Social

Carrefour: Les salariés maintiennent la grève illimitée


Photo: Pierre Marchal
Photo: Pierre Marchal
Les salariés de Carrefour Sainte-Clotilde sont toujours en grève ce lundi. Sans aucune nouvelle de la direction, les grévistes maintiennent leur mouvement et leur revendication d'une augmentation de 3% de leurs salaires. Si l'entrée de l'enseigne n'est plus bloquée, comme cela a été le cas ce week-end, il n'y a pas de personnel aux caisses. 

"Nous attendons un appel depuis les NAO vendredi, affirme Nadège Robert, déléguée syndicale de la CFDT, la direction avait proposé 0,5% ce jour-là, puis samedi matin on voit un protocole de désaccord affiché sur le panneau de direction au niveau de l'entrée du personnel, indiquant qu'ils proposaient 0,2%. Depuis, plus rien."

Les salariés comptent maintenir la grève jusqu'à ce qu'un rendez-vous avec la direction soit pris. Les autres magasins du centre commercial sont quant à eux ouverts.
Lundi 20 Avril 2015 - 15:40
Lu 2619 fois




1.Posté par grogland le 20/04/2015 17:39
encore encore

2.Posté par noe le 20/04/2015 17:50
Les autres Carrefours sont ouverts à la circulation des clients venus en nombre ... sans problème !

3.Posté par MICHEL le 20/04/2015 22:28
"Les autres Carrefours sont ouverts à la circulation des clients venus en nombre ... sans problème !"

Je ne sais pas si cette réaction est celle d'un consommateur en manque ? En tout cas, le fait que Carrefour Sainte Suzanne continue à fonctionner pendant que Carrefour Saint Denis est en grève devrait faire réfléchir les grévistes du magasin de Saint Denis sur la façon de mener leur grève.
Déjà lors de la dernière grève de Carrefour Sainte Suzanne, on avait vu ceux de Saint Denis continuer sagement à travailler en ignorant superbement leurs camarades de Sainte Suzanne avec le résultat mirobolant qu'on sait : 46 euros de plus sur la paie pour 2014 et 2015, soit 23 euros de plus par an, au bout de deux semaines de grève !
La division des travailleurs fait le bonheur des patrons et en particulier des gros qui, tel Hayot, auraient beaucoup à perdre si une grève simultanée était menée dans l'ensemble de leurs établissements.
Tant que chaque équipe syndicale cultivera son petit pré carré sans se soucier des autres sections, les patrons pourront continuer à se goinfrer.
Ceci dit, toute ma solidarité avec les grévistes de Carrefour Saint Denis !

4.Posté par GIRONDIN le 20/04/2015 22:49 (depuis mobile)
3. MICHEL le 20/04/2015 22:28

Exactement!

5.Posté par Bla Bla Bla le 21/04/2015 10:59
4 Michel: " pas mieux"....

6.Posté par un chômeur le 21/04/2015 11:04
grève par-ci grève par-là, quittez vos job si vous trouvez que vous n'êtes pas assez payé! A coté il y des bac+5 qui postule tous les jours à la recherche du moindre petit emploi ! laissez les travailler ! Même le SMIC ça leur va très bien ! franchement y'en a ras le bol !

7.Posté par Le Jacobin le 21/04/2015 11:04
RÉCLAMATION QUAND TU ME TIENS : il ne suffit pas de réclamer pour obtenir, il serait utile de comparer les salaires et avantages des employés des autres grande surface de l'ile pour faire un ajustement de salaire et ne pas venir avec une prétention salariale préméditée.Une caissière ne peut pas obtenir le même salaire qu'un technicien voir un ingénieur je le dis sans mépris, à chacun son niveau d'échelle: EXCELLENCE EXIGENCE, chacun devra accepté le salaire qui convient à son parcourt, dans le cas contraire l'Université vous attend les bras ouvert pour vous conduire au sommet même en court du soir. Il est bon de rappeler qu'un étudiant qui trouve un emploi avec un MASTER, débute sa carrière au mieux avec un salaire de 2000€.

Il existe un droit de grève,un droit au NAO mais pas un droit à l’augmentation de salaire ou du moins oui, le SMIC. Quand un responsable syndical s'engage dans une grève, il doit mesurer les conséquences, mais avant tout l'assise de ses adhérents et ne pas quand il est dans l'impasse demander aux autres qui n'ont pas la même analyse de jouer la solidarité, ce qui à mon sens est un aveux de faiblesse, ce qui n'est pas comparable avec une centrale syndicale qui appelle à la mobilisation pour élever la dignité humaine.

JE SIGNALE A TOUS LES CRACHEURS DE FEU QUE JE NE SUIS PAS EMPLOYÉ DU GROUPE HAYOT JE SUIS INDÉPENDANT.

8.Posté par bobeneponge le 21/04/2015 23:23
Le jacobin sauf qu'en comparant les salaires du Employés des centres commerciaux reunion - france les salaires sont loins d'être les même pour le même métier !

C'est vrai qu'anciens esclaves, il faudrai pas qu'on en demande trop à l'état providence blanche !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales