Société

Cela fait 69 ans aujourd’hui que La Réunion n’est plus une colonie


À trois jours du premier tour des élections départementales, nouvelle formule (binôme paritaire obligatoire et redécoupage des cantons), La Réunion fête aujourd’hui le 69ème anniversaire de sa départementalisation.

L’île devient le 19 mars 1946,  le 87ème département français. La loi de départementalisation est votée à l’unanimité et s’applique également à la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique. Une émancipation qui marque la transformation de ces "vieilles colonies" et implique une démarche d’égalité entre ces populations et celle de l’hexagone.
 
La Réunion entame alors une départementalisation lente et progressive. "Les mesures nécessaires ont un coût car les besoins sont considérables. La Réunion est à l’agonie. Un rapport alarmant est même établit, qui s’inquiète de la capacité de la population de survivre", explique Raoul Lucas socio-historien.

"Cette réalité apparaît dans un contexte particulier. La France est en difficulté financière, car elle sort de la guerre. Sur le plan politique on bascule dans la guerre froide. Donc ces nouveaux départements ne sont pas la priorité. " En résulte alors un fossé entre "une espérance forte localement et un contexte national qui n’est pas propice à des engagements dans ces territoires", souligne Raoul Lucas.

Les premières années qui suivirent la départementalisation mettent le rattrapage sanitaire au cœur des priorités. "La malnutrition est élevée, il faut soigner les gens et leur donner à manger."
À la fin des années 1950, les premières infrastructures voient le jour. "Les nouveaux équipements sont des écoles, des cantines scolaires. C’est une véritable révolution à ce niveau là", rappelle le socio-historien. Puis vient le tour des routes, du port, de l’aéroport.
 
Le 69ème anniversaire de la départementalisation, c’est aussi l’occasion pour l’actuelle présidente du département de publier une tribune dans la presse écrite du jour. Nassimah Dindar rappelle notamment les premières actions de la collectivité "sur le plan de l’éducation, de la santé, du développement économique, de lutte contre l’habitat insalubre… ", et estime être aujourd’hui sur le plan politique et économique à un "tournant de notre histoire", en référence à la réforme territoriale.

Ainsi, Nassimah Dindar qui joue sa place à la tête de l’hémicycle ce dimanche 22 mars, entend "réfléchir différemment". "Nous avons toujours pensé les projets de manière générale, non individualisée. (…) Aujourd’hui, les grandes poches d’habitat insalubres que La Réunion connaissait il y a encore vingt ans, ont disparu. Mais en revanche il reste encore 22 000 logements diffus qui sont considérés comme absolument indignes."
L’habitat en guise d’exemple, pour la présidente du conseil général, il est désormais "essentiel" d’individualiser les politiques publiques.  
 
Jeudi 19 Mars 2015 - 14:13
JDB
Lu 2392 fois




1.Posté par darloute le 19/03/2015 14:21
çà ce fête mais plus à la Réunion. Avant on défendait des causes nobles maintenant c'est à celui qui fait plus de buzz ou celui qui a le plus gros l'auto. Va comprendre les hommes.

2.Posté par Oh!! le 19/03/2015 14:29 (depuis mobile)
Ah bon ???

3.Posté par Machin chose le 19/03/2015 14:59
Il est bon de se rappeler d'ou on est parti pour mesurer le chemin parcouru, en peu de temps finalement.


4.Posté par jean-jacques le 19/03/2015 16:36
C'est vrai la Réunion est passée du statut de colonie à une situation de réserve indienne.
40% de chômage , alcoolisme , violence , pollution , surpopulation...et tout ça aux frais de la France...
Ce caillou à la dérive dirigé par des démagogues opportunistes est une absurdité de classe mondiale !

5.Posté par Tourisme affinitaire le 19/03/2015 16:52
Le touriste affinitaire est le touriste maitropolitain qui arrive a la réunion pour voir ses enfants et leurs amis sans consommer l h'ôtel appartenant même aux maitropolitains par contre ils ont de l'argent pour faire vivre les sorties bateaux faisant vivre des maitropolitains!
Tout ces structures sont abondamment arrosés de subventions, alors s'il vous plait, un rabais pour les autochtone dans vos structures

6.Posté par Cela fait 69 ans qu'on vit une imposture politique le 19/03/2015 16:55
Vive la liberté, vive l'indépendance!

Plus personne ne vote à la réunion, vous verrez dimanche !
Il est de temps de se réveiller et de reprendre la réunion!

7.Posté par colonioumama le 19/03/2015 16:56
oui et l'année prochaine cela fera 70ans,et l'année d'après 71;à quand l'indépendance c'est ça qu'il faudrait savoir?INDEPENDANCE

8.Posté par Boulgoum le 19/03/2015 17:25
C'est de l'intox. L'esprit colonial demeure.....

9.Posté par KLD le 19/03/2015 17:44
le statut de TOM aurait été plus adapté .

10.Posté par Maskagaz le 19/03/2015 19:01
Je suis d'accord avec KLD. Mais ça n'est pas une raison pour que d'autres s'amusent à cracher dans la soupe départementale, car il faut avouer que, bien qu' assez mal cuisinée, elle est quand même bien bonne pour la majorité des Réunionnais! Quant aux débiles qui revendiquent l'indépendance, qu'ils aillent passer une semaine aux Comores, je suis sûr qu'ils en reviendront patriotes comme jamais...

11.Posté par kafir le 19/03/2015 20:47
La Réunion est une partie intégrante de la maison France !


kafir

12.Posté par Zarbi le 19/03/2015 21:54
Savez vous ce qu'est un TOM ? Pas "d'amortisseurs" sociaux , ni RSA ... ti-rémi n'existe pas , le territoire se démerde avec ses propres ressources . Même si le squelette administratif existe encore , il est tout maigre , les services sont définitivement débranchés de l'ex-métropole , caf , sécu ... c'est minima .
Vous pensez quelques fois à Madagascar indépendant depuis 55 ans ? Vous voudriez un niveau de vie à la malgache ?
Prenez le cas de l'Algérie , indépendante depuis 53 ans ; le pays le plus moderne et développé d'Afrique à l'époque , trois départements français : en panne aujourd'hui et en pleine déglingue . Auparavant exportateur de denrées agricoles , aujourd'hui ce pays doit importer plus de 70% de ses denrées alimentaires . ( en plus d'exporter ses chômeurs chez nous )
Avant de lancer des mots devant sa bouche il convient peut-être de regarder autour de soi .

13.Posté par KLD le 19/03/2015 22:19
oulà , un nostalgique de la belle époque colonialiste zarbi ...............pour parler concrètement , à ma connaissance la polynésie et la nouvelle calédonie , ex TOM , s'en sorte pas mal , oui , j'aurais préféré un statut de TOM ? rien à voir avec votre nostalgie des ex colonies ............

14.Posté par KLD le 19/03/2015 22:21
sinon pour zarbi , y a "la case de l'oncle TOM" , à lire , pour lui sa serait intéressant , vu ses opinions ...............

15.Posté par Zoé le 19/03/2015 22:31
ça change quoi de savoir ça aujourd'hui ?
A part favoriser le multiculturalisme et l'exacerbation les tensions sociale dans nôtre communauté?
Cultiver la différence et la présenter comme intouchable, c'est ce qui nous bouffera nôtre bon vivre ensemble.
Y a plus a faire mention du passé pour les colonies, ça existe plus de nos jours. A part pour ceux qui sont pas à la page.
Je sais pas ce qu'aurait pu dire Sudel Fuma sur ce besoin de rappeler le passer pour nôtre île.
Les réunionnais oublierons pas leur passé. Mais il faut faire la part des choses il est inscrit dans le contexte de l'histoire. Ce n'est en rien la situation d'aujourd'hui (qui pourrai donner une sensation malaise sur un éventuelle domination = dictate métropolitain). Soit on fait partis d'un tout plus vaste et supérieur et heureusement que nos possibilités s'arrête pas à nôtre île!! ...soit on est rien du tout...La réunion c'est une jolie petite île mais à par la période d'autarcie des grandes guerres (où c'était extrêmement difficile de vivre !!! famine à fond ) elle a toujours était dépendante pour vivre.
Ceux qui prétendent le contraire faut qu'ils puissent expliquer comment ils feraient pour faire vivre l'île, mis à part en s’érigeant au rang de gourou pour leurs membres dociles et masochistes.
C'est les revenus de transfert qui font vivre l'île, tout est artificielle sur l'île, aucune activité n'est durable en l’absence d'une fédération à la France.
La France est belle, et être français aujourd'hui c'est aussi être métissé et venir des territoires ultramarins. Moi je suis né et j'ai connu que la Réunion mais ma patrie c'est la France, puisque l'histoire de nôtre île c'est aussi celle de la France. On est français !!

16.Posté par Papangue le 19/03/2015 22:43
Madame Nassimah DINDAR entend "réfléchir différemment" je comprend,
les dîners au jardin de l'état qui coûte chaque année la bagatelle de 600 000 euros ou encore une télé à 700 000 euros,
ce ne sont que deux exemples de votre mûre réflexion durant toutes ces années passées à la tête du département. Il est souhaitable que les électeurs du canton 10 en fassent autant,
qu'ils réfléchissent eux aussi différemment ou réfléchissent tout court à ne pas vous reconduire au conseil départemental.

17.Posté par Papy le 19/03/2015 23:03
Nous devrions tous aller voter dimanche! pour mettre dehors tous les conseillers généraux responsables d'avoir mis la collectivité en difficulté financière.

18.Posté par Zarbi le 19/03/2015 23:52
Gros zozo KLD qui ne manque pas de venir me pisser sur la jambe .
Sortez de chez vous , vous ne m'apprendrez pas ce qu'est un TOM , j'ai vécu 3 ans en Polynésie et j'ai vu la différence , avant et après .
Je n'ai pas la nostalgie de quoi que ce soit , je dis que le statut de département de l'île a été bénéfique , tites cases en paille et en tôle sont au rayon des souvenirs ; beaucoup de cases aujourd'hui ne se conçoivent pas sans piscine .
Préparez vous une généreuse réserve de "préparation H" pour Dimanche soir , vous en aurez besoin tellement vous aurez mal au fion !

19.Posté par kafir le 20/03/2015 01:33
Ayant servi en Nouvelle Calédonie et à Tahiti comme soldat, je peux témoigner que la différence est flagrante dans tous les domaines. Je suis pour le progrès et non pour la régression. Vivement le tremblement de terre de dimanche !

Kafr

20.Posté par jeune maorais le 20/03/2015 01:52 (depuis mobile)
Et dire que nous a Mayotte ça fait que 3ans,et vous ausez rigoler ,parce que on a des noms a consonance arabe,et ça fait plus français quand on s appel krichna ,carroupaye,plutôt que indien,c est une blague, venez chez nous faire un tour,

21.Posté par Zbob le 20/03/2015 06:53
Petit rappel : la Polynésie est arrosée de milliards par la France et ce fric , c'est le gouvernement local qui le redistribue , entendez par là que les gens comme Flosse ou Temaru ( qui a double nationalité au cas où) se servent et détournent les fonds qu'ils se réservent à eux et leurs complices , redistribution que l'état français a longtemps couverte ( Chirac était LE pote de Flosse , et ce dernier est maintenant condamné car Tonton Chichi est gâteux)

Quant à la départementalisation , que dire , un mal pour un bien ou l'inverse?, que serait devenue la Réunion si elle était devenue indépendante , sans doute un micro état , paradis fiscal aux mains des familles importantes...Royaume pour roitelet ( certains s'étaient même bien découverts à l'époque)

22.Posté par oté debré ou la roule à nou le 20/03/2015 06:54
le statut n'est pas bénéfique...156000 chômeurs..50% de la population en dessous du seuil de pauvreté..

23.Posté par KLD le 20/03/2015 07:02
ben , zarbi , de lo y coule su feuille songe. envoyé§

24.Posté par milo le 20/03/2015 10:56
Permet moi de doutez .
Alors pourquoi encore la prime de vie chère pour une certaine catégorie de personnes ?
Pourquoi les prof former à la Reunion doivent partir ?
Pourquoi tant de mobilité pour nos enfants alors que tous les jours des personnes arrivent pour venir travailler chez nous ?
Pourquoi toujours des personnes de métropoles pour gérer les organismes à la Réunion .
La Reunion plus une colonies ???

25.Posté par 974 le 20/03/2015 11:03
Po mwin la réunion lé toujours une colonie,mais dissimulés sous des illusions de liberté....

26.Posté par Salomon le 20/03/2015 19:47
POSTE 25: évidemment! sinon pourquoi payerait on encore l’octroi si ce n'était pas le cas? comment vivent les mairies en France métropolitaine sans octroi de mer? Nous finançons notre propre développement avec l’octroi et nous coutons bien moins cher à la France que ce que peuvent prétendre certaines personnes, si la Réunion et les autres colonies n'apportait vraiment rien à la France, on se serait débarrassée de nous depuis belle lurette!
Les gens sont vraiment bêtes car ils se croient libres mais il faudrait qu'ils ouvrent les yeux! Le taux de chômage en outre-mer est catastrophique, aucun des départements métropolitains peut rivaliser avec la Réunion mais ça ne semble la priorité d'aucun des gouvernements! Une question aussi combien de département métropolitains n'ont pas le tram ou un équivalent? La France maintient volontairement un décalage temporelle entre la métropole et ses colonies! cela veut tout dire! D'ailleurs, les insultes envers les créoles, le racisme des propos, les petites guéguerre qu'on lit absolument tout le temps sur zinfos reflètent bien la mentalité néo-colonialiste qu'il y a ici à la Réunion!

27.Posté par tioztikok le 21/03/2015 10:29
Bonjour à tous,
Vous n'aurez pas des cours à donner à savoir que l'ILE DE LA REUNION n'est plus une Colonie"Faux"il c'est traduit par un Génocide Linguistique"Colabosionnistes Etatiques"n'est-ce pas à en débattre??Amitiés

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales