Economie

Carburants: Tous les regards se tournent vers la Région


Carburants: Tous les regards se tournent vers la Région
Hier soir, les pétroliers ont annoncé concéder un effort de 2 centimes sur le prix du litre de sans-plomb, sans toute fois évoquer la situation du gasoil. Un effort consenti après une réunion en préfecture en fin d'après-midi. Les pétroliers ont décidé de suivre la même baisse au niveau national sur le sans-plomb (-2 centimes hors réseau autoroute) et attendent désormais le geste de la Région Réunion.

L'enjeu est de taille, si d'ici ce soir les discussions menées en préfecture entre les acteurs de la filière (Etat, Région et pétroliers) n'aboutissent pas, les pétroliers ne pourront obtenir l'augmentation à la pompe et vendront leur carburant à "perte", a souligné hier soir Eric Le Blevec, directeur général de Total Réunion et représentant du comité des importateurs en hydrocarbures.

Quelle position va adopter la Région? Hier soir, la pyramide inversée expliquait ne pas avoir été invitée pour le moment à venir discuter des modalités d'application spécifique à la Réunion de la baisse du carburant décidée en métropole.

Le mécanisme de formation des prix est différent dans notre île, la Région encaissant la majorité de la fiscalité (environ 75 centimes sur un litre de sans-plomb et 39 centimes sur un litre de gasoil) à travers l'octroi de mer régional et la TSCC (Taxe spéciale sur la consommation de carburant). Didier Robert, président du Conseil régional, a toujours indiqué ne plus vouloir faire d'effort renvoyant le gouvernement à la promesse de campagne de François Hollande sur le gel des prix des carburants.

Par contre, la Région s'est dit prête à baisser sa fiscalité si, et seulement si, l'Etat compense à l'euro près. Cette demande devrait être examinée dans les prochaines heures par le nouveau préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx. Mais les discussions s'annoncent serrées ce vendredi pour trouver une solution.
Vendredi 31 Août 2012 - 07:26
Lu 1161 fois




1.Posté par Job le 31/08/2012 08:06
Bof, c'est de l'enfummage, pendant ce temps les élus pro molasson peuvent détourner l'attention des chomeurs. Ils déplacent le problème vers les centimes de pétrole en donnant la patatte chaude à DR et pendant ce temps là ils n'ont pas besoin de répondre aux demandes d'emplois aidés.

On vit une époque formidable et vive les cocus de molasson.

2.Posté par lol le 31/08/2012 12:20
Didier ROBERT ne doit pas ceder car Hollande avait dit ici à la Réunion en avril 2012, que c'etait le role de l'Etat et non de la Région

3.Posté par zanguille le 31/08/2012 14:09
Force est de constater, que c'est la région qui encaisse la grosse part du gâteau dans les prix du carburant avec des taxes qui n'existent qu'à la Réunion. Et qui paie les taxes ? Les consommateurs, la population locale, les couillons de réunionnais! Encore une fois, on se rend compte que les élus de la Réunion travaillent contre la population et les rackettent au quotidien et cela de façon totalement ouverte. Il faut quand même se réveiller ici! De quel droit, le Mr qui nous taxe au quotidien refuse d'alléger ce qu'ils nous volent??? Ce n'est pas l'état ici qui encaisse ces impôts, c'est le conseil régional et qui fait sa petite répartition. Et qui sont les otages de leur discussion ? La population réunionnaise. Le problème de vie chère à la réunion n'est pas prêt d'être régler! Remarque : ça apprendra à l'état français de donner du pouvoir à n'importe qui et c'est nous qui subissons leur décision!

4.Posté par 10 milliards / 0 impôt / 2 centimes le 31/08/2012 14:28
Regardez bien ces trois chiffres :

- 10 milliards d'euros, bénéfices de TOTAL en 2011;

- 0 impôt payé par TOTAL en France;

- 2 centimes d'euro, "l'effort" (sic !) des pétroliers pour rogner leur marge !

Le foutage de gueule dans toute sa splendeur !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales