Social

Carrefour Sainte-Suzanne: Réunion prévue ce midi entre les grévistes et la direction

Une réunion entre le PDG de Carrefour Réunion, Amaury de Lavigne et les salariés en grève a lieu aujourd'hui, à midi. En attendant, le Carrefour de Sainte-Suzanne est toujours bloqué par les grévistes, qui empêchent tout accès au parking. Après quatre jours de non-dialogue, ce rendez-vous, obtenu par l'ancien directeur de l'enseigne, donne de l'espoir aux grévistes. Mais "rien n'est gagné", rappellent ces derniers, qui maintiennent la pression.


Carrefour Sainte-Suzanne: Réunion prévue ce midi entre les grévistes et la direction
Se dirige-t-on vers une fin de grève au Carrefour Sainte-Suzanne ? S'il est encore trop tôt pour le dire, la situation semble peu à peu se débloquer. Une réunion se déroulera ce midi au siège de Carrefour entre le PDG de Carrefour Réunion, Amaury de Lavigne, le directeur de l'enseigne de Sainte-Suzanne, une délégation syndicale composée de la CFDT et de la CGTR, et l'ancien directeur du Carrefour Sainte-Suzanne. Ce dernier est venu jouer les médiateurs, hier, auprès des salariés et de la direction et a obtenu la mise en place de cette réunion.

Pour la déléguée syndicale CFDT, Florence Sanassy, cette réunion, obtenue après quatre jours de grève, est un premier pas : "On sort du dialogue de sourd. Mais rien n'est gagné", explique-t-elle. Pour rappel, les salariés grévistes réclament une augmentation de 5% de leurs salaires. La direction propose une augmentation de 20 euros bruts pour les salariés aux 35 heures. Et la publication d'un communiqué de la direction, stipulant que le salaire brut mensuel moyen des salariés était de 1810 euros brut, a mis le feu aux poudres, le chiffre étant contesté par les grévistes.

Si réunion il y a, les grévistes n'en poursuivent pas moins leur mouvement. Ce matin encore, les deux accès au parking sont totalement bloqués : "On ne laisse plus personne accéder au parking. Si les clients veulent venir, ils doivent y aller à pied", souligne Florence Sanassy.

Conséquence, au quatrième jour de grève, les allées du Carrefour Sainte-Suzanne et de sa galerie commerciale sont totalement désertes, bien qu'ouvertes.
Samedi 4 Mai 2013 - 09:06
Lu 2004 fois




1.Posté par noe le 04/05/2013 09:24
Qu'ils se dépêchent ! j'ai des courses à faire et c'est le début du mois !
Que ce magasin partage les bénef avec ses employés !

2.Posté par marilou le 04/05/2013 09:55
pourquoi 5% demandez 80% d'augmentation bande de terroristes. Grosse galère pour aller faire mes courses j'aurais aimé leur taper sur la tête à ces bandes d'irresponsables. Si ils ne sont pas contents de leurs salaires ils n'ont cas démissionner il y a plein de personne au chômage qui rêveraient d'être à leur place.
Qu'attends la police pour les faire dégager les loies sont faite pour les grévistes aussi!

3.Posté par serge st andré le 04/05/2013 13:28
d'accord avec marilou.

4.Posté par serge st andré le 04/05/2013 13:28
D'accord avec Mariloo

5.Posté par darky le 04/05/2013 13:42
2.
marilou..allez donc faire vos.courses un peu plus loin !!

6.Posté par Anonyme le 04/05/2013 12:48
Bien dit !

7.Posté par Cliente de Carrefour le 04/05/2013 16:25
Quels bandes de nazes ceux qui font certains commentaires.... s'il n'y avait pas des courageaux pour se battre afin que les gros zozos partagent un peu le fruit du travail autrement qu'entre eux au lieu d'exploiter le petit créole (anciennement esclave) pour des cacahuettes, vous seriez encore des esclaves aujourd'hui... quoique.. y a encore du boulot.....
Des gens se sont battus hier comme aujourdh'ui pour que vous ayez un boulot payé au SMIC, des droits à la sécu, des vacances... chaque grève pour réclamer une avancée sociale est dénigrée par un connard qui est bien content de profiter du système.
Si vous n'êtes pas content, aller donc faire vos courses ailleurs ou partez en Allemagne, où il fait bon vivre, avec un salaire minimum à moins de 700, ou les petits vieux sont obligés de travailler jusqu'à 70 ans, sous peine de crever, où les femmes sont parfois obligées de se faire couper les trompes pour se faire embaucher en prouvant qu'elles ne peuvent pas avoir d'enfants.. on voit le résultat aujourd'hui.
J'espère qu'en France, on trouvera le moyen de s'en sortir, s'en en passer par le système ultra libéral allemand, où se sont que les petits qui trinquent.
A bon entendeur, salut.
Une cliente, qui ira faire son marché chez Leclerc en attendant que les employés de Carrefour soient payés dignement.

8.Posté par casca le 04/05/2013 17:46
ridicule "Cliente de Carrefour" ...
Il faut arrêter de tout ramener à l'éternel "petit esclave" "pauvre créole". Un peu de dignité !!! Il faut être fier et clairvoyant.
Les grandes grèves qui ont permis à de nombreux citoyens d'obtenir des avantages sociaux n'ont rien avoir avec celle-là.
En France, les quelques blocages médiatisés (ou pas ) sont pour maintenir l'emploi pas pour exiger une augmentation qui creusera le chômage.

9.Posté par @casca le 04/05/2013 22:23 (depuis mobile)
oh!!! c''est sur que sinon paye un peu plus que le smic ces petits employés, ça va ruiner carrefour!!!!! moi ce que je vois c que les petits (esclaves ou cerfs ça dépend du lieu) n''ont droit qu''aux miettes et que les cadres se partagent le gâteau.

10.Posté par casca le 04/05/2013 23:47
L'ignorance fait froid dans le dos ....
Faites des études, informez vous , cultivez vous !!!
Le niveau de réflexion est si bas : du "craché" de révolutionnaires à deux balles qui souhaitent que le système s'effondre et vont prôner le chacun pour soi quand leur "rêve" deviendra réalité.

Cessez de nous renfermer dans des rôles d'esclave : faites un tour dans certains pays africains , en Arabie Saoudite etc ( et oui il y a un" et cetera" )
Ayez un peu de respect pour nos ancêtres qui en ont réellement soufferts.

11.Posté par A post 10 le 05/05/2013 10:52
l'ignorance ?
1èrement je suis diplôme d'un bac+5 dans une des meilleures école de commerce de France et de Navarre
2èmement, ce n'est pas parce que je ne pense pas comme la plupart des élites que je suis une ignare, je suis juste contre le système actuel, et alors ?
3èmement, je fais partie de la population dite "riche", je ne me plains donc pas de mon sort, et ne suis nullement révolutionnaire, je pense juste que l'économie devrait être au service d'un pays et de sa population et pas le contraire (économie solidaire ça vous parle, espérons un changement dans les mentalités, ça m'étonne quand même..)
4èmement, je ne suis nullement complexée par mon passé, je suis pas créole.
5èmement, j'ai travaillé dans de très grosses boites de la Réunion et de France par ailleurs, je sais de quoi je parle pour l'avoir vécu.
un peu d'Humanisme dans ce monde nous ferait pas de mal, vous semblez vivre l'économie à travers les bouquins que vous avez ingurgité ? de la Théorie en somme ??!!!
Dernièrement, je ne melange pas les très gros groupes, qui détiennent le quasi monopole avec les artisans ou les PME qui font vivre l'économie et NON pas le CAC 40.
Un seul exemple de leur sale mentalité, une certaine coopérative solidaire que je salue tente d'importer du riz à .099 cts le kilos, et voilà nos grandes surfaces qui en profitent pour baisser enfin leur marge sur un produit de 1ère necessité, pour quoi faire ? couler la coop ? si les réunionnais était un peu plus solidaire entre eux, on aurait également des coopératives agricoles également et les agriculteurs pourraient se regrouper afin de mutualiser leur moyens de production, être plus fort face aux grandes surfaces qui les exploitent parce qu'ils sont seuls.. mais quand on voit comment et par qui elles sont dirigées, elles n'ont de coopératives que le nom en sorte...
Je ne comprends pas encore cette mentalité chacun pour soi ici... c'est peut être là que je manque de culture sur l'Histoire des Réunionnais..... A révolutionnaire, je vous opposerai plutôt le terme, d'idéaliste, on peut rêver non !!??

12.Posté par casca le 05/05/2013 13:29
Il y a en effet beaucoup de contradictions dans la société actuelle et ajouter plus de confusion à tout ceci n'aide en rien les "vrais démunis".
Je ne vais pas étaler mon cv ici-même mais seulement faire part de mon expérience : pour améliorer mes conditions de vie j'ai pris les choses en main au lieu de taper des pieds tel un enfant capricieux.
Le chacun pour soi est lié à la nature humaine ici ou ailleurs ... et le savoir amène un gain de temps considérable.
Rencontrer de belles personnes sincères et altruistes est plutôt rare et voici donc les limites de l'idéalisme.
Vous semblez prendre trop à cœur cette discussion: il est vrai qu' au delà des émotions il faut de l'action et les encourager à mettre en danger leur emploi n'est pas une bonne initiative.
En ce moment particulièrement , à trop en vouloir , on perd tout ...
Patience est mère de vertu

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales