Economie

Carburants: Vers un gel des prix faute de table ronde ?


Carburants: Vers un gel des prix faute de table ronde ?
La baisse de six centimes sur les carburants annoncée ce mardi par le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, devait être appliquée à la même hauteur dans les DOM. Faute de quoi le ministre des Outre-Mers, Victorin Lurel, avait prévenu tout le monde dans un communiqué, menaçant d'"un gel des prix" à la pompe au 1er septembre. Pour rappel, une hausse de 12 centimes et de 5 centimes respectivement sur le sans-plomb et le gasoil était prévue au 1er septembre.

Depuis mardi, contrairement à ce que l'on pouvait imaginer, les rencontres ne se sont pas succédées en préfecture. Seuls les pétroliers ont été reçus hier après-midi, invités par le nouveau préfet Jean-Luc Marx. Après plus d'une heure et demie de réunion, ils sont ressortis avec la promesse de faire un effort de 2 centimes sur le sans-plomb, le cas du gasoil n'étant pas réglé. Une baisse comparable à celle observée en métropole par les pétroliers (- 2 centimes sur le réseau hors autoroute).

Après les pétroliers, tout le monde s'attendait aujourd'hui à ce que la Région soit reçue à son tour en préfecture pour une première réunion, suivie par une autre avec l'ensemble des acteurs. L'objectif devait être de discuter rapidement des modalités d'application de la baisse venant compenser la hausse programmée de ce samedi. Mais cette réunion n'a pas eu lieu et une impression se dégage depuis l'annonce de la baisse ce mardi, celle d'un jeu du chat et de la souris entre l'Etat, représenté par le préfet, et la Région. Pour rappel, la fiscalité est différente à la Réunion puisque la Région collecte pratiquement l'ensemble des taxes (octroi de mer régional et Taxe spéciale sur la consommation de carburant) sur le litre de carburant.

Pas d'arrêté de fixation des prix pour septembre ?

Cet après-midi, le préfet Jean-Luc Marx est parti dans le Sud à la rencontre des élus. Du côté de la Région, Didier Robert est parti diriger le conseil d'administration de la CASUD (Communauté d'agglomération du Sud), selon le service de communication de la Région. Un hasard du calendrier ? Le mystère plane sur l'application locale des modalités de baisse du carburant et on ne souhaite visiblement peu ou pas communiquer à ce sujet.

Mais l'heure tourne et, pour le moment, l'arrêté fixant le prix des carburants pour le mois de septembre n'est toujours pas paru. Si aucune décision n'est prise avant minuit, on se dirige vers un gel des prix pur et simple. "Pour le moment, je n'ai pas reçu d'arrêté, donc je ne ferai pas de changement de prix à la pompe", nous a expliqué en milieu d'après-midi Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-service. Un coup dur pour les pétroliers se traduisant par une perte sèche sur chaque litre vendu. Contactés, ces derniers n'ont pas répondu à nos sollicitations.

Une situation voulue par l'Etat et la Région ?

Cette situation est-elle souhaitée par l'Etat et la Région ? La Région a toujours été claire et ne veut pas faire le jeu du gouvernement. Elle reste dans son rôle d'opposition s'appuyant sur la promesse de campagne de François Hollande de geler les prix. Et si la Région fait un effort, il faudra que l'Etat le compense au centime près, ce que Victorin Lurel ne semblait pas enclin à faire, demandant à "certaines collectivités de faire un effort". Avec cette phrase, la Réunion est directement dans le viseur du ministre, puisque le plus fort taux d'octroi de mer sur le sans-plomb est détenu par la Région Réunion avec 22,5% contre 7 à 9% pour la Guadeloupe et la Martinique.

Enfin, on sait que qu'entre 2008 et 2010 des baisses de prix imposées par la Préfecture ont poussé les pétroliers à porter l'affaire devant le tribunal administratif. Ils réclamaient 33 millions d'euros d'indemnisation à l'Etat, une demande rejetée par le tribunal.
Vendredi 31 Août 2012 - 17:09
Lu 1502 fois




1.Posté par Thierry le 31/08/2012 21:41
Heureusement qu'aucun mENUISIER ne s'est précipité ... pour arrondir les angles ... quelques jours de sursis ... Le carburant se fait cher et le bois se fait rare ... VIVE LES TABLES CARRééééES et les glaçons dans le carburant ... pour le GEL ... c'est meilleurs dans le w... mais à la pompe, c'est des économies ...

L'abus d'alccol est TRèS DANGEREUX POUR LA SANTéééé !!! et celui qui conduit ne boit pas ...

2.Posté par nicolas vous savez qui le 31/08/2012 22:38
les points avances pour le rejet de la demande sont ils justes et iu moraux ?

peu importe..la srpp ne pyblie pas ses comptes au greffe..il est temps de modifier certaines conditions dexercice de mission de delegation de service public..ou/et de renforcer lobligation de transparence.

3.Posté par L''Ardéchoise le 31/08/2012 23:53
Menuisier pour travailler du bois des îles ?

4.Posté par Thierry le 01/09/2012 10:06
Menuisière ???? B.....Bandé !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales