Economie

Carburant: Pétroliers et gérants de stations se retrouvent à la préfecture


Photo d'archive: Ahmed Abzizi, directeur de la SRPP, devant la préfecture
Photo d'archive: Ahmed Abzizi, directeur de la SRPP, devant la préfecture
Ça pourrait bouger dans le dossier carburant d'ici cet après-midi. Une rencontre prévue entre les pétroliers, les gérants de stations-service et le préfet est prévue en début d'après-midi à la préfecture.

Une rencontre qui tombe à pic pour les pétroliers. Pour rappel, ils tablaient sur une augmentation des prix à la pompe le 1er septembre dernier. Mais elle n'est jamais arrivée, faute d'arrêté pris par le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx. Résultat, les prix sont gelés à la pompe pour le plus grand plaisir des automobilistes. Cet après-midi, l'Etat devrait demander un effort supplémentaire aux pétroliers, notamment sur la question du gasoil.

Par ailleurs, peut-on également s'attendre à une demande aux gérants de stations de participer à la baisse des prix à la pompe ? Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-service a toujours été catégorique sur ce sujet. Il a affirmé que les gérants étaient dans l'impossibilité de toucher à leur marge, le modèle réunionnais étant en jeu (ndlr: les 1.500 emplois de pompistes dans les stations).
Mardi 4 Septembre 2012 - 12:03
Lu 1155 fois




1.Posté par koko le 04/09/2012 13:21
Chaque société doit avancer et évoluer, la lumière sur la formation des prix des carburant, les marges des importateurs, mais aussi le modèle des stations services doit évoluer.
Il est nécessaire que la Région (dont le responsabilité est l'emploi et la formation) est du courage et de l'ambition et trouve un moyen de supprimer ces emplois couteux pour tous en mettant en place un plan de reclassement pour ces pompistes avec un emploi pérenne dans des secteurs porteurs ou adaptés à chacun avec une formation professionnelle au préalable. Il faut du courage et de l'investissement de la part des élus mais sans cela rien n'est possible.
Les pompistes sont certes un service utile mais qui ne doit pas être imposé à tous. Il peut être utile pour des personnes âgées ou des femmes enceinte ou tout individu qui le souhaite qui vont à la pompe mais ne doivent pas être imposé pour tous, cela doit rester un choix. Si certaines stations le veulent, elles pourront proposer ce service mais payant à 1 ou 2€ en + du plein. Comme pour les volailles au marché forain, le poulet est vendu vivant, si l'on veut qu'il soit tué on paye 2 à 4€.
Ayant le courage chers élus,

2.Posté par polo974 le 04/09/2012 14:50
Faut arrêter de dire dire que le pétrolier n'y peut rien, c'est lui (ou son frère) que vend le pétrole, et c'est la spéculation qui fait bondir le prix, au profit de qui, hein...

Maintenant, oui, le modèle de société et de transport Réunionnais est pourri de chez pourri.
Manque total de transport en commun (très mauvaise couverture tant en sites desservis qu'en horaires), éparpillement sauvage des habitats.

Mais finalement pour bousculer tout ça, le mieux serait le gasoil et l'essence au même prix: 2euros du litre.

Et pas que la région paye le gasoil des individualistes au détriment du développement des infrastructures...

3.Posté par Kriss le 04/09/2012 15:20
Et ce sont les constructeurs qui continuent de nous vendre des moteurs consommant de l'essences. On va pas me dire que depuis le temps ils n'ont pas "encore" de solution alternative, ou alors ils attendent que des émeutes commences (histoire que les nouveaux modèles de véhicules rapportent un peu plus)

4.Posté par un con- tribuable le 04/09/2012 21:10
c'est pas caroupye, non plus la région ou pierre paul ou jacques, c'est notre gouvernement! qu'est ce qu'on attend pour passer a un autre carburant, on est tributaire de ces pays qui nous impose leur lois pour ce pétrole et qui, utilise une bonne partie des fruits de leur vente de pétrole pour financer
des guerre et venir s'approprier des batiments ou autre patrimoine en france!, on cas voir ce qu'a fait le Brésil, eux ils ont passés a autre chose en faisant leur propre caburant, on a de quoi faire avec les huiles usées, la cannes, le bétrave ou avec d'autres cultures, je veu pas être pessimiste mais on serra bientôt comme dans le film "mad max"

5.Posté par polo974 le 05/09/2012 08:09
3 et 4 les rois du YAKAFOKON

ok, et on roule à quoi ? à la crotte de margouillat ? ? ?



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales