Economie

Carburants: Les pétroliers prêts "à faire un effort de 2cts sur le sans plomb"

Il aura fallu une heure et demie pour que les pétroliers, reçus pour la première fois par le nouveau préfet, ressortent d'une réunion technique sur les modalités d'application de la baisse des carburants mis en place, depuis mercredi, par le gouvernement en métropole et dont les modalités devaient être discutées pour la Réunion.


Tous les pétroliers étaient présents, les représentants de la SRPP, Total, Engen et Lybia Oil avaient répondu à l'invitation du Préfet. "La réunion a été constructive et a permis de faire connaissance avec le Préfet. Nous lui avons parlé des particularités de la Réunion en ce qui concerne notre activité, différente de celle de la métropole", explique à la sortie, Eric Le Blevec, directeur général de Total Réunion et président du comité des importateurs en hydrocarbures.

Cet après-midi, il s'agissait pour les pétroliers d'une première prise de contact organisée en préfecture depuis l'annonce faite par Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, sur un possible gel des carburants ce samedi (ndlr: pour rappel les carburants devaient augmenter de + 12 centimes sur le sans-plomb et + 5 centimes sur le gasoil). Il faut dire que l'horloge tourne et des solutions doivent être trouvées pour les pétroliers qui, si le gel est effectif ce 1er septembre, vendraient à perte leur carburant dès samedi, selon Eric Le Blevec.

A la sortie, ce sont les pétroliers qui ont décidé en premier de mettre la main à la poche en proposant de "faire un effort" et appliquer une baisse: "Nous allons participer à l'atténuation de l'augmentation qui doit avoir lieu normalement le 1er septembre", précise-t-il. Même si la diminution en centime n'est pas complètement "définie" sur le montant, les pétroliers pourraient faire un effort à hauteur de 2 centimes sur le sans-plomb comme "en métropole sur le réseau hors autoroute", souligne Eric Le Blevec.

Personne ne pensait voir les pétroliers "dégainer" en premier et proposer un "allègement" du prix sur le sans-plomb... une baisse sur le gasoil est encore en discussion entre les pétroliers. La balle est désormais dans le camp de la Région concernant une baisse sur sa fiscalité. Mais Didier Robert a prévenu depuis longtemps, la Région pourrait baisser ses taxes perçues si l'Etat compense au centime d'euro près.

De nouvelles réunions techniques auront lieu dès demain en préfecture, mais cette fois-ci avec l'ensemble des acteurs de la filière carburant. L'objectif est de trouver un compromis pour éviter un gel des prix au 1er septembre.
Jeudi 30 Août 2012 - 17:41
Lu 1666 fois




1.Posté par noe le 30/08/2012 17:50
On se pose la question : Combien ?

Au moins 30 centimes ?

2.Posté par Boa Bill le 30/08/2012 17:58
Les pétroliers "prêts à faire un effort"

Ce n'est pas un effort qui leur est demandé par le monde du travail... mais juste une adaptation à la réalité.

Bertel de Vacoa

3.Posté par Thierry le 30/08/2012 18:13
Reculer pour mieux sauter ... en signe de bienvenu, un p'ti geste ... le temps de nous faire avaler d'autres couleuvres ... le plat de résistance arrive toujours à la fin ...

Ah !!! ces réunions, champ' et p'tis fours ... et le foie gras ... NOn Non aux réunions de travil, c'est du sérieux... Il n'y a pas tout ça ... c'est la crise ... quand on bosse, on bosse ... sinon la bosse est devant !!! et il faut se serrer la ceinture...

4.Posté par ndldlp le 30/08/2012 20:24 (depuis mobile)
quelle mascarade de la part de didier robert..qu'il se consacre au piano si c'est pour etre aussi mauvais gestionnaire et decideur.

mais qui le conseille..?

5.Posté par Marie-Joseph Mondiésényèr le 30/08/2012 20:33
Le sans-plomb ne va augmenter que de 10 cts , alleluyah ! ces gens sont trop bons !

6.Posté par Republique Française le 30/08/2012 21:20
Nous somme dans un pays des droits de l'homme
Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression.

7.Posté par môvélang le 31/08/2012 07:50
97 % des véhicules à la Réunion sont des Diesel, c'est à dire, gas-oil! pour ceux qui croyaient que les pétroliers sont des des couillons!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ce n'est pas demain qu'ils seront sur la paille

8.Posté par Ti colon le 31/08/2012 13:15
Poste 4 arrêter de critiquer DR la région n'est pas responsable des promesses non tenu par moi Président je :::
Pendant la campagne, il avait tous les recettes pour régler tous les problèmes, concernant le carburant, il allait geler, congeler, décongeler, surgeler les prix ,.
Aujourd'hui il a perdu son livre de recette, pas seulement pour le carburant ,mais pour tout,( emploi, relance de l'économie, éducation etc.....)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales