Economie

Carburants : Les transporteurs vont maintenir la pression


Carburants : Les transporteurs vont maintenir la pression
Le préavis de grève déposé par les transporteurs à la suite de la rencontre "avortée" de la Région, jeudi dernier, prend effet demain, lundi. Le mot blocage est dans toutes les bouches, même si du côté de l'intersyndicale des professionnels de la route (IPR), on ne l'évoque pas. Par contre, la "base est en colère", explique Jean-Bernard Caroupaye, à la tête de l'IPR avec Hugues Atchy, qui demande des excuses aux présidents des chambres consulaires et au préfet après les propos tenus vendredi soir.

Pour Jean-Bernard Caroupaye, la dernière sortie médiatique du préfet accompagné par Bernard Picardo, président de la Chambre des Métiers, Ibrahim Patel, président de la CCIR et Jean-Hugues Minatchy, président de la Chambre d'agriculture, n'a servi qu'à mettre de l'huile sur le feu. "Je demande des excuses au préfet qui nous a traité d'enfants en sonnant la fin de la récréation. Il nous a pris pour des irresponsables alors que nous avons jusque là suivi la feuille de route à la lettre. On cherche à nous diviser et à retourner la population contre nous", explique-t-il. L'IPR en veut aux trois présidents des chambres consulaires de la Réunion qui se sont retournés contre leur base. "La base est très en colère après les propos de Bernard Picardo et Ibrahim Patel. Ils ont fait des erreurs en demandant au préfet de prendre tous les moyens nécessaires en cas de grève, ils vont en payer les conséquences", lâche le secrétaire de l'IPR.

"Manigance" et "complot"

Les responsables de l'échec de la réunion de jeudi dernier à la Région sont tous trouvés et désignés par le secrétaire de l'IPR : les élus et l'Etat. "Ils ont fait exprès de faire capoter cette réunion", lâche-t-il. Pour lui, la Capeb, qui s'est "invitée" à la Région ne devait être présente que mardi prochain pour la table ronde portant sur les 25 centimes de baisse du carburant, une table pour "tout le monde".

"Jeudi, il s'agissait d'une réunion technique sur le gasoil professionnel à destination des transporteurs, et non pas pour les terrassiers et le BTP", rappelle Jean-Bernard Caroupaye. "Pourquoi ces personnes étaient là ?", s'interroge-t-il, n'hésitant pas à parler de "manigance" ou de "complot".

"Il faut arrêter de nous prendre pour des cons"

Autre cible pointée du doigt par l'IPR, Roland Robert, président de l'AMDR (association des maires du département de la Réunion), association qui a décidé de ne plus participer au fonds de compensation, fonds censé mettre en place un gasoil professionnel à la Réunion. En fin de semaine, l'AMDR a décidé de répercuter le surplus d'octroi de mer en direction de la population pour faire baisser encore la bouteille de gaz. "L'attitude de Roland Robert est scandaleuse. Il a profité du problème à la Région pour accentuer cet effet de division. C'est une volonté politique et Roland Robert est un lâche et il faut arrêter de nous prendre pour des cons", souligne Jean-Bernard Caroupaye.

Enfin, l'IPR rappelle qu'elle a parfaitement travaillé son dossier sur le carburant. "On ne demande pas à Didier Robert de prendre à lui tout seul la responsabilité de baisser de 25 centimes le prix du carburant (ndlr : suite à son discours au Moca, vendredi, lors de la Réunion Economique). On sait que ce n'est pas faisable. Mais en grattant un peu partout, du côté de la Région, de la CCIR, du Département, de l'Etat mais surtout du côté des pétroliers on pourra arriver à cette baisse. On a travaillé sur le dossier, mais maintenant il faut que l'on arrête de nous mentir", souligne-t-il.

Mardi, lors de la table ronde, la SRPP et les pétroliers seront dans le viseur. L'IPR veut tout savoir sur le prix réel d'achat des carburants à Singapour. "On ne se détournera pas de nos promesses envers la population", prévient Jean-Bernard Caroupaye.

Les transporteurs vont maintenir la pression avant la table ronde de mardi, d'autant que l'IPR a été rejoint par les agriculteurs, notamment par Jean-François Sababady, responsable de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles). Ce lundi, les transporteurs seront en "berne", conclut-il
Dimanche 12 Février 2012 - 15:18
Lu 3420 fois




1.Posté par mazenbron le 12/02/2012 17:13
S'ils veulent maintenir la pression, gare aux alcotest ...

2.Posté par Pipot Le Bref le 12/02/2012 17:58
Comme si la Réunion les appartenait,c'est vraiment n'importe quoi.C'est évident que c'est surtout pour eux qu'ils veulent bloquer l'ile.Ils veulent juste légitimer leurs blocages parce qu'ils gagnent pas assez.C'est sur qu'il en faut du carburant dans une mercedes.

3.Posté par Sun le 12/02/2012 17:59 (depuis mobile)
"enfant" leur va très bien.... Il vont embêter les gens pour des connerie, en métropole le carburant coûte la peau du c.. !!!! Et il fond avec !!!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/02/2012 18:08
le maintien de la pression est nécessaire pour les pneumatiques...sage attitude !

5.Posté par noe2012 le 12/02/2012 18:29
Honte à vous !
Par votre faute , le cyclone ne viendra pas chez nous emmener de la pluie !!!!

Vous êtes assez friqués pour payer votre carburant !

« Taisez-vous et écoutez le silence. » [Hervé Desbois]

6.Posté par Sosso le 12/02/2012 18:51
Je ne peux que soutenir l'action des transporteurs, surtout que leur combat devrait aussi être le nôtre ! Certains d'entre vous comparent encore une fois le prix du litre en métropole... Le chariot type élevé + loyer hors de prix + carburants en hausse... Un cocktail détonant qui nous fait dire qu'on paye encore très cher le prix du soleil dans notre belle ile de la Réunion ! ou sa nou sa va ?

7.Posté par toto le 12/02/2012 19:26
ce coup-ci, pas sûr qu'il ait le soutien de la population avec eux...
A lire ce que d'autres ont écrit ici ou là, s'ils troublent de nouveau la liberté de circulation, baisement i sa pété! -avec les gendarmes, la police national, mais aussi et surtout... la population...-

Amis transporteurs, réfléchissez bien à ce que vous ferez demain!

8.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''Ardechoise le 12/02/2012 19:41
A 4 : qui peut le pneu peut le moins!
Horreur, je fais du Noé...
Désolée!

9.Posté par blackpearl le 12/02/2012 20:00 (depuis mobile)
tout ce remue ménage ne sert a rien. il suffit de regarder les benef nets d'impots que Total s'est fait en 2011. les prix ne sont pas prêts de baisser. on vit une époque formidable!

10.Posté par Thierry le 12/02/2012 20:52
C'est GONFLANT... comme si malgré cela leurs PRIX n'avaient pas déjà bougé sous leurs pressions... Juste à comparer une facture de décembre et une récente ... c'est JUSTE le changement d'air surement ....ils ne manquent pas d'air ou de gaz ....

Le vélo..... et des roues bien gonflées ééé

11.Posté par Marie Thérese et Marie Denise au chômage ! le 12/02/2012 21:51
Personnellement, ils peuvent bloquer toute la Réunion, moi ça m'est égal, je suis au chômage ! si ça permet de me faire gagner des centimes sur le litre de carburant c'est encore mieux !

Mon combat n'est pas le leur ! Mon combat c'est de trouver du travail !
Le vrai problème ici à La Réunion, c'est bien le chômage ! On va dire que je suis individualiste, à la bonne heure, mais à l'instar des transporteurs, j'ai mes intérêts personnels à défendre !

12.Posté par TOTAL THE HONTE le 13/02/2012 00:06
TOTAL = 12 MILLIARDS DE CHIFFRE D'AFFAIRE CETTE ANNÉE ET RESTE EXONÉRÉ D’IMPÔTS... NOUS ON SE BAT POUR QQS CENTIMES... OU EST LA LOGIQUE ? AU LIEU DE BLOQUER LA ROUTE TAXEZ TOTAL !

13.Posté par Thierry le 13/02/2012 05:35
Un comparatif du prix des carburants dans le monde.....

[http://www.bondamanjak.com/monde/65-a-la-une/6420-comparatif-des-prix-du-carburant-dans-le-monde.html

14.Posté par tic tac tic tac le 13/02/2012 06:14
té arete oui zot na zot ki pou graté,a cose zot i cose pa de zot projet de faire venir et d'avoir zot propre carburent a la run et don se projet a ete accepter,et dite nous pourkoi zot la pa comencer les travo de se fameux projet don vou etiez si fiere.alor avent de bloque la route et de dire ke c le prefet et robert ki f pa des effort,c zot ki devrer faire des effort et de respecter se ke zot i di,carpour l'insten zot c des rigolo.mr le prefet et mr didier robert largue pa vu ke le bonne transporteur la pou pren le peuple pou des c...

15.Posté par valouuuuuu... le 13/02/2012 06:45
Comme d'habitude les gens sont solidaires....comment peut on encore se foutre de notre "gueule" à ce point...8,60€ de réduction sur la bouteille de gaz...et comme ça tout le monde se la ferme jusqu'à la prochaine...allez y les gars...bloquez tout...je viens même avec vous....

16.Posté par alex du sud le 13/02/2012 08:42
Mr Caroupaye, arrêtez de nous prendre également pour des cons. Votre problème n'est pas le prix du gasoil, mais la concurrence qu'il y a entre vous t le sur-dimentionnement de vos parc(merci la défisc). Que ferez-vous lors des inéluctables augmentations futures?Vous ne représentez que votre syndicat, et non la population qui ne vous a rien demandé. Que se passera t'il en cas de blocage, les violences qui en découleront de la part de la population et des forces de l'ordre ne seront que de votre entière et pleine responsabilité. ne nous entraînez pas dans ce combat déja perdu dans l'opinion publique, qui, elle, a déja compris que le pétrole bon marché est loin derrière nous, et non pas uniquement à cause des spéculateurs (nous sommes dans un monde fini avec une croissance infinie, d'ou la tension sur les prix). J'ajouterai, en guise de conclusion, qu'en cas de blocage, j'invite tous ceux qui auront subi des pertes de revenus (particuliers au chomage technique et entreprises) à intenter des actions en justice contre vous et votre syndicat pour réparation. Que restera t'il de vous et de votre organisation? (d'ailleurs, au niveau national, est-elle au courant de vous agissements et de votre jusqu'au boutisme? Je ne parlerai même pas de Mr Ratenon tant la marionnette est grotesque.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales