Economie

Carburant: La Région attend d'être consultée par le gouvernement

Le Conseil régional a tenu un point presse hier après-midi concernant la problématique carburant à la Réunion. A l'heure où le gouvernement prenait la décision d'une baisse allant jusqu'à 6 centimes à la pompe pour les automobilistes en hexagone, le cas de la Réunion était encore loin d'être réglé. Les conseillers régionaux ont rédigé une motion relative aux prix des carburants en demandant que soit appliqué une "diminution immédiate" du prix des carburants et de la "même intensité". Il reste trois jours au gouvernement pour réunir les collectivités locales, le préfet et les pétroliers pour trouver une solution, ce qui est loin d'être gagné.


A peine la conférence de presse sur les carburants entamée à la pyramide inversée que le gouvernement annonçait officiellement une baisse de 6 centimes sur les hydrocarbures. Une baisse appliquée dès ce mercredi pour les automobilistes en hexagone. Pour les DOM et la Réunion, il faudra encore patienter. Premier couac dans cette annonce gouvernementale pour les Réunionnais, le dispositif de baisse ne peut être appliqué de la même manière qu'en métropole en raison d'un mécanisme différent au niveau de la fiscalité. La Région est la principale collecteur de taxes sur un litre de carburant vendu. Seul mécanisme possible, l'Etat doit trouver un compromis avec la Région pour que cette dernière baisse sa fiscalité, mais la compensation devra se faire à l'euro prêt. Pour le moment, la Région n'a toujours pas été consultée sur les modalités de mise en oeuvre de la baisse.

"Nous n'avons pas été approchés par le gouvernement", a regretté Didier Robert, président de la Région. Fort de ce constat, les conseillers régionaux "de l'opposition et de la majorité", a-t-il précisé, ont signé ensemble une motion relative aux prix des carburants à la Réunion. "Nous avons adopté cette motion à l'unanimité. Nous demandons une diminution immédiate du prix des carburants. Elle doit se réaliser en outre-mer dans les mêmes proportions que celle qui sera décidée en métropole. Nous demandons également des efforts au niveau national pour tendre vers une diminution des prix et que ces efforts s'appliquent avec la même intensité dans l'ensemble des départements d'outre-mer", a souligné Didier Robert.

Mais pour cela le gouvernement doit mettre tout le monde autour de la table et l'horloge tourne. Si au niveau national, les pétroliers ont été entendus et ont accepté de prendre en charge une partie de la baisse, la donne semble toute autre à la Réunion, à regarder la position prise par Eric Le Blevec, directeur de Total Réunion, dans les colonnes du Quotidien d'hier matin. "Les pétroliers devront procéder à un effort", a martelé le président de Région. Dès aujourd'hui, le préfet devrait entamer les tours de table pour mettre en place la baisse annoncée à la Réunion. De son côté, Didier Robert s'est dit prêt à être là. "Je suis disponible tout le temps sur ces questions là", a-t-il expliqué.

Le 1er septembre arrive à grand pas et les automobilistes devraient subir la plus forte hausse jamais enregistrée à la Réunion avec une augmentation de +12 centimes sur le sans-plomb et + 5 centimes sur le gasoil. "J'espère qu'entre aujourd'hui et le 1er septembre, le gouvernement pourra réunir l'ensemble des collectivités et institutions qui sont acteurs de ce sujet pour trouver une solution, c'est ce que je souhaite", conclut Didier Robert.
Mardi 28 Août 2012 - 17:07
Lu 293 fois




1.Posté par noe le 29/08/2012 07:39
On regrette notre Nicolas Sarkozy qui avait une grande vision pour notre beau pays , la France ... Bien fait pour certains qui croyaient en Hollande !

Pour mémoire , le Président de la République ne peut intervenir dans la baisse du prix des carburants dans les ROM ... comme pour la Région Réunion ... Seul le Président de Région Outre-Mer qui décide et le nôtre a déjà baissé les prix pour les professionnels de la route (transporteurs , taximen ...)
La Réunion a besoin des taxes pour mener à bien les grands chantiers (ponts , entretien des RN , Route du littoral ... payer la Route des Tamarins ...)
Aussi , soyons solidaires avec Didier Robert , payons nos carburants , nous participerons à l'effort demandé pour développer la Réunion vers le progrès !
Ainsi soit-il !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales