Société

Caprequins 2: Saint-Pierre finance la pose de 5 drumlines


Caprequins 2: Saint-Pierre finance la pose de 5 drumlines
Les conseillers municipaux de Saint-Pierre étaient amenés à se prononcer hier soir sur le "Plan de financement et d'attribution d'une subvention au comité régional des pêches" dans le cadre du déploiement du programme Caprequins 2 le long de son littoral.

La commune de Saint-Pierre met 46.000 euros dans ce programme, soit une participation de 34% du plan de financement prévisionnel qu'elle supporte avec deux autres partenaires institutionnels. L'Etat (43.000 €) et la Région (43.000 €) complètent la participation financière mobilisée pour la protection du littoral face aux attaques.

Le coût de l'opération est porté à 133.000 euros pour une ventilation de 22.000 euros en dépenses d'équipement et 111.000 euros en dépenses de fonctionnement.

5 drumlines de Terre-Sainte à Cap Rond

Ce programme de déploiement des drumlines demeure sous maîtrise d'ouvrage du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CRPMEM Réunion) qui reste propriétaire des équipements et assurera également la coordination du programme. Comme dans l'Ouest toujours, cette technique de pêche sera couplée avec celle de la palangre de fond.

Il est envisagé sur 12 mois avec un prévisionnel de démarrage pour le mois d'octobre 2014 avec reconduction probable au-delà, selon les résultats obtenus. Le nombre de smart-drumlines qui seront disposés est fixé à cinq. Deux seront posés entre Terre-Sainte et le Jardin de la Plage et trois autres entre la ravine Blanche et le Cap Rond. Rappelons que la drumline est un engin de pêche qui comporte un crochet muni d'appâts visant, à La Réunion, deux espèces jugées menaçantes pour les activités humaines: les requins tigre et bouledogue.

Le coût total prévisionnel de l'opération Caprequins 2 pour les 7 communes qui en ont fait la demande (Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-leu, Etang-Salé, Saint-Pierre, Saint-Joseph et Saint-Benoît) est de 855.000 euros.

Mardi 23 Septembre 2014 - 22:02
Lu 1349 fois




1.Posté par Antipode le 24/09/2014 08:21
Étonnant ^^ pourquoi attirer les requins sur Saint-Pierre ?

2.Posté par Antipode le 24/09/2014 08:24
La note est salée, n'hésitez pas à changer de fournisseurs voire demander à la DDE de les fabriquer !hein !

3.Posté par Bravo le 24/09/2014 08:29
On ne peut qu'être d'accord avec la protection des humains

4.Posté par assistanat way of life le 24/09/2014 08:53
"22.000 euros en dépenses d'équipement et 111.000 euros en dépenses de fonctionnement. "

c'est clair qu'il y a des requins à 2 pattes qui vont se goinfrer
et tout ca pour quoi? aller se baigner a terre sainte? au pic du diable ou la station d'epuration déverse des staphylocoque et echerichia cooli?

5.Posté par BRAVO !!!! le 24/09/2014 09:13
Bravo St Pierre !!!
Exemple à suivre pour les autres communes !
Enfin le bon sens est de retour !

6.Posté par dératisation salutaire le 24/09/2014 13:02
Le bouledogue qui pullule et n'est pas protégé doit tel le RAT des mers etre sévèrement regulé, n'en déplaise aux nihilistes animalistes fascisto-misanthropes. Bravo St Pierre, la defaite des sscs et autres punks à chien est totale.

7.Posté par Jo Jaws le 24/09/2014 13:08
@Antipode....
Drumlines + palangres de fonds + filets électro magnétiques au Pic du Diable. Avec tout ça, les attaques ne seront plus qu'un lointain souvenir.
Si tu veux vraiment défendre les requins, va en France empêcher la consommation annuelle de 20 mille tonnes de requins...

8.Posté par Antipode le 24/09/2014 13:11
Les drumlines attirent les requins tellement que tous les autres pays qui utilisaient viennent de cesser :s c'est quoi donc la logique derrière ? D'autant que des surfeurs et requins à Saint-Pierre c'est pas bien fréquent sinon à l'entrée du port !? Vu la facture à défaut d'amis de la mer c'est amis du porte-monnaie ;)

9.Posté par Antipode le 24/09/2014 13:12
Euh ;) tu sais je vois qu'il y a Internet eh bien moi aussi :) inutile de polluer les airs pour aller en métropole pour militer :)

10.Posté par jb galbaiz le 24/09/2014 13:34
BRAVOOOOOOOOOOOOOOOO la mairie de st-pierre !!!

11.Posté par RIP le 24/09/2014 14:41
7.Posté par Jo Jaws
Avec tout ça, les attaques ne seront plus qu'un lointain souvenir.



ah ah ah !!! encore un qui n'a rien compris. Comme avec ceux qui surfaient au coucher de soleil en l'embouchure des ravines en crue, Darwin va faire le ménage.

12.Posté par antipode vs cliff, pas photo le 24/09/2014 15:52
Le natal shark board utilise les drumlines depuis de nombreuses années avec d'excellents résultats, antipode tu sais mieux qu' eux comment faire ? Cliff, biologiste marin et grand pro de la securisation est venu ici pour un audit et a donné ses conseils pour les installer efficacement, tes propos ne valent rien, zero. Aux antipodes de la connaissance.

13.Posté par La presse australienne relate l avis negatif des scientifique sur les drum lines le 24/09/2014 16:27
jeremy cliff ne connait rien a l’environnent de la reunion. On ne compare pas l'afrique du sud avec 974

14.Posté par Antipode le 24/09/2014 16:43
Comme mon message l'indiquait ;) ceux qui ont plus d'expérience cessent d'utiliser les drumlines :)
http://www.perthnow.com.au/news/western-australia/premier-colin-barnett-targets-rogue-sharks-threatening-wa-beachgoers-after-drum-line-policy-is-scrapped/story-fnhocxo3-1227056468863

15.Posté par KLD le 24/09/2014 19:05
allez y cela vous petera à la tronche (pour rester poli) une seule solution vraiment res pectueuse de l'environnement : peche ciblé et surveillance !! Désolant de penser à une ile entourée de "smart drum lignes " !

16.Posté par Jeremy Piff le 24/09/2014 19:57
15.Posté par KLD
peche ciblé et surveillance !!


hé KLD tu veux cibler la peche sur quoi? les requins ne se bouffent pas, l'equarrissage à un cout et l'ecosysteme a besoin d'eux. Quand il y a des fourmis dans ta cuisine, ca sert à rien de mettre du DDT et autres Baygon partout, il suffit de nettoyer la paillasse des debris alimentaires et ranger le sucre dans le frigo.

17.Posté par KLD le 24/09/2014 20:37
Ben le nettoyage , je me demande où il doit commencer ..... A suivre en toute convivialité .

18.Posté par ecolo bobo pasteque le 26/09/2014 16:26
greepeace dénonce la supeche aux seychelles et evidement les OPRR ne voient aucun rapport avec leur nombrils.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales