Economie

Carburants : La Réunion devrait être incluse dans le dispositif national de gel des prix


Carburants : La Réunion devrait être incluse dans le dispositif national de gel des prix
Alors que la Réunion se prépare à faire face à une flambée des prix à la pompe le 1er septembre, le gouvernement s'active pour tenir une des promesses de campagne de François Hollande : mettre en place un dispositif national de gel des prix des carburants. Et bonne nouvelle pour les usagers Réunionnais :  d'après les informations du Journal de l'île, la Réunion ne devrait pas être exclue de ce dispositif.

"Il n’est pas envisageable qu’une telle décision ne s’applique pas en Outre-mer alors qu’il s’agit d’une réflexion nationale. Il y aura des adaptations à faire au niveau juridique, mais la Réunion n’est pas exclue", a assuré le ministère de l’Outre-mer au Jir.

Le 1er septembre, le sans-plomb, actuellement à 1,61 euro le litre, pourrait passer à 1,71 euro. Vendu ce mois-ci 1,26 euro, le gazole pourrait atteindre 1,31 euro. Les tarifs définitifs seront fixés la semaine prochaine par les services de la préfecture de la Réunion. En métropole, le gazole est 1,43 euro en moyene et le sans-plomb culmine à 1,61 euro.

Les premières mesures connues mardi prochain

Pour le moment rien n'a filtré concernant la façon dont le gouvernement compte orchestrer le gel des prix à la pompe. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, qui recevra vendredi un rapport sur l'impact de la hausse du carburant à la pompe dans le budget des ménages, devrait annoncer les premières mesures mardi prochain.

"Les mesures ne sont pas simples à prendre, le blocage ce n’est pas évident, il y a des conditions réglementaires précises et puis il y a des mesures fiscales ou financières qu’on peut prendre, mais elles sont coûteuses", a expliqué le ministre de l’Économie, dont les propos sont rapportés par le Jir.

Les contours du gel des prix seront donc précisés à partir de mardi prochain.
Mercredi 22 Août 2012 - 10:29
Lu 1242 fois




1.Posté par noe le 22/08/2012 11:16
Si on fait comme ça , l'état va perdre de l'argent ....
Comment allons-nous rembourser nos dettes ?

On va demander un étalement de nos dettes ?
Pas sérieuse cette politique de gel des prix ...
ça fait pas commerce ...

2.Posté par WQS le 22/08/2012 14:03
et on augmente ENCORE l'écart entre le GO et l'essence , 40 cts ici contre 18 cts en métropole.
on persiste donc à orienter le consommateur vers le diésel que l'on sait pourtant source de pollution
beaucoup plus dangereuse que l'essence. on est encore à contre-courant du monde entier.
je ne vois qu'une explication : le lobby automobile pousse en ce sens pour favoriser la vente de véhicules diésel hdi qui sont le plus souvent plus chers à l'achat et BEAUCOUP plus cher à l'entretien.
du coup , les foyers aux revenus les plus modestes qui n'ont souvent pas la possibilité de rouler dans
autre chose qu'un véhicule à essence sont encore plus pénalisés lorsqu'ils passent à la pompe.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales