Economie

Carburants: Victorin Lurel renvoie dos à dos pétroliers et gérants

Hier, en marge de la présentation de son projet de loi contre la vie chère en conseil des ministres, Victorin Lurel, ministre de l'Outre-mer, s'est exprimé sur la problématique carburant. Le ministre a réaffirmé son intention de demander des efforts supplémentaires aux pétroliers et aux gérants de stations-service en puisant dans leur marge respective. Si un accord est trouvé avec les pétroliers, la Région sera convoquée dans un deuxième temps.


Carburants: Victorin Lurel renvoie dos à dos pétroliers et gérants
Tous les regards étaient tournés vers Paris, hier après-midi, pour la présentation du projet de loi contre la vie chère par le ministre de l'Outre-mer, Victorin Lurel, notamment sur la partie carburant. Ce dernier a été clair, il a réitéré sa demande de baisse dans les DOM et à la Réunion, une baisse équivalente à celle obtenue au niveau national soit 6 centimes.

Clairement, il va être demandé aux pétroliers de faire le même effort qu'en métropole, soit 3 centimes de ristourne. "On va tenter d'être dans la symétrie avec l'effort national (…). Il y aura dans cet esprit de lutte contre la vie chère. Il faudra examiner tous les maillons de la chaine de prix", a indiqué, hier soir, le ministre sur le plateau d'Antenne Réunion.

Une fois un accord trouvé entre les pétroliers, l'Etat procédera dans un deuxième temps aux négociations avec la collectivité régionale. La première phase de négociation entre pétroliers pourrait aller très vite, après les déclarations de Victorin Lurel. Depuis samedi, le gel des prix des carburants à la pompe entraîne un manque à gagner pour les compagnies. Ces dernières ont demandé au préfet de prendre rapidement un arrêté sous peine de répercuter leur manque à gagner sur les marges des stations-service.

Les gérants de stations sont dans l'attente. Le ministre a été clair et a visé les marges des stations-service, demandant là aussi un effort à ces acteurs de la chaine carburant. "Dans la distribution, j'ai entendu dire que l'on ne gagne pas d'argent. Mais je peux vous dire que dans certaines régions, la marge est de 12 centimes, dans d'autres 9 centimes (…)", a souligné le ministre. Mais les gérants ont toujours été clairs sur ce sujet. Pas question pour eux de toucher à leur marge sous peine de voir le modèle réunionnais (ndlr: pompistes) jeté à la poubelle. De plus, le ministre souhaite modifier le décret de 2010 sur la fixation des prix des hydrocarbures pris chaque mois par le préfet de la Réunion. Un décret qui pourrait revenir sur l'ensemble des marges des pétroliers et des stations-service. "Il faudra que l'on mette les prix à plat pour que cela profite aux consommateurs", a conclu Victorin Lurel.

Les choses pourraient évoluer très rapidement après les déclarations du ministre. De nouvelles réunions devraient se tenir aujourd'hui ou demain. La menace lancée par le directeur de Tamoil, Bertrand D'Abbadie, de répercuter le manque à gagner sur ses gérants d'ici lundi, est toujours d'actualité. L'horloge tourne...
Jeudi 6 Septembre 2012 - 07:25
Lu 1697 fois




1.Posté par Socialo le 06/09/2012 09:27
Toujours la même technique des socialos, ils font des cadeaux avec l'argent des autres

2.Posté par muppets le 06/09/2012 10:23
Comme d'habitude, la droite est avare de sa fortune, la gauche est généreuse ..............avec l'argent des autres !!!

3.Posté par John Galt le 06/09/2012 11:16
une bande d'incapables ces gauchistes grande gueule avec ça , pourquoi l'état hyper interventionniste baisserait il pas sa grosse part de prélèvement ,juste pour rire

4.Posté par mwa la pa di le 06/09/2012 11:48
La connerie de Lubel : proquer le licenciement des employés des stations pour le confort de la populace : faut il qu'il soit con ! Ou nous sommes solidaire ou nous ne sommes pas socialiste: le travail , de tous , est la priorité !

5.Posté par DON PAKE le 06/09/2012 12:39
Vivement que y ait pu de pétrole une fois pour toute, on arrêtera le profit de Total et on roulera tous a vélo. Tous les mois c pareil et ça va en augmentant...

6.Posté par jean jouhis le 06/09/2012 12:46
"dans les DOM ET à la REUNION..."
donc la REUNION n'est pas un DOM ???????

7.Posté par jean jouhis le 06/09/2012 12:52
pourquoi ne pas mettre des pompes LIBRE SERVICE ici ???
on paierait beaucoup moins cher , puisqu'on ne paierait plus les salaires des pompistes (qui glandent la moitié de leur journée du reste)

ALORS ON va dire "oui mais l'emploi..."
est ce à MOI , à NOUS REUNIONNAIS de payer ces pompistes par notre achat d'essence ?
ou n'est ce pas à la collectivité nationale de payer , d'indemniser d'éventuels chômeurs, via NOS cotisations ASSEDIC
mais ce serait partagé par TOUS les français

et POURQUOI ne pas travailler (SI C est possible) sur 4 JOURS au lieu de 5 , comme les écoles ?
certains postes administratifs pourraient . 35/4 = 8,75 / jour au lieu de 7 ? et alors ?
on fait tous deja 15 a 30 minutes de plus , on commence a 7h ca fait finir à 16h 16h30 y compris une pause dejeuner de 30 minutes sur place ..
et ON GAGNE un trajet par semaine

8.Posté par ndldlp le 06/09/2012 13:16
faire financer les surcoûts par les maisons mères des pétroliers aux comportements colonialistes locaux..C'est possible !

c'est la continuité économique.

totalement bidon ce victorin lurel. pas étonnant.

9.Posté par palaxsa le 06/09/2012 15:49 (depuis mobile)
Bonjour Mr Dupuis...est ce que vous pouvez nous dire la situation des autres doms par rapport a la baisse des carburants merci.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales