Politique

Carburants : Nathalie Bassire dénonce "le manque flagrant de méthode" du gouvernement

Dans un communiqué, Nathalie Bassire, candidate aux municipales dans la commune du Tampon et proche de Didier Robert, dénonce "le manque flagrant de méthode du gouvernement PS" sur le dossier des carburants. Et "salue" l'action "efficace de Didier Robert qui œuvre, lui, enfin, de façon innovante pour un juste prix du carburant à la Réunion". Voici le communiqué publié dans son intégralité.


Carburants : Nathalie Bassire dénonce "le manque flagrant de méthode" du gouvernement
La grève de la pompe des stations services qui a marqué l'île ce jeudi 13 juin illustre encore une fois (!), le manque flagrant de méthode du gouvernement PS.

L'idée d'un carburant moins cher outre-mer pour améliorer le pouvoir d'achat des familles ultra-marines est fort louable. Les socialistes, avec Victorin Lurel, veulent comme d’habitude, nous imposer leur diktat, dans l'urgence et sans concertation avec les professionnels du secteur sur les prix des carburants en Outre-mer et en particulier à La Réunion. Les gérants des stations services craignent que cette réforme aboutisse à une augmentation du prix du carburant, à la fermeture des stations services dans les hauts et les zones faiblement peuplées , et surtout à la suppression de nombreux emplois (1300) de pompistes.

La politique volontariste du Président de Région s'engage concrètement en faveur du pouvoir d'achat des Réunionnais en faisant jouer la concurrence sur le prix des carburants entre pétroliers dans le cadre d'un projet de coopération régionale Réunion-Inde. La signature ce même jeudi d'une déclaration d'intention entre la Région Réunion et la compagnie pétrolière Indian Oil Corporation permettrait l'importation, le stockage, le raffinage du pétrole et la distribution dans notre île.

Je salue cette action efficace de Didier Robert qui œuvre, lui, enfin, de façon innovante pour un juste prix du carburant à la Réunion !
 
Nathalie BASSIRE
Samedi 15 Juin 2013 - 09:23
Lu 1352 fois




1.Posté par SOLUCE le 15/06/2013 10:49
Saint Didier, priez pour nous ! Nathalie tu oublies Saint Expédit, patron des causes pressées.... du genre 1er flic de france , arrangeur d'argent de poche secret à 10000 euros par mois, tu publies aussi tout ce ui est sur le Tapie... moi je n'oublie pas le cas UZAC !! La pommade doit parfois se passer, recto et verso !
Salut Natou et bonne fêtes aux pères.

2.Posté par mi marche ec Melenchon le 15/06/2013 13:51
concurrence cornelienne a droite entre Vlody et Bassire

3.Posté par tijean le 15/06/2013 15:04
A chaque fois je dis qu'il faut la relève d'hommes et femmes politiques du passé mais quand je vois cette dame, je me dis que darwin a finalement tort.
La problématique des carburants à la Réunion doit se faire sur le long terme. Il faut d'abord dire la vérité aux réunionnais:

-2500Km2 perdus dans l'ocean indien: on a aucun pouvoir de négociation sur les pays du moyen orient, producteurs de pétrole

-il y a trop de voiture à la réunion. ca fait mal mais c'est un constant implacable. l'ile n'est pas extensible, il faut donc dès maintenant réfléchir aux transports de demain

-l'offre de transport public n'est pas au niveau. il faut donner envie aux habitants d'utiliser les transports public mais faut il qu'ils soient à la hauteur.

-il faut favoriser les carburants alternatif. Les Renault Zoé, Nissan Leaf, Mia sont des voitures électriques dont l'usage couvre largement 95% d'utilisation des reunionnais. Il faut migrer vers ces énergies d'autant qu'on peut alimenter ces bornes avec l'énergie solaire qui est quasi permanente à la Réunion.

-Le monopole de la SRPP ne doit plus exister. Il faut détruire cette structure ou lui fournir une vraie concurrence.

4.Posté par le réunionnais le 15/06/2013 15:25
ou marche avec didier mi vote pas po ou

5.Posté par REUNINNAIS LAMDA le 15/06/2013 18:19
C’EST SIMPLEMENT "LA VOIX DE SON MAÎTRE" : DIDIER ROBERT !!!

6.Posté par SOLEIL le 15/06/2013 18:20
Cette est aussi ignare en politique de Mme FARREYROL. Ceux sont des pièces rapportées et qui servent de bouche trou
Mme BASSIRE veuillez rentrer chez vous et vous occupez de vos obligations familiales
Vous ne servez à rien en politique

7.Posté par geo le 15/06/2013 19:50
Pour tijean:

-Nous pouvons négocier, mais avec une obligation de normes européennes de 10PPM(particules par millions), il nous ait impossible d'acheter ailleurs qu'a Singapour, les autres pays a faire 10PPM se trouvent bien trop loin! donc cout de revient trop élevé, finalité Singapour est la solution la moins pire!, ou alors ne plus se conformer aux règles européennes de 10PPM, dans ce cas ce sont nos importateurs de véhicules qui seront embêter, ou s'approvisionner??

-Faire des transports de demain sur une ile comme Maurice , faites de plaines trop facile, va le faire a la reunion rallie juste la montagne au centre ville de st Denis! Je m'abstient de donner d'autres exemples qui ne feront faire que des chantiers astronomiques, consommeront beaucoup, mais le problème est juste déplacer pas résolu!!

-Je suppose que personne n'a conduis les ZOE, LEAF etc..
Pourquoi les constructeurs ne donnent pas plus de chance a ces voitures la!!
Tous simplement que l'autonomie donné a ces véhicules dans des endroits européens, n'ont rien a voir avec ici, tous les réunionnais habite reculés des villes, pour un loyer moins chers ou alors terrains hérités, il n'y a qu'a voir les bouchons qu'engrangent les villes ayant de forts emplois personnes n'y habitent!
CQFD: les voitures toutes électriques ne te feront même pas un aller retour par exemple, saint Denis a sainte Marie, Convenance, Bagatelle, sainte Suzanne.
Je parle même pas du problème de 80% d'humidité a la RUN, qui seront néfastes pour les batteries lithium-ion.

-Sans défendre la SRPP, n'oubliez pas que plus de 50% du prix a la pompe payé est encaissé par la Région REUNION, pour financer les routes(4ans pour sortir un pont!!!) on pourrais peut être leur demander de ne plus nous les piquer!!!
faire rentrer Indian oil très bien, raffiner notre pétrole c'est très bien, mais ces INDIAN OIL quand ils viennent et qu'ils auront investis au minimum 200 millions d'euros(prix mini pour faire ce genre de facilités+réseau de distrib) ils vont pas être tout gentil comme la SRPP qui accepte que l'état administre les prix et que la région se gave.
Réfléchissez autrement et ne laisser pas des conférences de presse vous brouillez l'esprit. C'est purement politique ce qu'elle fait, et c'est malheureux, ils ont tous besoin d'assouvir leurs carrières politiques et noms nos besoins économiques.
Je suis que réactif, je voudrais devenir pro actifs mais tellement de barrières et de sale coup que j'ai baissé les bras.

8.Posté par kaniki le 15/06/2013 21:12
Plaisir d'essence

Conseillère municipale depuis 2008, on ne l'a entendu manifester son "intérêt" pour le Tampon et les tamponnais qu'en 2012: obéissant au gourou d'une secte comptant 28 membres, elle s'est évertuée à faire chavirer le bateau tamponnais. Peine perdue.
La secte n'existe plus, le gourou a d'autres objectifs ( Réunion). Errant comme des âmes en peine, certains adeptes de la secte des 28 se la jouent perso et veulent être calife à la place du calife. Nathalie Bassire est de ceux là.
Ira-t-elle jusqu'au bout de sa démarche? Il se dit dans son entourage que "Didier i soutien a elle". Comme garantie, on peut trouver mieux !
rappelez-vous les législatives de l'an dernier: Dame Bassire fut candidate. Elle fut même candidate officiellement estampillée UMP, ayant eu l'investiture grâce son gourou qui est UMP dans l'hémisphère Nord et Objectif Réunion dans l'hémisphère Sud.
Mais à quelques jours de la clôture du dépôt de candidatures, patatras: Dame Bassire se désiste, renonce, abandonne et rend les armes avant même d'entrer en campagne! L'expérience aidant, certains se demandent donc si elle se contentera encore une fois d'un effet d'annonce ou si elle ira réellement aux élections municipales sachant que cette fois, il ne s'agit pas d'être candidate sur son nom, mais de conduire une liste de 49 personnes!
"Didier i soutien a elle", entend on ça et la. Non, sérieusement, imagine-t-on Didier Robert venir faire campagne au Tampon? Il se trouvera certainement des militants de droite, notamment parmi ceux qui se sont battus et fait campagne pour lui aux régionales, pour se rappeler à son bon souvenir. Le candidat Didier Robert leur avait pourtant dit: "je ne vous abandonne pas".
S'il revient "soutenir" la candidate Bassire, (entre deux porte à porte à Saint-Paul ou à Saint-Denis?) il risque de ne pas être déçu du voyage!
Tant qu'à faire, pourquoi ne pas imaginer le président de la Région (ex-député, ex-maire du Tampon, ex-premier adjoint au Tampon...) en directeur de campagne de Nathalie Bassire?
Ah ! Que ne fait-on pas quand on est candidat (ou du moins candidat à la candidature) ? Jean-Bernard Hoarau publie communiqué sur communiqué, félicite Nassimah Dindar et serre toutes les mains qui passent à sa portée...
Nathalie Bassire, sans doute touchée par la grâce, a soudainement des idées sur tout... Enfin, comme disait Coluche, elle a surtout des idées...Rappelez-vous son communiqué durant la grève de la CILAM, dans lequel elle affirmait qu'elle prendrait contact avec le directeur de la Sicalait "dès (qu'elle) en auraut le temps". Ce ne sont surement pas les permanences municipales(qu'elles ne fait plus) qui l'en ont empêchée...
Dernière lubie: applaudir des deux mains son gourou qui veut importer du carburant "made in India" chez nous. Il aurait pu faire d'une pierre deux coups: contacter le constructeur automobile indien Tata pour fournir à moindre coût 2000 bus et importer le carburant qui va avec...

Mais à trop vouloir jouer les cire-pompes (à essence) du grand gourou, Dame Bassire montre clairement que pour sa campagne, elle carbure au super...Didier. En attendant, à force de communiquer sur tout et rien pour tenter de masquer son inexistence municipale depuis 6 ans, elle a hérité du ti nom gaté de Miss Crête d'or dont le slogan est bien connu: "mi aime zot toute !"

9.Posté par SOLEIL le 16/06/2013 00:43
Mme BASSIRE vous êtes qui et vous êtes du Tampon? Car ici personne ne vous connait. Depuis combien de temps êtes vous dans la politique?
Vous perdez votre temps, personne au Tampon ne votera pour vous, car la population ne veut pas de vous et surtout ne veut plus entendre parler de Didier ROBERT
Laissez Mr Paulet PAYET travailler tranquillement, après toute la merde qu'a laisser Didier ROBERT au Tampon
Vous n'êtes pas assez riche comme cela, vous voulez creuser encore le déficit du Tampon
Mr ROBERT vous a promis quoi?

10.Posté par SOLEIL le 16/06/2013 09:38
Cette Dame BASSIRE est la Girouette de Didier ROBERT
Tamponnais en 2014, il ne faudrait pas tomber dans son panneau et celui de son Mentor
Continuons avec Mr PAYET qui a su relever le Tampon
BASSIRE= ROBERT= FONTAINE

11.Posté par Surfeuse le 16/06/2013 10:03
C'est qui celle la ?

12.Posté par Ct toi ou toi le 17/06/2013 09:13
Bravo bravo le petit groupe je soutiens Mr paulet rien que Mr paulet c'est mis en marche pour démonter critiquer nuire voir extrapoler sur Ici Nathalie Bassir et bien d'autre de manière générale ... Fort de café a vous qui avez ds un temps pas si loin fait de même pour l'équipe DR dont Mr paulet et Mme Bassire étaient les ardent défenseur honte a vous dans vos critiques faciles vos propos non constructif la situation du tampon relève de la responsabilité de tous tous tous oui tous Le Maire actuel compris prenez le temps qud même d'analyser le moment dans la rupture dans la manière de gérer la commune 2008 a 2010 et mi 2010 a 2014 dossier par dossier conformément au programme de DR en 2008 ...c'est facile de vider son sac de calomnie d'accusation mais la est la question pour vous comment assumer sa responsabilité si se n'est que de dénigrer accuser se décharger de toute responsabilité... Que de souffrance dans les familles tamponnaises que de souffrance dans le personnel communal que de souffrance parmi les militants PP. DR NB JBH GT ???? Qui est responsable ??? Alors si le but de vos commentaires est de nuire tuer détruire soyez plus constructif critiquer oui pourquoi pas mais proposer des exemples concrets ... Donner des situations claires pas des commérages ayant pour seul et unique objet de nuire a la personne et même faire naître la haine ... Soyez des militants au service des tamponnaises let tamponnais non pas des militants au service d'un homm pour un homme alors la critique facile laisse tomber inviter les lecteurs a faire vivre les débats non pas a juste faire monter l'égo de certain qui se diront "totoche la elle la gagne nous la pas loupe à elle " tout cela est bien bas .....

13.Posté par kaniki le 17/06/2013 10:54
Remember...

Quoi de plus normal dans une commune de droite, que des militants de droite soutiennent le maire sortant..;de droite? Voit-on à Salazie des élus de la majorité être candidat contre le maire, Stéphane Fouassin? Voit-on à Saint-Philippe des élus de la majorité être candidat contre Olivier Rivière? Voir-on à l'Etang-Salé des élus de la majorité se positionner contre Jean-Claude Lacouture?

Il n'y a qu'au Tampon que la droite veut rejouer le scénario de la législative 2012 en affichant d'entrée une volonté de division avec le cinéma de rencontre avec des "sages" dont le bruit des casseroles résonne tellement fort qu'il leur enlève toute légitimité !

Oui, il y a un groupe, et pas si "petit" que vous le pensez qui soutien Paulet Payet, un homme que Nathalie Bassire connait bien, car en 2008, si Nathalie Bassire a été élue conseillère générale, c'est aussi par que le militant de droite qu'est Paulet Payet avec d'autres militants et des élus tamponnais ont arpenté le terrain et mouillé la chemise pour que cette illustre inconnue soit élue dans son canton!

Analyser "la manière de gérer la commune 2008 a 2010 et mi 2010 a 2014"? C'est tout vu et c'est même une instance dont on ne peut soupçonner l'impartialité qui l'a fait: la Chambre régionale des comptes ! Et quand la CRC démonte la gestion de Didier Robert entre 2008 et 2010, elle ne "vide pas son sac de calomnies", elle constate que la gestion de Didier Robert, a failli mener la commune au fond du gouffre.

Et qu'a fait Didier Robert ensuite? Qu'a-t-il fait des engagements qu'il a pris auprès de la population du Tampon? N'a-t-il pas dit aux militants qui l'ont fait roi "je ne vous abandonnerai pas"? Il a commencé par démissionner de son poste d'adjoint...

Bien au chaud dans sa pyramide, il veut désormais conquérir Saint-Denis, ou peut-être Saint-Paul...Fini le Tampon! Oublié le Tampon ! Oubliées la "souffrance des familles tamponnaises et du personnel communal". C'est vrai qu'entre Cannes, les Seychelles, Madagascar, l'Australie, l'Inde, le Tampon parait si loin et si petit...et ça, ce ne sont pas des "commérages"

Pour ce qui est de la "haine", rappelez-vous simplement les commentaires et les déclarations dans la presse, de février 2012 à juin 2012. Didier Robert expliquait dans la presse qu'il allait venir "laminer" Paulet Payet au Tampon tandis que le groupe des 28, dont faisait partie Nathalie Bassire, faisait son cirque à chaque conseil municipal, sans se soucier "de la souffrance des familles et du personnel communal", trainant le maire Paulet Payet dans la boue, salissant l'image du Tampon...

Enfin concernant notre égo, il n'est pas surdimensionné, contrairement à celui de certains qui, n'ayant pas été capables d'être conseiller municipal ou adjoint, qui ne font plus de permanence, ne reçoivent plus le public, se croient capables d'être maire...

Oui, nous sommes un groupe fort, solidaire, qui a soutenu Paulet Payet dans la tempête et qui continue à le soutenir sans manier la haine ni les commérages, mais simplement en rappelant, à l'occasion, certaines vérités à celles et ceux qui auraient des trous de mémoire.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales