Société

Carrière de St-Paul: Les riverains attaqueront un éventuel arrêté favorable du préfet


C'est derrière cette délimitation de palmistes que doit se creuser la carrière
C'est derrière cette délimitation de palmistes que doit se creuser la carrière
Une réunion était programmée ce mardi entre la sous-préfète de Saint-Paul, Chantal Ambroise, et les riverains de Piton Defaud, là où la société Holcim projette d'extraire 6,091 millions de m3 de remblais et d'alluvions.

L'Association Laïque pour l'Éducation, la Formation, la Prévention et l'Autonomie et Autisme Réunion (ALEFPA) faisaient partie des associations reçues, tout comme le représentant des agriculteurs ou encore le collectif du Grand Pourpier.

"La sous-préfète s'est montrée très attentive aux doléances des riverains", relate Nathalie Faucher, adjointe territoriale à l'ALEFPA et présidente d'Autisme Réunion.

De cet échange, les riverains retiennent la satisfaction de voir que la décision finale, si le projet devait aboutir, n'interviendrait que "dans 9 mois à un an" selon les garanties de la sous-préfecture. "Nous pensions que le chantier était plus imminent que cela", a pu se rassurer Nathalie Faucher comme les autres membres de la délégation. En l'état d'avancement du dossier manque en effet une pièce importante, celle des conclusions du commissaire enquêteur.

Carrière de St-Paul: Les riverains attaqueront un éventuel arrêté favorable du préfet
Ensuite, si certaines communes opposées à la carrière l'ont déjà affiché publiquement, elles doivent faire voter dans les prochains mois une motion en ce sens au sein de leur conseil municipal. In fine, il reviendra au préfet de trancher. En cas de feu vert, le collectif prévoit d'attaquer cet arrêté préfectoral devant le tribunal administratif.

Un argumentaire remis en main propre

"La jurisprudence récente de la Cour administrative d'appel de Bordeaux confirme que des inexactitudes, omissions ou insuffisances de nature à nuire à l'information complète de la population justifient l'annulation de tels actes administratifs", préviennent-ils.

L'association des riverains de Ravine La Plaine a en tout cas remis à la sous-préfète un argumentaire (extrait ci-contre) très détaillé des nuisances environnementales et des incidences économiques induites par l'ouverture de cette carrière.
Jeudi 10 Juillet 2014 - 12:07
LG
Lu 1300 fois




1.Posté par noe le 10/07/2014 16:05
Quelques zigotos mal lunés n'empêcheront pas la construction de la NRL nécessaire à tous !

Vive la NRL !
Le Préfet n'a pas d'ordre à recevoir des pleureurs ...

2.Posté par Un St Paulois le 10/07/2014 16:42
Des pleureurs qui n'ont certainement pas de famille DCD sur cette route à cause des éboulis.

3.Posté par Une St Pauloise le 10/07/2014 18:00
Les frais d'avocat ne sauront pas à la charge de autisme réunion et alefpa au moins ? Je cotise pas pour ça. Et les réunionnais n'ont plus d'ailleurs, car ce sont les subventions qui font vivre ces organisations financièrement.

Oui faut défendre l'intérêt de nos enfants, mais là, être la tête liste d'un collectif, hors que le centre de st Paul, accueil maximum 80 enfants, enfermé toute la journée dans des salles climatisées ou à enlever la poussière et couper les herbes dans des entreprises de l'ouest.
Et aucuns résidents, la nuit et le weekend, juste 8 h - 15 h d lundi au vendredi et pas d’accueil quasiment pendant les grandes vacances.
Alors Mme Faucher en attendant la prochaine assemblée générale, dites nous qui va payer les frais juridiques de cette affaire ?
Si c'est le cas, je vous demanderai de me rembourser mes années de cotisations ( 20.00 €/ an) et mes dons.Et je signalerai à la Présidente du Département, qu'une affaire de ce genre, ne doit être financer par l'argent du contribuable.

Je veux une réponse qui payera ?

4.Posté par con-tribuable le 10/07/2014 19:30
la encore, des "buralistes" bien payer a ne rien f..., protestent et veulent aller en justice pour, empêcher le développement de cette île, non mais il faut arrêter, vous serez les premiers a vouloir rouler sur cette route une fois terminer!!!!!

5.Posté par LOUISE le 10/07/2014 20:58
Cette carrière n'est pas faite pour la nouvelle route du littoral mais pour produire du ciment. Que ceux qui traitent les autres de pleureurs accueillent Holcim chez eux.

6.Posté par tite couyonne le 10/07/2014 21:47
A post 5 :
Je commence à croire que c'est vrai, c'est pour du ciment !
Mais vous pouvez transmettre les documents officiels pour crédibilisé tous ça ?
Pas de ladilafé surtout de la bouche de la famille Narayanin.
Des preuves, la dernière fois à l'espace oméga, j'ai demandé des documents, personne n'a pu me répondre.
Car je me pose la question a qui profite le fait de ne pas faire cette carrière.
Il y a toujours des intérêts personnels dans un conflit.
Qui peut me répondre ?

7.Posté par ALEXANDRA le 11/07/2014 08:27
Et la santé de toute une population, y avez vous pensé ?
Les risques sont importants pour l'avenir et qui paiera pour tous ces frais médicaux ???

8.Posté par LOUISE le 11/07/2014 08:28
Je vous invite à contacter l'association des riverains de la Plaine qui m'ont fourni tous les documents . Ils vous montreront aussi ce qui a été omis sur l'enquête publique. Ils vous montreront que la carrière devra fonctionner de 7h à 22 h. Ils vous montreront comment cette terre agricole sera fouillée et sur quelle profondeur, et sur 40 hectares, et pendant 15 ans. Il y a d'autres personnes que celle dont vous parlez dans ce collectif.

9.Posté par Antipode le 11/07/2014 09:46
Accrochez ou, elle n'est pas faite encore cette balafre à noot nature :)

10.Posté par Royal BOURBON430 le 11/07/2014 11:48
@post 5 et 6 : une bonne fois pour toutes, jamais à la Réunion, une carrière ne servira à produire du ciment. Pour la simple et bonne raison que la matière première servant à produire du ciment provient d'un sol calcaire voire argileux. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ciment
Je mets au défi quiconque de trouver un sol calcaire sur notre jeune caillou... Si par contre vous en être encore à confondre ciment et béton, je crains pour vous que vos arguments « de défense » soient un peu légers…

Alors par pitié, ne vous décrédibilisez pas d'avantage. Il est vrai que cela me fait plaisir d'assister à une nouvelle représentation de Guignol, son compagnon Gnafron, et le gendarme Flageolet... Il est temps de mettre fin à ce pathétique spectacle de marionnettes, riverains pantins, riverains manipulés, riverains ignorants, ou riverains intéressés... Le plus drôle dans cette histoire est l'identité du marionnettiste... Serait-ce le même talentueux qui nous offrit le spectacle des municipales St Pauloises en mars dernier?

Si vous vous intéressiez véritablement à ce projet, vous prendriez le temps de lire les 9 pages de l’avis de l’autorité environnementale rendu le 25/02/2014. Ce que visiblement aucun journaliste de zinfos974 n’a pris le temps de faire…
Vous y liriez au tout dernier paragraphe, celui précédent la signature du secrétaire général de la préfecture, les termes suivants : « Les mesures usuelles à ce type de projet sont bien intégrées, notamment en ce qui concerne les nuisances sonores et les émissions de poussières ». A bon entendeur.
Je serai curieux de savoir quelle est la conclusion de l’avis concernant les activités de la société Eve sur le site de ce même piton Defaud. Et encore plus curieux de savoir si les installations fonctionnant actuellement sont conformes aux autorisations délivrées… Mais si le marionnettiste ne mets pas le nez des riverains ou des journalistes dans ce dossier, ils n’iront pas chercher plus loin que le bout de leur nez.

11.Posté par jean lorion le 11/07/2014 13:14
@Post 10:

Monsieur s'affiche comme un connaisseur et intellectuel capable de prendre tout le monde de haut! Mais oui! La France a besoin de gens comme vous pour nous sortir de la crise, des gens capable de constater (mais jamais d'agir), capable de critique sans jamais rien proposer comme solution...

Premièrement, le dossier de carrière démontre à plusieurs reprise que pas plus d'1/5ème des matériaux extraits seront utilisés pour la route du littoral!! Cette carrière ne concerne donc pas les besoins de la route du littoral... On recherche des blocs rocheux pour la réalisation de la route du littoral et non de l'alluvionnaire dont nous disposons déjà.

Deuxièmement, monsieur l'expert en ciment et béton, avez vous entendu parlé de la Pouzzolane? Je vous laisse regarder, vous aurez l'air moins ridicule la prochaine fois ;)

Je ne sais pas si vous avez un "marionnettiste" en ce qui vous concerne...mais il serait bien qu'il enlève son doigt de là où il est...

12.Posté par Antipode le 11/07/2014 13:24
Erratum : ce qui est nommé "crise" (période passagère) est en fait un système ;) Capitalisme/Maffia/République/Ploutocratie... en sont des synonymes :)

13.Posté par Royal BOURBON430 le 11/07/2014 17:19
Peut-être pourrez-vous alors développer votre théorie pouzzolanique aux experts dont vous pensez vous moquer et desquels je ne prétends pas faire partie... Je persiste à dire qu’Holcim n’a pas besoin de Pouzzolane pour ses activités sur l’île qui sont comme le rappelle le document officiel cité plus haut : les granulats, le béton et la commercialisation du ciment… Pas la production.

Je me permets également de citer un extrait du Rapport de synthèse BRGM/RP-61067-FR rendu public en Mars 2012 : « Cinq exploitations arrivent à échéance en 2016 avec une production autorisée totale de 3,2 millions de tonnes et dont l’un des sites est autorisé à produire un million de tonne. La perte de production sera donc très importante pour La Réunion si les autorisations ne sont pas renouvelées et/ou si d’autres sites ne sont pas ouverts en recouvrement. Ainsi, il convient d’être très attentif durant cette année clé pour garantir la capacité de production au niveau adapté à la consommation. »
Autrement dit, le Piton Defaud étant intégré dans le Schéma Départemental des Carrières au nom de l’intérêt public et du développement de l’ile, et ce afin de répondre aux besoins croissants de matériaux compte tenu des projets d’envergure (NRL y compris) mais aussi des besoins en logements et autres infrastructures publiques, le bassin ouest devra intelligemment être mis à contribution et le site sera exploité, que ce soit par Holcim ou par un autre. Vous pourrez pester, manifester, vociférer, il en va de l’intérêt collectif.

Alors, s’il est sans doute vrai que vous ne percevrez pas de contrepartie financière aussi attrayante que ce que vous ont promis marionnettistes, et autres "justiciers désintéressés", ayez au moins l’honnêteté intellectuelle de vous incliner modestement et de cesser de privilégier vos intérêts personnels à ceux de nous autres concitoyens pas forcément propriétaires terriens.

Sachez enfin que dans le cadre des demandes d’autorisation d’exploiter des sites d’extraction de matériaux, d’innombrables aspects sont considérés. Pour citer de manière non exhaustive : le PLU, le SCOT, le SAR, le SDC, le code de la santé, le SDAGE, le SAGE Ouest, le PPR (plan de prévention des risques) inondables, le PPR de mouvements de terrain, mais aussi le code forestier, les sites et monuments historiques protégés, le périmètre de protection des forages, les réseaux d’eau, d’irrigation, de transport d’énergie, les aménagements d’accès au site, les engagements de remise en état et de valorisation à la restitution, l’environnement direct du site (milieu humain, activités, infrastructures routières, urbanisation, habitations et établissements sensibles, la pédologie/géologie, climatologie). Sachez également qu’y sont inventoriés et précisés l’état initial, les effets et mesures compensatoires ou de réduction des impacts sur la topographie, l’hydrogéologie, la faune, la flore, l’air, le bruit, l’odeur, les vibrations, le trafic routier, le climat, sans oublier l’évaluation qualitative des risques sanitaires, les aspects d’hygiène et de sécurité pour les travailleurs qui y seront employés.

Oseriez-vous encore faire croire que ces industriels sont des irresponsables et ne respectent pas l’intégralité des règles qui s’imposent à eux ? Vous ne trouverez en revanche aucune mention de la préservation des intérêts particuliers de M. Lorion, et c’est peut-être ce qui vous rend si amer sur le sujet…

Sans rancune aucune M. Lorion, mais pour replacer le débat au niveau où vous l’y emmenez, laisser moi enfin vous préciser qu’une marionnette se dirige non pas du bout de l’index, mais de l’avant-bras tout entier… Vous devriez être mieux placé que moi pour ne pas l'ignorer !

14.Posté par Alexandre Lorion le 11/07/2014 18:59
Mdr.

Enfin une vrai photo. Enfin. Pas trop dur de marcher dans la poussière pour arriver jusque là ?
Donc en vue la 2 ème maison présente sur l'exploitation de 70 ha, et dire que d'autres sont a 2 cases pour 5 ha ou 2 cases pour 2500m2 ...

Jean Lorion, tiens tiens. Dis moi tu a signé un contrat fortage toi ? Si oui, pkoi tu le publie pas.
Moi, je l'ai signé car ça me concerne et ce que tu avances est faux.

Mensonges et tractations. Parle nous de la poussière de EVE stp. A quand une inspection de la DEAL car réceptionné des camions des chantiers hors champ d action... c est pas très joli joli...pour un donneur de leçons qui d ailleur s exprime plus, pkoi ? bizarre quand même ! pression ? Non quand même pas...

Change de speudo c'est ridicule. Je préfère Yannick ou Romain c'est plus classe...

A post 9-13 : et ben çà promet... lol bravo. C'est juste ... bureau d étude ? Lol dévoile pas tout, laisse un peu pour la fin.. Laisse un carré d as, ou une paire de roi stp ... On leur laisse le joker du poker menteur si tu veux.
AU FAITES, c'est pas un vrai Lorion lui, lol les 70 ha il les a pas... il dort juste avec la matrice du piton au dessus du lit...

A post 7 : quelle courage ta mis ton prenom, par contre pour la photo derrière le panneau bof bof.
frais medicaux, ben koi, le pied riz y donne pu ? Lol mais bon il reste que toi pour tenir la baraque.
Ils ont de la chance de t'avoir, sans toi... je sais pas.

Louise publie les documents, je veux lire. Je préfère Thelma plus courageuse.

De la carriere oméga, hier de belle vague de poussière... à 100 km du piton je crois?

Au dela de tout ça. Le temps des échanges se terminent pour moi. Je me retire de la course, je reprends le travail mardi, entre le semis des carottes et le bruit pour mes voisins, le jeu poker menteur ça vas un temps.

Et plus de redbull dans le frigo...

En tout cas, quoi qu il en soit, nous resterons voisins, les "fantasmeurs" continueront à fantasmer, je leur conseille de prévoir la relève car pour bcp , je crois que ça sera la fin, généralement c est papa qui joue au quinté ou a fabriqué la machine...

Pour ma part, c'est génétique, n y les palms ni le domaine ont été fabriqué, juste quelques mètre carré issus d'achat loyal ... a bon entendeur.
A moins qu' ils ont appelé la banque verte pour tirer aux coutaux comme vous, mais ça m'étonnerai...

Bon courage, aux détracteurs surtout les fer de lance, les pauvres ils n'auront rien du gâteau.
A si pour le president d association, tisse son petit relationnel pour les futurs commissions sécurité,
Pour les autres, un noyau de la cerise... ou du jujube je sais pas trop...

Pour l'Alefpa c'est dommage, car ils ont des projets d'envergure a l' avenir, entre ce que les politologues techniciens, prévoient en terme d'environnement en ce moment même @ l assemblée, la zone agricole limitrophe, et leur attitude face au projet... je crois que c'est mal barré.

Les donnateurs seront ravis des frais justice. REUNION AUTISME s engage a payer apparament.

Et le vrai locataire, pas le fer de lance du groupe Payet, le signataire du bail, le Complexe Edmond Albius s'exprime pas ? Normal, cracher dans la soupe aux donnateurs ça donne mal au ventre n'est ce pas ?
Et puis lui ,il sait lire, il travaille, il s'occupe de ces pensionnaires, il a pas le temps de mettre des handicapés devant un projet... car il mange déjà la poussière de EVE.
Contre des achats de MO défiscalisés, certes.

Pour les autres bon courage, La Réunion ile Intense n'est ce pas ?
Surtout quand les autres corps de métiers vont se greffer au pied bois... la branche va casser et non pas a cause des gouyaves de france n'est ce pas gilbert...

Comme dit la chanson :
" Dans 150 ans on n'y pensera même plus,
A ce qu on a aimé, a ce qu on a perdu,
Allez vidons nos bières, pour les voleurs des rues,
Finir tous dans la terre, quelle deconvenue,
Et regardent ces squelettes,
Qui nous regardent de travers,
Ne leur fait pas la tête, ne leur fait pas la guerre,
Il ne restera rien de nous, et pas plus que d'eux...()"

Je salue pour terminer, l'article dans le JIR du Directeur ESMPR qui lui n'est le fer de lance de personne,
qui restera vigilant face aux nuissances. ENFIN une parole senséeeeeeeee.
Il prend pas Holcim, BRGM, DEAL, bureau d étude pour des incompétents.

@ bientôt.... merci pour ces échanges riches et constructifs pour la maison des 3 petits cochons...
Allez c'est de bonne guerre,
Surtout n'oublier pas la vérité est ailleurs cher(e)$ lecteurs de zinfos...

15.Posté par le vrai redacteur le 12/07/2014 14:45
C est une carriere très médiatisé.

J'étais aux réunions, j 'y vais plus, car trop d incohérences.
Exemple simple : la carrière va créer pas plus de 5 emplois, pendant 15 ans pas plus de 5 personnes sur ce chantier ? C 'est impossible. En ils disent + 700 camions, mais qui les conduit ? Pas chauffeurs ?
Ils disent, 7 h à 22 h, mais quelle carrière à la reunion travaille tout ce temps? Aucune je pense.
Les nappes phréatiques sont touchées, mais oui la profondeur c est 20 metres pour les fouilles mais sur au point le plus haut ! en terme de profondeur c est possible que ce soit la meme profondeur au point le plus bas ? Donc les nappes phréatiques sont a la meme profondeur partout a la reunion ? C est impossible, au point le plus haut la nappes est plus profonde.
En tout cas pas entre le 19 decembre et le 20 janvier ces congés je crois.
Le devenir de la zone mais le terrain appartient apparament a une famille d agriculteur, après je pense qu ils vont planter dans des conditions meilleurs, pourquoi pas leur demander de faire du bio ? Car la contrainte financière ne sera plus un facteur limitant, donc produire moins sans engrais sans pesticide mais produuire mieux. Le préfet et la chambre agriculture devrait leur imposer ça.
Les biens immobiliers, avec la poussiere de la carriere situé ou il y avait lantenne omega et une petite carriere au stop de gamm vert, je crois que les biens ont déjà pris un coup.

Je pense quil faut rester vigilant pour les nuissances, en cas de problème santions financieres ! Holcim prendra ces responsabilités. La Reunion doit travailler !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales