Social

Carrefour Ste-Clotilde : Le mouvement se poursuit, les grévistes assignés


Carrefour Ste-Clotilde : Le mouvement se poursuit, les grévistes assignés
Quatrième jour de grève à Carrefour Sainte-Clotilde. Ce mardi encore, une soixantaine de salariés - soutenus par l'UNSA et la CFDT - sont mobilisés sur les 350 que compte l'entreprise. Motif de contestation : les négociations annuelles obligatoires. 

Carrefour proposait une augmentation des salaires de 0,5%, ce qui représenterait, selon les salariés, 85 centimes d'euros sur un salaire moyen d'hôtesse de caisse de 900 euros. Les grévistes estiment que la proposition faite par la direction n'est pas satisfaisante. 

Le mouvement illimité a démarré lorsque les employés ont découvert que la direction avait statué sur une augmentation de 0,7%, sans concertation, alors qu'ils espéraient négocier une revalorisation salariale de l'ordre de 3%.

Ce mardi, les grévistes sont toujours mobilisés devant le magasin. Aucune caisse ne fonctionne. L'activité de la galerie commerciale n'est quant à elle pas impactée. 

Un huissier est intervenu afin de constater le blocage. Les grévistes sont accusés de "délit d'entrave". Les salariés doivent être assignés en fin de matinée au tribunal. Selon Gaëlle Ollot, déléguée syndicale UNSA, "la direction refuse le dialogue social"
Mardi 21 Avril 2015 - 11:10
.
Lu 1793 fois




1.Posté par grogland le 21/04/2015 12:18
oui c'est bon ça aller encore un petit effort.....

2.Posté par oui le 21/04/2015 13:31
Cela va finir comme l'ex club med ! au bout d'un mois de gréve, fermeture de l'entreprise et les salariés iront grever au pôle emploi !!

3.Posté par moi le 21/04/2015 14:54
en gros c koi nous patronat nous fournissont un boulot et une augmentation, le droit de grève existe mais si vous l'utiliser on appel un huisseier? ou il y a autre chose?

4.Posté par fred le 21/04/2015 15:00
bon courage a tous ces grévistes qui defendent leur droit en face d'une grosse machine à profit. Tout le monde sait que le travail en grande distribution est dur et mal rémunéré.


Quand on voit le prix des produits dans les grandes surfaces, on se dit qu'avec la marge qu'elles se font sur le dos des clients elles peuvent bien en reverser un peu à leurs employés.

5.Posté par Bravo Carrefour le 21/04/2015 15:55
Heureusement les Jumbo Chaudron et Duparc ne sont pas loin. Les consommateurs ne sont pas pris en otage .Le privé a du bon................La justice va pouvoir assigner tous les hors la loi de grévistes bloqueurs d'entreprise en référé.
Halte aux actions inconsidérées des énergumènes braillards et fanatiques.

6.Posté par con-tribuable le 21/04/2015 20:32
ces gros patrons disent " on perd 1 Million d'euros par jour", et ils ne veulent pas donner 3 Euros aux employés, y a pas de mots pour qualifier cette décision !!!!

7.Posté par KLD le 21/04/2015 22:47
post 2 remonte à très loin ........ le club med à la rénion , ça remonte .......... houlà .........§§§§§ zai des souvenirs ............

8.Posté par KLD le 21/04/2015 22:48
sinon , plus sérieusement : participations aux bénéfices de l'entreprise des salariés .......... en attendant la lutte continue !!!!!!!!! pangard ................

9.Posté par bobeneponge le 21/04/2015 23:04
Bravo carrefour .... Ôté macro !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales