Politique

Carrières pour la route du littoral: "Pas de passage en force contre l’environnement"

La commune de Saint-Leu a attaqué, sur le fond et en référé, au tribunal administratif l'arrêté préfectoral portant décision d’examen au cas par cas des quatre nouvelles carrières retenues pour fournir les matériaux nécessaires à la construction de la nouvelle route du littoral. L'ordonnance de référé est tombée mercredi dernier.

Si l'urgence de suspendre l'arrêté n'a pas été retenue par le juge, en revanche, l'obligation d'évaluation environnementale a été retenue dans le cadre de l'arrêté définitif portant sur la modification du schéma des carrières. Voici le communiqué de Thierry Robert.


Carrières pour la route du littoral: "Pas de passage en force contre l’environnement"
"Comme vous le savez déjà, la Commune de Saint-Leu a attaqué au tribunal administratif l’arrêté du préfet du 18 avril 2014 portant décision d’examen au cas par cas des quatre nouvelles carrières qui sont prévues pour fournir la Nouvelle Route de Didier.

Un recours sur le fond et une demande en référé ont été déposés au tribunal.

Dans son recours en référé, la Commune demandait que la décision du préfet soit suspendue en raison de l’absence d’évaluation environnementale préalable à la modification envisagée du schéma des carrières et en tout état de cause avant l’ouverture éventuelle de ces carrières ;

Etant rappelé qu’une évaluation environnementale pour ces quatre nouveaux sites sera d’une durée minimum d’un an ; sans compter les autres procédures nécessaires avant l’ouverture d’une carrière ; Etant également rappelé que la Région ne pourra obtenir de déclaration de PIG, sans une modification préalable et régulière du schéma des carrières. L’ouverture du chantier ce n’est donc pas pour maintenant.

La demande en référé qui tendait ainsi à obtenir immédiatement la suspension de la décision du préfet vient de faire l’objet d’une ordonnance du juge le 13 août 2014.

Dans sa décision, le juge a considéré qu’il n’y avait pas d’urgence à suspendre la décision du préfet en ce « qu’elle n’emporte aucune conséquence immédiate sur l’ouverture des quatre nouveaux sites » choisis par les amis de M. Robert Didier ; Le juge précise également que « la circonstance que cet arrêté prévoit que le projet de modification n’est pas soumis à une évaluation environnementale n’est pas de nature à faire présumer que la modification elle-même, le cas échéant, ne sera pas précédée d’une telle procédure ; qu’à cet égard, l’arrêté en cause n’exonère pas l’autorité administrative d’une évaluation environnementale avant la modification du schéma départemental des carrières si cette modification n’est pas autorisée par le schéma en vigueur ou si les modifications apportées à ce schéma présentent un caractère substantiel » ; ce qui est bien le cas de ces 4 carrières.

En d’autres termes, le juge a considéré qu’à ce stade de la procédure il n’y avait pas lieu de suspendre pour absence d’évaluation environnementale, mais que ce sera bien le cas au stade de l’arrêté définitif actant la modification du schéma des carrières demandée par la Région, si aucune évaluation environnementale n’est effectuée » ; l’environnement est donc pour le moment sauvés des griffes de M. Robert Didier ;

Ce nouveau rappel à la loi adressé par le juge au Préfet vient clairement mettre en évidence qu’il ne pourra y avoir de passage en force contre l’environnement de l’ile pour la création des carrières de la NRL. On ne peut que s’en féliciter !

Toutefois, même si la commune se réjouit très largement du contenu de cette décision, elle constate néanmoins qu’il n’a pas été répondu à une de ses questions tirées de l’application de l’article L 122-12 du code de l’environnement .La commune va donc saisir le Conseil d’Etat d’un appel contre cette décision, en ce qu’en vertu de cet article de loi, il semblerait bien que la décision du préfet devait être suspendue dès maintenant ,sans même attendre la fin de l’examen de la modification du schéma des carrières pour y ajouter 4 nouvelles carrières devant permettre l’extraction plus de 20 millions de tonnes de matériaux. Dans tous les cas, que les Saint-Leusiens se rassurent l’ouverture d’une carrière à Bois Blanc ne se fera pas avant les prochaines élections régionales… après ce sera une nouvelle histoire pour la Réunion."
Vendredi 15 Août 2014 - 11:35
Lu 2231 fois




1.Posté par pipoteur le 15/08/2014 13:28
Aïe y a comme qui dirait une couille (de plus) dans le potage de DR lol
Alors c'est toujours un chantier en cours la NRL?? L'incompétence, l'amateurisme de DR sont mis au grand jour. Les préalables au lancement d'un si grand chantier n'ont même pas été respecté.
Pour rappel la carrière de Bois Blanc n'est qu'une solution opportuniste car elle n'avait pas été prévue initialement. Mais faute de solution, DR s'est rabattu sur celle ci comme par hasard. Oubliés les projets sur St Paul par exemple.

2.Posté par noe le 15/08/2014 14:19
Le goulou-goulou de St Leu en plein délire et ça ne surprend plus personne ..il n'a rien à faire au vu de sa fortune et là il essaie d'embeter tout le monde ...Il a des moyens de tout payer !
Il veut protéger les "roches" St leusienne en douce !!! au lieu de s'occuper mieux sa commune dont les égouts du Bon Dieu coulent directement dans la mer sans etre traités ...
Lamentable personnage qui essaie chaque fois de pondre quelque chose ...

3.Posté par CATASTROPHE ECOLOGIQUE... le 15/08/2014 14:26
LUREL et LE PREFET ont ils piégés ce president de REGION naif et dépensier...???

4.Posté par politique mafieuse!! le 15/08/2014 14:30
DIDIER ROBERT se croit au dessus des lois avec tous ces magouilles ... LUREL s'est barré, le préfet avec.. pauvre PRESIDENT.

5.Posté par Réalité le 15/08/2014 15:09 (depuis mobile)
Je ne suis pas politicien mais cette NRL est une escroquerie à la population réunionnaise qui ne va proposer qu'à des gros zozos pays et au lobbying automobile. Combien d'emplois pour les réunionnais et combien de dessous de table ???

6.Posté par mouaisbof le 15/08/2014 15:10
À LIRE

Fabrice Nicolino : Le délire de Notre-Dame-du-Littoral (à La Réunion) ...

Où va le pognon ? Une route de 12 kilomètres pourrait coûter près de 3 milliards d’euros. Ça se passe sur l’île de la Réunion, et comme à l’habitude, il va vous falloir attendre un peu. Où va le pognon ? Si je parais insister, c’est qu’en vérité, la France n’a jamais été aussi riche qu’en cette fin d’année 2012. Disons pour être exact qu’elle n’a jamais autant produit de merdes à l’obsolescence programmée pour relancer sans fin, et surtout sans but discernable, la machine industrielle. Les chiffres sont désespérément têtus. Leurs chiffres, vous aurez rectifié, car les miens tentent d’inclure, ce qui est impossible, la mesure de la destruction de la vie. Et cela change quelque peu la perspective d’ensemble...


texte en entier

[http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1444]url
http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1444://

7.Posté par kersauson de (P.) le 15/08/2014 16:18
la Nouvelle Route du Littoral, cout 1,5 a 2 milliard d’euros (donc 3 à 4), qui détruiRA une partie de la barrière de corail, qui reposeRA sur des fonds sableux : un vrai « Nouveau Pont de la Rivière St Etienne (cyclone Gamède) »
OR, la Route Littoral actuelle est quasi sécurisée, après pause des filets il ne tombe plus qu’une tonne par an, et derrière les filets ; les basculements ont été réduits par 2. Elle n’a fait QUE (mais c’est trop bien sûr) 50 morts en 50 ans , la Tamarine en est a une moyenne de 4 par an (vitesse oblige (je connais une 4 voies en métropole (Vannes Lorient 40kms) qui fait 10 morts/an malgré des radars fixes et mobiles ))
Cette route est opérationnelle (et a tant couté déjà) : il faut juste la consolider : - en coupant encore le haut des falaises a pic (**) (même si de « grosses huiles » ont des terrains (on expulse bien des pauvres pour la Tamarine ou le Tram))
- en la recouvrant, vers 20 mètres de haut, d’un toit en Super Béton, penché ; les (quelques) roches tomberaient et rouleraient dessus, et tomberaient en mer, ET protègerait des pluies et cyclones (plus de basculement !)
Coût de ce toit : environ 500 million (cimentage etc.. ) qui fera travailler des Réunionnais (ouvriers ET industriels du BTP), sur 4 , 5 ans.
(**) et (*) Couplons cela à un élargissement de 2 mini voies coté mer, par les déblais du haut des falaises (quitte a couper la route Un, 2 mois !! (ce n’est rien)), pour préparer un éventuel TRAM, ou Train (****), et dans un 1er temps des voies Bus propres et Poids Lourds !
Coût total : environ 800 millions : 1,2 milliard d’économies !

Cette route, on peut la désengorger (1/3 minimum) et donc ne plus investir dans une route nouvelle: COMMENT ?

Par la mise en œuvre IMMEDIATE de la route des Goyaviers, des plaines, INDISPENSABLE, qui permettrait aux sudistes du Tampon St Louis St Pierre de rejoindre, sans plus de kilomètres St Denis et surtout les communes à l’Est de St Denis (***) (Ste Marie Ste Clotilde et Ste Suzanne aux activités industrielles et tertiaires fortes), et donc St André.

Par la création d’un passage souterrain au Barachois, INDISPENSABLE, qui permettra à l’Ouest d’éviter l’entrée de St Denis, en accédant aux communes de l’Est de St Denis (***).

Les économies sur cette Route en Mer pourront être utilisées à des projets (faisant travailler les réunionnais), et INDISPENSABLES et OBLIGATOIRES dans le cadre de UE.

Refonte du Réseau Eaux Propres ( des milliers de litres partent dans la nature chaque jour)
Refonte du Réseau Eaux usées (trop tombent encore en mer)
Réseau Electricité (Oui GERRI certes mais ce sera plus long que prévu), pourquoi pas par une centrale nucléaire (en métropole 1 pour environ 1 million d’habitants, donc ici idem), avec possibilité de vendre à Maurice, Madagascar ..
Destruction des ordures et stockages, et Récupération du Méthanole : vous savez qu’une population de 800.000 habitants produit en excréments, de quoi alimenter 280 bus (4 fois plus de bus que les cars jaunes, 15% du futur parc !!)

Voila : des projets simples, nécessaires, qui seront adoptés de suite par les contribuables !
comme de faire des ponts solides (le nouveau de la Riviere St Etienne ainsi, ou encore cette Tamarine qu’il fallait faire depuis longtemps ; et qui n’est pas un projet VERGES ) au-dessus de certains raviers (Ouaki..),
sécuriser ENFIN l’accès a Cilaos, à Salazie, Langevin, cap Laoussé;
ce fameux pont de la rivière des Galets à Cambaie, enfin acté, mais 2 ans d’études.., puis 2 ans de réalisation, pour un projet de 250 mètres, sans expropriation, en pleine ligne droite et plate !! et….toujours RIEN
améliorer les approvisionnements des hauts (ilets entre autres) !


8.Posté par jean Jouhis le 15/08/2014 16:21
post 2 noe
" regarde la poutre qui est dans ton oeil avant de critiquer la paille qui est dans l oeil du voison "

Lamentable personnage qui essaie chaque fois de pondre quelque chose ...

9.Posté par rokinbleuetraiedactricesontsurunbateauquicoule... le 15/08/2014 16:52
DIDI AU SECOURS VIENS NOUS SAUVER Y'A DES MECHANTS QUI VEULENT PAS DE TA NRL !

10.Posté par zorro le 15/08/2014 17:41
@post2: au lieu d'écrire des âneries, vous feriez mieux de vous renseigner! les égoûts de saint leu sont traités par une step certes obsolète mais traitées. La nouvelle step n'est pas en service à cause de normes stupides pondues par l'Etat et la réserve marine. Sans cela cette nouvelle step serait en service!!!

11.Posté par Alternative constructive le 15/08/2014 18:26
Il est de plus en plus admis par tous que la solution d'un vrai tunnel St Denis -la Possession en remplacement du projet de la nouvelle route du littoral s'impose : cela fera 4 carrières en moins - veritables futures verrues pour l'ile si le futur Prefet avalisait... -, et cette alternative empêchera les norias de camions de rochers qui bloqueront nos routes pendant les quinzes prochaines années si le CR persistait dans son erreur ... De plus cela coûtera moins cher à terme, avec plus d'emplois , ce tunnel sera aussi plus sûr , et moins polluant . Il suffit de voir ce qui est fait sur les autres îles , ou bien dans les alpes , en France , en Suisse ou ailleurs . Pourquoi les réunionnais seraient ils plus défavorisés que les autres ? Vivement les prochaines élections régionales ....

12.Posté par Les deux Roberts... le 16/08/2014 03:03
Thierry Robert, c'est quand même le seul homme à La Réunion capable de se réjouir de perdre un procès... Il me semble d'ailleurs que ce n'est pas la première fois.

13.Posté par Gout a nou le 16/08/2014 08:54 (depuis mobile)
Pourquoi dans de n pour la nrl l argent la toujour u le chien i aboi la caravane passe moin mi di less se route la fer i donne do moune travail qan sar fini na rode in not nou sar content

14.Posté par eric le 16/08/2014 15:37
cet argent c'est le notre ! donc en tant que citoyen nous avons un droit de regard ! a l'heure de la crise il est d'autant plus vital de contrôler ou il va ! la preuve tout les affaires de détournements et qui plus est souvent organisé par les " puissants ".... alon alon ! Il n'y a jamais eu autant d'argent mais pourtant la pauvreté s'accroît .... la menace de conflit existe aussi .... si nous vivons en société c'est quand même pour le bien de tous non ?.... alon met ensamb !

15.Posté par question bête le 16/08/2014 20:13
comment combattre les odeurs pestilentielles au sud de st leu....? si le maire ou son conseiller "au culte" amateur de carabine à plomb, voulaient bien dégainer la première explication...

16.Posté par Urgences Psychiatriques le 17/08/2014 01:15
"Pas de passage en force contre l’environnement" . Ce psychopathe narcissique est le centre du monde , l'environnement n' est que tout ce qui autour de lui , soit rien ... et rien d' aussi important que sa propre personne .S'il argumente l'environnement c'est qu'il n'arrive pas à digérer comment lui , sans qui la terre s'arrêtera de tourner , peut être considéré comme une merde !
.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales