Social

Carburant: Nouvelle table ronde à 15h, le barrage levé


 
Les transporteurs qui bloquaient la route au niveau du Barachois à l'entrée de Saint-Denis lèvent le camp et se dirigent vers le rond-point de la Mare à Sainte-Marie. Une rencontre est prévue cet après-midi à 15h à la Diren avec le préfet, Michel Lalande, les présidents des collectivités, un représentant de la SRPP et la délégation des transporteurs et des associations de consommateurs afin de trouver une solution face à la hausse des prix du carburant et de la bouteille de gaz.

Une nouvelle table de négociation fixée à 15h par le préfet, Michel Lalande: "J'ai bien compris que votre dossier est compliqué et ancien, qu'il y a beaucoup de méfiance et de ressentiment. J'espère que ces sentiments vont déboucher sur la confiance".

Le représentant de l'Etat promet la présence du président de Région, Didier Robert, de la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, et d'un représentant de la SRPP. Il fait un engagement solennel: "C'est dans le temps que nous construirons des réponses loyales".

Le convoi de camions qui bloquait la circulation sur le Barachois se dirige vers le rond-point de la Mare à Sainte-Marie.

Carburant: Nouvelle table ronde à 15h, le barrage levé

Carburant: Nouvelle table ronde à 15h, le barrage levé
Lundi 6 Février 2012 - 12:57
Lu 2477 fois




1.Posté par Luttons ! le 06/02/2012 12:22
Une page Facebook existe pour montrer votre mécontentement !!! : http://www.facebook.com/pages/Luttons-contre-la-hausse-des-prix-du-gaz-et-du-carburants/103074156488836?sk=wall

2.Posté par Choupette le 06/02/2012 12:42
Ça commence à chauffer ... faute de carburant...

"MANIFESTATIONS EN ITALIE....
du 6 au 10 février 2012 : Notre lecteur Hunk est étonné que je ne parle pas des "deux grèves sicilo-italiennes"... A vrai dire, je ne savais pas qu'elle avaient duré.
Voici ce qu'il nous écrit: "Cela a débuté en Sicile, grève de 5 jours dûe au renchérissement du coût de l'essence (1,80 euro) du 16 au 20 janvier.
Plus rien n'arrivait à destination sur la plus grande île de Méditérannée sauf pour les soins de premier secours (hôpitaux, autres).
Etals vides, colonnes de quelques kilomètres devant les stations services et bien sûr les spéculateurs sur l'autoroute Catane-Messine qui essayaient de vendre le litre d'essence à 3 euros! Puis la semaine suivante ce fût le tour du Continent, sur les plus populaires marchés romains on ne trouvait plus grand chose et là encore à des prix très inflationnés.
Ah j'allais oublier, quelques étudiants palermitains ont brûlé le drapeau italien!", lire ici Agoravox, Rete24, SiciliaMediaweb et Sky.it.
On commence à brûler les drapeaux nationaux un peu partout... Et hélas, cela ne va pas se calmer."
Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

3.Posté par Thierry le 06/02/2012 12:48
toutes ces tables rondes;;; et de l'argent GASPILLé... qui pourrait être économisé et reporté sur les prix...

Et kosa nana po manzé autour de toutes ses tables rondes... après alé dit lo gaz lé sère .... et à chaque fois davantage de participants et des en plus po rale osi son ti morso... ou peut-être une remise à la pompe ????????

4.Posté par noe2012 le 06/02/2012 12:58
"La confiance se mérite et se justifie !"

Avec tous les éléments en main , il faudra trouver les solutions à ce problème de la fixation du prix des carburants :
-prix d'achat (avec facture)
-qui gagne quoi ? et combien ?
-prix de vente aux coànsommateurs ?

En ces temps des SOLDES , ne peut-on solder un peu les prix des carburants ?

Et puis , les GROS consommateurs et GROS pollueurs (camions , tracteurs et autres engins de chantiers doivent payer la note !!!! au prix fort !

5.Posté par Lulu le 06/02/2012 13:11 (depuis mobile)
I rapel a moin la mor de Michel charras

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales