçants, certains réclament un partenariat "gagnant gagnant". "Rien n'est figé dans les statuts", rappelle Ibrahim Patel. La réunion de ce matin permettra, selon lui, de modifier la SCIC si nécessaire.

"Si on veut arriver à bénéficier de prix intéressants, nous n'avons pas le choix de nous regrouper", souligne le président de la CCIR. Plus les commerçants seront nombreux, plus les prix seront bas. "Il faut se regrouper. On a pour objectif 300 commerces soit l'équivalent de cinq hypermarchés. Le m2 fait la force et fait le volume. C'est le volume qui fait les prix", ajoute Ibrahim Patel.

Cette nouvelle centrale d'achat permettra aux commerçants de faire baisser leurs prix de vente et d'attirer une clientèle nouvelle. Faire revenir à "la boutique" les consommateurs qui sont partis vers la grande distribution.
Lundi 6 Mai 2013 - 11:14
Lu 2069 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/05/2013 13:16
ah !! la belle future entente !!

analysons un peu...
des commerçants qui découvrent le concept du "groopanoo".

ainsi, deux commerçants achetant des quantités variables MAIS identiques de produits à un MEME fournisseur à des conditions qui seront désormais IDENTIQUES.

ainsi, la variable coût d'achat serait maîtrisée.

restent le coût logistique du commerçant, le coût RH, le coût "marketing".

pensez vous un seul instant que le commerçant ici ciblé, se décarcassera la tête pour calculer son prix de vente ?! il sait qu'il va se simplifier la vie sur le coût d'achat, ensuite il regardera son concurrent qui lui regardera son concurrent dans l'attente que l'un ou l'autre baisse le premier les prix ...et non, il n'y aura pas de gain pour le client final. les prix seront même harmonisés au bout de quelques périodes.

le premier qui baissera les prix, que pensez vous que les autres aillent lui dire ? bravo..? ou plutôt, tu casses le business?!

le seul intérêt de ce système? rendre dépendant les commerçants vis à vis de la plateforme d'approvisionnement, rendre homogène les stratégies commerciales des petits commerçants..demain, ce sera sans doute la CCI qui pilotera celle-ci...mais est ce bien son rôle ? ou les petits commerçants aujourd'hui et leurs représentants se servent ils de la CCI comme les professionnels du tourisme réunionnais se servent des 20 millions de l'IRT ??

[ps : à ce sujet, si l'on compare le ratio budget CTR / IRT par tourisme depuis la création de ces machins, avec le chiffre d'affaires générés par le touriste à la Réunion, plus on met de moyens publics, et moins les résultats sont bons...]

2.Posté par RIPOSTE le 06/05/2013 14:29
" Cette nouvelle centrale d'achat permettra aux commerçants de faire baisser leurs prix de vente et d'attirer une clientèle nouvelle " , on demande à voir , allusion aux consommateurs ! Pas sûr que ça va marcher , les commerçants chercheront à faire très vite du bénéfice , ils confondent 1 €uro pour 1 franc !

3.Posté par Pierre @ performance achats le 23/05/2013 19:26
C'est déjà une bonne initiative de mettre en place un tel projet. LA centrale d'achat permettra de baisser les prix lors de la négociations auprès des fournisseurs, tout le monde sera gagnant : commerçant, client...etc.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales