Social

Cascade de grèves...

Les grèves au sein de plusieurs établissements remplissent l'actualité sociale ces dernières semaines. Le point sur les différentes actions entamées dans les banques. A la BFC, la grève est illimitée depuis ce matin, au Crédit Agricole, les grévistes sont désormais devant l'enceinte du siège social. La CAF et la CGSS entrent dans une période de grève illimitée à partir de demain, jeudi. Et à la Sodexo, point mort, les négociations sont en cours cet après midi.


Cascade de grèves...
Les piquets de grèves dans les banques

A la Banque Française Commerciale de l' Océan Indien (BFCOI) les salariés sont en grève illimitée depuis ce matin. Aujourd'hui, cinq agences sont restées fermées au public. Le pourcentage de grévistes s'élèvent, de source syndicale, entre 70 et 72% dont 5% de cadres.

Un piquet de grève est installé rue Alexis de Villeneuve où les salariés sudistes ont rejoints leurs collègues du Nord. Leurs revendications, salariales principalement : 1.800 euros d'augmentation à l'année.
Une réunion entre direction et syndicat avait lieu hier matin, un terrain d'entente avait été trouvé, mais la direction est revenue sur ses propos... d'où le début de la grève illimitée.

Actuellement, au Crédit Agricole, les salariés grévistes, toujours aussi déterminés, se trouvent à l'extérieur de l'enceinte du siège social, à la Providence. Des négociations avec la direction doivent avoir lieu cet après midi. Demain, ça fera 10 jours que le conflit a commencé. Les principales revendications restent les mêmes : une augmentation de 300 euros net par mois et de meilleures conditions de travail.  

CAF et CGSS prêtes pour leur piquet de grève

Ce matin, deux délégations syndicales de la Caisse d'Allocations Familiales et de la Caisse Générale de la Sécurité Sociale avaient prévu un accueil "syndical" aux représentants de l'UCANSS à leur arrivée à l'aéroport Roland Garros.

Les grévistes réclament l'alignement du traitement salarial sur celui de leurs collègues antillais. Une grève générale et illimitée est prévue dès demain matin dans ces organismes.
L'ouverture des négociations sur les salaires entre l'UCANSS* et l'intersyndicale se fera demain, jeudi 16 avril, à 11h dans les locaux du siège social de la CGSS.

Les assurés risquent fort de trouver portes closes demain, les piquets de grève devraient être installés dès l'aube. Des perturbations sont également à prévoir à l'échelon local du Service Médical non loin du quartier de Prima.  
 
*C'est à l'UCANSS que se négocient les conventions collectives de l’ensemble des organismes de sécurité sociale.

Enfin, clin d'œil sur le mouvement de grève à la Sodexo, leader de la restauration collective. Les grévistes réclament l'application du protocole d'accord signé le 15 mai 2008 visant l'ouverture des négociations. Le délégué syndical de la CGTR, Jean-Max Layemar, indique dans le Quotidien de ce matin que la direction leur propose 100 euros bruts alors qu'ils réclament 1.000 euros net. Les négociations ont repris depuis 14h cet après midi.
Mercredi 15 Avril 2009 - 14:49
Magali Payet
Lu 807 fois




1.Posté par condor le 15/04/2009 14:59
comme les patrons du public et du privé ici n'ont pas tous pouvoirs pour accéder aux revendications
séquestrez VERGEZ et le préfet et vous obtiendrez TOUT

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales