Economie

Carburants : Vers une sortie de crise ?

Le dialogue a repris entre l’État et les acteurs de la filière carburants ce samedi. Enjeu des discussions : apporter les dernières modifications à l'arrêté de méthode qui doit être publié au Journal Officiel en début de semaine. Gérants, pétroliers et préfet doivent poursuivre les négociations dimanche matin. En attendant une possible issue favorable, les stations-service restent fermées.


Les différents acteurs de la filière carburants et les services de l'Etat se retrouveront dimanche. Pour un dernier round de négociations ?
Les différents acteurs de la filière carburants et les services de l'Etat se retrouveront dimanche. Pour un dernier round de négociations ?
Au terme de plus de quatre heures de négociations entre les services de l'Etat, les pétroliers et les gérants de stations-service, se dirige-t-on vers une sortie de crise ?

Le préfet de La Réunion a en effet présenté aux acteurs de la filière carburants, la dernière version du projet d'arrêté ministériel qui va compléter le dispositif de gestion des prix. Alors que le dialogue semblait totalement rompu encore la veille, entre l'Etat, les pétroliers et les gérants, les discussions ont donc pu reprendre ce samedi. Et si elles n'ont pas encore abouti à un accord, celles-ci pourraient se conclure de manière positive dimanche, les différents acteurs ayant convenu de se revoir à 9h en préfecture.

"On se laisse le temps de la concertation puisqu'il reste encore certains éléments à discuter" explique Hervé Maziau, président du comité des importateurs d'hydrocarbures de la Réunion. "Il reste encore certains points à éclaircir : la marge de gros, d'autres éléments sur la transparence et sur le fonctionnement du modèle. C'est pour ça qu'on se laisse le temps de la discussion ce soir", a-t-il ajouté. Ce dernier, s'exprimant au nom des pétroliers, s'est dit "confiant" sur la possibilité d'aboutir à un accord dimanche.

"Pour l'instant les stations restent fermées"

Les gérants de stations-service affichaient, à l'image de Gérard Lebon,qui avait les traits tirés par la fatigue, une mine moins réjouie. Pour rappel, les gérants des DOM ont déclenché une grève illimitée depuis jeudi, provoquant la fermeture des stations-service dans les départements d'outre-mer. "Vous comprendrez que quand est à la tête d'un mouvement comme celui que je mène aujourd'hui, les responsabilités que ça me fait porter sur l'économie de la Réunion et sur le bien être des Réunionnais, vous me permettrez de pas avoir une bonne tête, que le résultat soit positif ou négatif pour les gérants de stations-service", a-t-il souligné à la sortie de la rencontre.

Là encore, le président du syndicat des gérants de stations-service de la Réunion a expliqué vouloir discuter avec ses homologues de Guadeloupe, Martinique et Guyane, avant la réunion de dimanche matin. "Pour l'instant, les stations restent fermées", a ajouté Gérard Lebon. "S'ils (les pétroliers, ndlr) sont confiants, nous sommes confiants aussi", a-t-il renchéri.

Le préfet de La Réunion, lui, semble également croire à une sortie de crise lors de ce qui pourrait être le dernier round de négociations dimanche. "J'ai bon espoir que demain nous puissions déboucher sur une situation positive s'agissant de la grève dont on sait qu'elle touche de plus en plus fortement les activités économiques de l'île", a expliqué Jean-Luc Marx. D'après lui, ont été introduites dans ce texte "nombre de modifications et d'améliorations, qui avaient d'ailleurs été proposées par certains des interlocuteurs réunionnais".

Concernant les modifications de l'arrêté de méthode, le préfet est en revanche resté évasif : D'après lui, le nouveau texte "clarifie la rémunération qui est accordée tant au marché de gros qu'au marché de détail. C'est cet ensemble qui je crois est un élément nouveau que les responsables, tant de la distribution que les pétroliers, vont comparer avec leurs collègues des autres outre-mer". Car les arrêtés de méthode "concernent l'ensemble des outre-mer même s'ils sont déclinés par territoire", a ajouté Jean-Luc Marx.

Epilogue dimanche ?

Les coups de téléphone en direction des différents Outre-mer et de la métropole vont donc fuser dans chaque camp d'ici à dimanche. Car des réunions de négociations similaires devaient avoir lieu ce samedi dans chaque DOM.

Si les négociations aboutissent dimanche, cela signifierait très probablement une fin de conflit après quatre jours de grève et après plusieurs semaines de négociations tendues entre pétroliers, gérants et Etat. Est-ce que le futur texte, qui comme l'a expliqué Victorin Lurel, doit être publié en début de semaine, contribuera à une baisse des prix à la pompe dès le mois de février pour le consommateur réunionnais ? Rien n'est moins sûr. "Le prix des carburants est d'abord fonction du marché international. La part de rémunération des acteurs de la filière est une part tout à fait minoritaire", a rappelé le préfet. Il ne faudra donc pas s'attendre à une baisse drastique et subite sur le prix des carburants...
Samedi 1 Février 2014 - 20:44
Lu 11654 fois




1.Posté par L OBSERVATEUR le 01/02/2014 21:00
le peuple n est plus ! c 'est les gros lobby qui font la loi , ici n'a plus de pouvoir , le gouvernement est à genou devant les lobby oui les maitres financier qui gouverne jusqu a preuve du contraire ,

seul le peuple pourra reprendre la société quant il sera prêt ??? soumis est tes toi, même ferme la

la nous somme en démocratie ??? la Réunion pei = burkina

C EST MOUVEMENT FONT PRENDRE CONSCIENCE QUI FAIT FORCE DE LOI !


PAUVRE PEUPLE SOUMIS MÊME AVEC LE FRIC

2.Posté par wolverine le 01/02/2014 21:01
allez y !! gavez vous !! de toute façons, tous ce pognon vous ne l'emporterai pas dans votre cercueil...
La-bas l'argent ne sert a rien!! Lol !!!

3.Posté par Jijiji le 01/02/2014 21:03
Combien gagnent un gérant de station servie???

4.Posté par Thierry le 01/02/2014 21:03 (depuis mobile)
Et encore une promesse de notre président, qui comme l'eau s'évapore quand ça chauffe... mais qui ne retombera jamais en pluie...

5.Posté par pour le reunionnais? le 01/02/2014 21:27
on doit pas vivre sur la même île alors parce que votre action ce n'est aucun pour nous c'est et cela sera toujours que pour votre gueule puis c'est tout.

6.Posté par Lm le 01/02/2014 21:28
Alors si je dis bien SI lundi les stations reouvrent. Qu elle prennent sur leur deniers pour servir gratis ...
Car QUI va rembourser maintenant tout le manque a gagner des entreprises prises a la gorge de part leur connerie????
Par ailleurs je serai curieuse de savoir : les gérants se sont mis en grève certe....MAIS en théorie ce sont les salariés qui se mettent en grève.....et donc peu t on me dire comment sont rémunéré les employés des stations???.
Ce ne sont pas eux qui font grève mais leur patrons....donc???? On les as mis en congé paye?
Ils sont rémunérés normalement? Ou pas rémunérés du tout???
Moi j aimerai bien savoir!!!,
Si un salarié d une station pouvait répondre .....

7.Posté par revolté le 01/02/2014 21:30
c'est a nous aussi de réagir , si y a pas de négociation dimanche matin a nous consommateur de réagir lundi matin et de tout bloqué autant joué au con jusqu'au bout !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par sof le 01/02/2014 21:51
On nous prend pour des cons!!! un proverbe créole dit: "dan' wi na poin bataille!!!"
mais où va t-on? le peuple réunionnais en a marre!faut arreter maintenant ! avant que le peuple se rebelle et là sa va etre catastrophique!!!

9.Posté par BJC974 le 01/02/2014 21:52
Monsieur Gérard Lebon,

Vous êtes un homme à plaindre....Mais je dois aussi vous dire merci...

A plaindre pourquoi?

Vous vous êtes laissé embobiner par vos amis les "pétroliers". C'est vous qui faites grève et ce sont eux qui tirent les marrons du feu.

Demain, lorsque la Réunion économique sera en totale dépression parce que les agriculteurs ne pourront plus écouler leurs produits, les éleveurs devront abattre leurs différents cheptels, filiaire aviaire, car plus aucun camion ne pourra plus les ravitailler, un grand nombre d'entreprises auront fermé car économiquement ils n'ont pas pu survivre à plus de 3 jours sans travailler (les impôts, les charges, es agios bancaires continuant de courrir) les travilleurs quelques soient les catégores ne pouront plus se rendre à leur travail, aurez vous le courage de vous regarder dans une glace en vous rasant le matin. Certes, vous êtes des personnes qui travaillent énormément, mais à coté de cela vous n'êtes quand même pas dans une misère noire... Vous nous dites que "si les pétroliers sont contents vous êtes aussi contents" donc vous avouez avoir fait grève pour les pétroliers... N'avez vous pas un peu de bon sens cher Monsieur ... 100 millions NET de bénéfice par an.... Ce chiffre m'effaie...

Vous remercier pourquoi:

Vous nous avez ouvert les yeux, du moins moi vous m'avez ouvert les yeux.. Je me suis refusé à tomber dans le mouvement de panique de mardi et Mercredi dernier. Comme tout le monde, en sortant du boulot, j'ai aussi essayé de faire un plein de gas oil, mais plus aucune station sur ma route n'avat encore de Gas oil...

Toute compte fait après àavoir parlé de ma situationautour de moi, j'ai eu l'agréable surprise que je n'étais pas le seul dans ce cas et que pas mal de personnes pensaient comme moi.

De part vote grève, vous nous avez obligé de :

- redevenir solidaire : plusieurs de mes amis m'ont propsé le co voiturege,
- au pire plus de co voiturage nous utiliserons les transports en commun, ce sera pour nous une
obligation de les tester,
- plus de transport en commun nous irons à pieds. Sur ce dernier point, vous nous rendrez service car cela nous obligeera de rédécouvrir les bienfaits de la marché à pieds, ce sera excellent pour notre santé, moins de problèmes cardiaques et aussi nous aiderons, timidement je le conçois, à résorber une partie du déficit de la sécurité sociale...

Enfin et pour conclure, votre grève aura eu cela de bénéfique : nous pourrons nous passer de la voiture pour nous rendre au travail ce qui veut dire, voiture au garage, moins d'usure et ..... moins de coût d'approvisionnement en ESSENCE et/ou GAS OIL.... Réfléchissez à cette soution, peut être que cela vous aidera à vite prendre une décison avant la fin de ce week end.

10.Posté par Pourquoi? le 01/02/2014 21:52
iIls vont finir par se mettre d'accord, maintenir leur marge de nantis, en faisant payer plus cher de trois ou quatre centimes le litre de carburant aux clients qui seront toujours les dindons de la farce. 1, 23 ou 1,27 centimes le litre de gazoil, les clients n'y verront que du feu.
Y'en a marre de ce gouvernement de couilles molles ..

11.Posté par noe le 01/02/2014 22:12
Celui qui a commencé à semer de la merde , c'est Lurel !
Pourquoi vouloir changer quelque chose qui fonctionne à merveille ?
On veut des carburants pour nourrir au mieux nos voitures !
Le prix , on s'en fiche !
Quand on peut s'acheter une bagnole , on peut la nourrir !!!! et on veut la nourrir !!!!

12.Posté par Pourquoi? le 01/02/2014 22:26
Soyons des consommateurs intelligents: dès la réouverture, en mesure de rétorsions n'achetons plus rien dans les stations services en dehors du carburant et du gaz. Montrons leur qui nous sommes !!!

13.Posté par franckland le 01/02/2014 22:52
tamponné dans votre tête depuis des siècles c'est pas de votre faute!.

laissez nous encore vous bai..... UN PEUX ,voila le message décodé !

14.Posté par Bouftango le 02/02/2014 00:39
La Reunion est vraiment un pays bâtard. Pourquoi?

A Mayotte, le Préfet -ancien dir-cab à la Reunion en 2000 et ancien officier de Gendarmerie- a réquisitionné toutes les stations en ordonnant que TOUT LE MONDE soit servi en carburant.

A la Reunion, le Préfet négocie avec les grévistes véritables fauteurs de trouble au lieu de copier sur son collègue de Mayotte et d'imposer l'intérêt général: il siffisait de les réquisitionner puis en cas de refus de saisir la justice et de faire ouvrir les stations par l'armée..... Nos élus de gauche ne sont même pas capables de demander le même traitement qu'à Mayotte.

15.Posté par uni le 02/02/2014 02:42 (depuis mobile)
je suis d''accord pourquoi ne pas etre des consommateur intelligent et ne plus rien acheté dans les stations ni gasoil ni gaz les habitants devraient bloquer toute les stations pour que tout le monde n''achète pa dans les stations si on fait sa

16.Posté par Eliott le 02/02/2014 04:04
Mr lebon je pense qu il vas falloir affreter un avion ,lui faire un plein de kerosen et rencontrer vos homologues des autres dom !

17.Posté par vieux soldat le 02/02/2014 07:25
Moi je pense que si les gens veulent du pétrole , ils n'ont qu'à organiser une manifestation monstre sur le site de la SRPP et la nationaliser non!
Car cette grève a le seul mérite de faire voir aux Réunionnais qu'ils ont été livrés pieds et poings liés
aux gros capitalistes et cela avec la complicité de toute la bande de politicards corrompus qui se sont succédé aux commandes de l'Ile.
En plus d'une surpopulation vivant d'aides sociales, un niveau scolaire en grande baisse, et un afflux de population extérieures (METROPOLE COMORES Etc) ils sont en train de construire la mine qui nous explosera tous.
La bande qui gouverne ne pense que baiser les marges pour moyen de croissance prélèvements sociaux, impôts taxes diverses en hausse salaires en baisse en euros constant,
bientôt vous devrez vendre votre bien moins cher qu'il vous a couté c'est un scandale permanent

18.Posté par Pauline le 02/02/2014 07:40
Ta gueule Noé!!!!

19.Posté par PANTIN DE BOIS le 02/02/2014 08:11
Gérard LEBON pantin des gros bonnes blanc et du préfet, personnellement mi achètera que le carburant dans les stations.

20.Posté par Jean Marie DEFAUD le 02/02/2014 08:38
Tout à fait d'accord avec Pauline et tant qu'à faire Noé, remonte sur ton arche, emmène avec toi les z'animaux que sont Gérard LEBON et les gros colons de la SRPP et cassez vous loin de la Réunion !!!

21.Posté par Babouk de la Ravine le 02/02/2014 08:46
Monsieur le Préfet, arrêtez de négocier avec ces malhonnêtes ! Prenez vos responsabilités, faite comme votre homologue de MAYOTTE ! Montrez que vous n'êtes pas qu'un fonctionnaire en fin de carrière ! Ayez un peu de courage et faite votre boulot ! Faite une réquisition générale de l'ensemble des stations services.

22.Posté par kiko le 02/02/2014 08:48
c'est vrai ca comment ça se passe pour les employés des stations services qui veulent pas forcement se mettre en grève pour xxx raisons qu'on comprend bien....c'est grève obligatoires pour eux ?
Après franchement, je comprends pas qu'on peut acheter autre chose dans les stations que de l'essence.....un sandwich à 10 euros....un paquet de gateau idem.....meme en métropole c est comme ca ils se foutent du monde

23.Posté par Dimitri ALAIN le 02/02/2014 08:57
le ballon se dégonfle la réunion solidaire mon c!!!!!!!!!!!!!!!!!u!!!!!!l , quand les stations les grandes surfaces etc auront des caisses automatiques comme beaucoup de cas en métropole faudra compté sur combien de chômeurs en plus sur l'ile, et vous croyez que nos foireux d'élus vont se bougé pour la population ou leurs salaires avant tout , solidarité a la réunion autant sauté d'un pont au moins on est sur du résultat ptdr u[

24.Posté par fireman le 02/02/2014 09:19
koment y lé !!!! ... tous autant que vous êtes, y cause y cause mais ou est la véritable action du peuple réunionnais?? moi mi pense que allons faire comme zot , le dialogue est rompu non ? êtes vous prêt ou avais vous les C..... de ne plus commenté et d'agir comme il ont fait en douce et sans somation ?? attaquons les gérant au coeur ? en brisant leurs propre outil de travail. le peuple êtes vous prêt à perdre certaines choses pour vous faire entendre ? et puis la dedans ou sont nos (notables) élus ????? alors en gros arrête causer agissons à notre tour..... Mais je cause pour causer mais mi connais pertinemment que personne na point les C..... d'agir, la perdre zot ti bien être .... LOL ..... MDR !!!!!

25.Posté par Esmeralda le 02/02/2014 09:43
Courage aux gerants et à tous les entrepreneurs, vous qui avez investi vos fond, emprunté, pris des risque sur votre maison, vous avez le droit de gagner votre vie, même si ça peu etre plus qu'un rmiste ou meme qu un fonctiionnaire, car ce sont eux les vrais rentiers.
Qui touche de l'argent sans investir ni travailler, qui ?

26.Posté par n o e le 02/02/2014 09:56
Les pétroliers bossent dur pour avoir des aliments pour nos voitures !
Rendons-leur hommage !
Ils n'ont qu'une faible marge par litre , environ 8 cents et Lurel veut encore réduire cette marge à 3 cents ...Pas juste !
Les prix des carburants sont fixés par le contexte mondial ... et on répercute ces prix à la pompe ...et c'est moins cher qu'en Métropole ....

Rendons un grand hommage aux pétroliers et à notre Préfet qui est au 1er plan !!!!

27.Posté par Zephirtres le 02/02/2014 10:28
A quand la distribution d'hydrocarbure dans les SUPERMARCHES ????
un peu de concurrence vous ferait du bien semble t il
Pour ma part je n'ai pas vu ce type d'établissement faire la grève....
En métropole, les prix sont au plus bas par rapport aux stations service...

Nous lé pas plus, lé pas moins

messieurs les pétroliers et gérants de station, soyez inventifs et faites votre boulot plutôt que de protéger votre situation monopolistique.

un jour viendra où vous ne serez plus seul ... et vous ne serez pas préparé !!

vous ferez quoi alors ???

28.Posté par puce974 le 02/02/2014 10:43
Non au chantage , Oui pour une nationalisation immédiate de la la SRPP!!

29.Posté par ti breton le 02/02/2014 11:22
Dans tout cela c'est l'ETAT qui qui sera gagnant, il ne garantie pas la baisse a la pompe (parole de Préfet) car le prix est fixé en fonction du marché international.
L' ETAT veut réduire la marge des pétroliers les 5 cent de réduction sera pour l'ETAT. Encore une fois le gouver. Lurel nous !!!!!!a sec

30.Posté par End Of Times le 02/02/2014 11:24
On est pas à la Réunion, ici c'est la Division. Voici un avant goût de la pénurie de pétrole et d'après http://www.worldometers.info/fr/ il reste 39 ans de pétrole !

31.Posté par labrebi le 02/02/2014 11:24
Ils faut que NOUS petit moutons Allons bloquer les stations services pour que même les pompiers, les gros bonnets, et même le domaine médicale ne puisse plus se réapprovisionner.
Parce que sinon je crois que ça ne bougera jamais...
Si on doit mourir que ce soit tous ENSEMBLE!

32.Posté par Dignité le 02/02/2014 12:12
Je ne tiens pas à entrer dans le détail de négociations sur les marges des pétroliers et des gérants de stations qui reposent sur des formules composées de paramètres que je ne maîtrise pas.

Cependant, il y a une chose qui me paraît anormale. Quand le prix du pétrole est à la hausse sur le marché mondial, la répercussion à la pompe est pratiquement immédiate. Quand ce prix baisse, la répercussion à la pompe est différée.
Si l'Etat n'intervient pas pour mettre un peu plus d'équité dans ce système c'est qu'il est l'otage du lobby pétrolier.

33.Posté par pezater le 02/02/2014 12:42
Si mi prend une image, la situation y ressemble à la chaine vélo ou un mécanisme de réveil.
Un maillon y casse, les autres y avance plus.

Y veux dire aussi que si un autre maillon ,quand lu casse, li emmerde tous les autres. (c pareil)

Y veux dire qui faut que na un qui répare. (ou y essaye bricoler un truc);...... l'état ????

est ce que les autres maillons lé obligé de casser aussi ? C vous qui voyez!

y veux dire aussi que dans les rouages de l'économie nana plusieurs grosseurs de maillons.
tous les maillons lé important et si nana un qui casse tout le système y coince. Même le petit maillon nana son importance

Zot y peut reporter ce système à tout ce qui est groupe, familial, professionnel, etc.......

A réfléchir !!!!!

alors patience........!

34.Posté par frederic le 02/02/2014 12:57
Question= est ce possible que les stations service soient dirigées par l`état, comme ça les Lebon, les[Maziau]petroliers ne s'engraisseraient pas sur notre dos mais ce gouvernement Alibaba et les 40 voleurs ne feront rien car ils profitent bien au passage.pu......vivent 2017.

35.Posté par boycottons maintenant le 02/02/2014 13:20
Évidemment que ce sont les lobbies prétroliers qui tiennent l'état par les Cou&!@é"#!! qu'est ce que vous croyez ?? Maintenant, n'en déplaise à noé qui est incorrigible pour sortir ses habituels inepties, nous consommateurs, nous sommes également une force, tranquille peut-être mais qui peut faire mal si tout le monde joue le jeu. Ceux qui ont dit vouloir boycotter la station de Lebon, ne serait-ce juste faire le plein et rien d'autres, mettez votre parole en application dés demain pour lui montrer de quel bois on chauffe et on verra aussi si vous n'avez pas que de "la Gueule", moi je le boycotterai complètement. Noé oublies pas d'aller jouer kanette !

36.Posté par filiere carburant DOM le 03/02/2014 21:22
Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance de l'actualité et des positions de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales