Economie

Capri-Sun : la boisson qui plait aux Réunionnais


Capri-Sun est une marque péi présente depuis très longtemps avec son fameux sachet opaque et coloré et son "piq out paille ter la". Le fameux jus, archi-leader sur le segment des boissons aux fruits de moins de 50 cl, cache bien son jeu et son jus. Histoire d’une ascension fulgurante depuis bientôt 15 ans.
 
Capri-Sonne est une marque allemande lancée en 1969. Commercialisée à La Réunion puis abandonnée, cette licence sera rachetée par Grand Sud productions en 2002. Les produits, dans un premier temps, arriveront importés d’Europe
 
 Pratique et ludique, la boisson connait un succès immédiat d’autant que son positionnement question prix, égalant les petites bouteilles d’eau, séduit les marmailles et leurs mamans.
 
Dès 2004, la production se fait dans notre île, atteignant rapidement le niveau annuel de 600. 000 litres, avec notamment des exportations vers l‘île Maurice.
 
Depuis 2013, la marque Capri-Sun remplace Capri-Sonne. Le contrat avec Capri-Sun AG confie la commercialisation sur l’ensemble de la zone Océan Indien à Grand Sud Productions, dont l’usine est basée à l’Etang-Salé. La marque, détenue par l’antillais Bernard Aubéry, exporte aussi vers Madagascar. Globalement, il s’agit d’un véritable challenge avec quelques  280.000 litres exportés sur les 3.200.000 produits.

En 2015, Grand Sud Productions, avec ses 15 salariés et quelques 10 emplois induits dans les fonctions logistiques et merchandising, a réalisé un chiffre d’affaires de 6 300 000€.
 
Sur un marché considéré comme mature, La Réunion peut s’enorgueillir à ce jour de produire plus de Capri-Sun que l’Inde  ou même l’Angola. 42.000 petits sachets sont consommés chaque jour à La Réunion. Notre île se classe ainsi sur la deuxième marche du podium mondial derrière le Nigeria. Quelle est donc la recette miracle? Une bonne maitrise des circuits de distribution ainsi que l’apport d’un vrai service sur le lieu de vente, notamment en termes de merchandising
 
Benoît Rimbaud, le directeur général de Grand Sud Productions précise: "Nous sommes des industriels commerçants, mais aussi des prestataires de services. Lorsque nos produits sortent de l’Etang-Salé-les-Bains, ils ont 13 mois de vie devant eux. Leur emballage n’a pas souffert, ils sont propres. Ce genre de produit n’aime pas voyager".
 
L’entreprise ne s’endort pas sur ses lauriers pour autant et investit. En 2016, un important programme d’investissement est en cours afin de finaliser la rénovation et la modernisation de l’outil de production, de compléter les dispositifs visant à réduire les consommations d’eau et d’électricité et de renforcer les capacités de stockage. A compter du mois d’août 2016, la production horaire actuelle de 9.000 Capri-Sun sera portée à 12.000.

Cet  hiver austral, l’usine sera ainsi fermée pendant trois mois afin de changer les lignes de remplissage.

Globalement l’idée de s’inscrire dans une démarche de  développement durable est au cœur de toutes ces transformations qui sont opérées à l’usine. L’investissement global consenti s’élèvera au total à 2 millions d’euros.
 
Quelle est la recette des fameux jus qui se déclinent aujourd’hui en trois parfums, dont la star montante Monster Alarm? Depuis son origine, la recette de Capri-Sun est exclusivement constituée d’extraits de fruits, d’eau et de sucre. Les extraits de fruits sont importés à l’usine de l’Etang-Salé où il est procédé à l’addition de sucre et d’eau. La qualité gustative de l’assemblage est exceptionnelle grâce à la qualité du sucre incorporé à la recette.Il est en effet à noter qu’à la Réunion, le sucre est 100% local. La teneur en sucre de chaque boisson répond strictement aux normes européennes en vigueur, et est donc identique à celle proposée en Europe.

Sa poche pratique élaborée à base de polyester, d’aluminium et de polyéthylène permet de préserver toutes les qualités nutritionnelles de la boisson qui bénéficie, en sortie de production, d’une durée d’utilisation optimale de quatorze mois, sans ajout de conservateurs. La pochette étant totalement opaque, et c’est là le coup de maître en terme de packaging, Capri-Sun n’ajoutera aucun colorant.
 
Il ne restait plus qu’au marketing à intervenir. La caution réunionnaise est assurée depuis deux ans puisque la marque a pu intégrer le cercle très fermé du fameux label de l’ADIR : Nou La Fé.

Avec comme nouvel axe de communication l’Aventure, Capri-Sun va continuer à déployer son grand jeu dans les magasins. Un gros succès auprès des Réunionnais avec plus de 3.000 coupons reçus sur la première phase du jeu. Quant à Grand Sud Productions, une nouveauté s’annonce avec la commercialisation dans notre île d’un produit leader sur le segment des boissons énergétiques aux Antilles : Long Horn.


Une montagne de Capri-Sun
Une montagne de Capri-Sun

L'équipe de Capri-Sun au complet
L'équipe de Capri-Sun au complet
Lundi 4 Avril 2016 - 19:33
Pierrot Dupuy
Lu 4126 fois




1.Posté par jmd97450 le 04/04/2016 20:17
Bravo à cette équipe, très très bon prouduit

2.Posté par môvélang le 04/04/2016 21:22
ET avec leurs cochonneries, vive l'obésité galopante !

3.Posté par siave le 04/04/2016 19:34
Anciennement sponsor du CSSD

4.Posté par yab le 04/04/2016 22:04
Et après avoir bu 42 000 petits sachets par jour, soit 42 000 x 365 = 15 330 000 sachets dans la nature .
Merci de la part de nos futurs pollués

5.Posté par Will le 04/04/2016 22:07 (depuis mobile)
Numéro 1 plus pour longtemps
Solpak est de retour
Grosse communication avant que le triangle arrive,
En tout cas moi je vais faire découvrir ca à mes enfants

6.Posté par Eno2016 le 05/04/2016 05:29
Bonne boisson légère en sucre et très appréciée !

7.Posté par positivegreg le 05/04/2016 04:41
trop de sucre.... trop de pollution.... vive l'eau !!

8.Posté par Nono le 05/04/2016 06:53
A déguster avec un bouchon gélatineux...

9.Posté par Post 2 et 3 le 05/04/2016 08:06
Arretez de dire la m... oui !!!!!
Pour Movélang je comprends, car il porte bien son nom, mais pour le yab j'ai une remarque : Ce n'est pas de cette façon qu'on fait de la prévention nature, il faut juste dire qu'on doit éviter de jeter les emballages vides c'est tout. Et pourquoi toujours voir les choses de cette façon surtout lorsque ce produit presque réunionnais marche bien ? Vous voulez l'échec partout c'est ça ?

Par contre, c'est vrai, si on relançait le solpak en présentation triangle comme avant ce serait trop bien !!

10.Posté par kévin r. le 05/04/2016 09:07
Caprisonne lé bon mêm! Kan mi té un ti marmay, mi té boir caprisonne ek solpak. Nou té manz la poudre "tang" dans la cour récration de l'école. L'était doss! Heureusement zordi néna band' z'entrepreneurs courageux pour remett tout les produit traditionnel ke la berssé nout l'enfance. Moin lé contan, mon marmay i peu appréssié les bon produit péi! N a domoun i di ke na trop de sucre an dan l'a, laisse à zot kozé... Le sucre lé pa grave ça, si ou laisse out marmay défoulé, courir, li peut mange do sucre un bon pé.

11.Posté par Malzack le 05/04/2016 11:33
Na les gars lé nagatifs oui

12.Posté par ZembroKaf le 05/04/2016 12:11
Bravo et bonne réussite à cette entreprise...ça fait plaisir de voir une entreprise qui "ne pleure pas" :..."mi na pi larzent...mi vé subvention la rezion i aid' pa nou" !!! une bonne communication positive !!!

13.Posté par Un contribuable le 05/04/2016 13:14
Une belle cochonnerie oui !!!!! Ne vous cachez pas derrière la sacro-sainte norme européenne, nous savons tous de quoi il en est (lobbying company...) 10% de sucre soit 20g de sucre par poche, et imaginez les enfants qui en descendent 2 ou trois pendant le pique nique dominical + 1 par jour au goûter (eh si j'en connaît...). Quand mon enfant me demande à en acheter parce que les copains à l'école en ont tous les jours, que dois-je lui répondre ? juste non ce n'est pas bon pour la santé ou ajouter en plus qu'il pourrait devenir comme certains de ses copains obèses avant l'age de 10 ans.

Messieurs de Zinfos974, pourriez-vous ajouter au dessus de votre article et bien visible "Publi-reportage" s'il vous plait.

14.Posté par une réunionnaise teresa le 05/04/2016 14:20
en metropole c'est en promotion caprisun, 1 lot de 40x20cl est à 9euros99.Le petit a mis 2 lots dans le caddie, il dit que c'est pas cher.Je trouve que c'est un peu sucré cette boisson, non?

15.Posté par L'Ardéchoise le 05/04/2016 17:00
Dans l'ordre, c'est eau, sucre et extraits de fruits.
Les extraits de fruits proviennent des productions Monsanto, donc de fruits gavés de pesticides et autres cochonneries !
Quant au sucre, même s'il est de bonne qualité, il est en quantité quasi aussi importante que dans le Coca.

Donc l'art et la manière d'empoisonner nos enfants...

16.Posté par Tonton le 05/04/2016 17:58
Un bel Article de Publicité !

En Allemagne cette boisson est pratiqument disparu des rayons.
Principale causes: pas très sain et un emballage absolumment pas écologique. Avec ses 2 et qq. % de jus, c'est pratiquement une boisson à base de l'eau et surcré.

mais "le fin de cloche" a sonné quand ils ont introduit une obligation pour le recyclage des emballage des boissons.
Ou (au choix du fabricant): une taxe sur les emballages 'non recyclés".

Eco, non ? Peut être une idée pour la Réunion aussi.

saviez vous, qu'en Allemagne existent des machines de recyclages dans chaque supermarché? Ils font le tri, stockage atuomatiquement - et les bouteilles PET sont "hachés" sur place.

Et mieux encore: meme les bouteille de biere (nut dodo péi va êter jalouse...) son repris et reconsignés en supermarché et boutique !

Et aussi les frères Fast-Food ont du se mettre: le tri dans les restaurants rapides ! 3 poubelles, pour les déchets papier/carton, plastiques, et organiques.

et c'est pas nouveaux - c'est comme ça depuis 25 ans.

Faudra peut être changer les mentalités - pas seulment de l'industrie et commerce, mais aussi des dirigeants et citoyens!

Avec des lois respectives, c'est plusà nous de payer les taxes de ramassage et d'élemination des déchets. Laissons ce soin (et frais) aux industriels, commerçants et principales intéressés - et ils changeront aussi de mentalité.
Parfois un petit coup de force reveillera leur (obsession écologique) (à défaut d'un coup de taxes....)

17.Posté par audrey le 06/04/2016 10:15
a KEVIN : bouger beaucoup en avalant beaucoup de sucre n'empeche pas le diabète.
Cette boisson est bonne gustativement mais il ne faut pas en abuser sinon vive le diabète et autres maladies!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales