Faits-divers

Catamaran volé: Deux Sud-Africains fortement soupçonnés


Nous en savons peut-être un peu plus sur les deux Sud-Africains soupçonnés de vol d'un catamaran au Port samedi dernier.

Ces deux Sud-Africains, un père et son fils, auraient débuté leur périple à bord du bateau d'un français parti d'Afrique du Sud en direction de notre île. La traversée aurait duré 45 jours.

Ce Français était d'accord pour les emmener jusqu'à La Réunion, même s'il ne les connaissait pas. C'est Alain Djeutang, directeur du Centre international d'accueil des marins du port, qui révèle ces informations après avoir échangé avec lui. "Il m'a assuré qu'il s'agissait de "bateau-stoppeurs" qui voulaient aller jusqu'à La Réunion, rien de plus".

Juste avant qu'ils ne disparaissent, Alain Djeutang a également eu l'occasion d'échanger avec les deux Sud-africains visiblement intéressés pour rester à la Réunion et y chercher du travail. Leur version diffère de celle du propriétaire du bateau: "Ils m'ont expliqué qu'ils avaient eu un différend avec le propriétaire du bateau à leur arrivée, raconte-t-il. Celui-ci leur aurait promis 1.200 euros en échange de leur aide pendant le voyage. Et arrivés sur place (il y a plus d'une semaine, ndlr), le Français se serait engagé à leur trouver du travail. Mais les deux hommes n'auraient vu ni argent, ni travail et n'auraient pas eu de quoi se nourrir. Seul réconfort, le droit de dormir sur le bateau".

C'est un Portugais, qui avait lui aussi fait le voyage avec le trio, qui a alerté Alain Djeutang quant à la disparition des deux étrangers, vendredi dernier. Et dans la nuit de samedi à dimanche, on constate la disparition d'un catamaran qui était amarré au port. Catamaran qui n'a aucun lien avec le bateau du Français.

Les Sud-africains auraient un visa français de 90 jours.
 
Mercredi 19 Août 2015 - 11:39
SH
Lu 3623 fois




1.Posté par noe le 19/08/2015 17:05
Voler un aussi grand bateau est vraiment difficile mais pas impossible !
La preuve !
Mais comment sortir d'un port français sans présenter de papiers ? de permis de conduire ? patte blanche ?

2.Posté par pipo le 19/08/2015 18:19
Donc ici à la Réunion on rentre comme dans un moulin et on en sort de la même façon!
Pas très rassurant avec les temps qui courent...!

3.Posté par Travis le 19/08/2015 18:27
Coup foireux pour toucher l'assurance ?

4.Posté par pipo le 20/08/2015 07:38
@ Travis effectivement cette pratique est très connue des plaisanciers en Australie et en Nouvelle Zélande.
En fait tu hachette le bateau au gars en espèce pas cher et tu le prend discrétos une nuit ensuite (2 ou trois jours plus tard) le proprio le déclare volé pour toucher l'assurance!
tout le monde est gagnant sauf l'assureur...

5.Posté par mi dit sake mi pense le 20/08/2015 12:17
un nouveau modèle de kwassakwassa, mais le voyage en sens inverse! avis aux "envahisseurs": faîtes du "bateau stop" au lieu de vous entasser sur des embarcations foireuses (kwassakwassa)! mdr!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales