Politique

Canton Ste-Suzanne : D. Alamelou sur sa lancée ?

Vendredi 4 Mars 2011 - 15:40

La victoire semble a nouveau acquise pour Daniel Alamélou (PCR) à l'occasion de ces cantonales. Vainqueur en 2009 dès le premier tour avec 51%, devant Nadia Ramassamy (20%), le candidat PCR a toute les chances de l'emporter une nouvelle fois du fait de l'absence de cette dernière, candidate sur le canton 2 de Saint-Denis. D'autant que la droite est divisée avec deux candidats.


Canton Ste-Suzanne : D. Alamelou sur sa lancée ?

Conseiller général sortant :
Daniel Alamelou (PCR)

Candidats :

Daniel Alamelou (PCR)
Eddie Mitchell Adekalom (La Réunion en Confiance)
Antonio Julius Grondin (Sans étiquette)
Marius Françoise dit Marino (APLR)
Celine Cyprienne (AMPR)

Analyse :

Daniel Alamelou pourra-t-il conserver son siège de conseiller général ? Il semble que oui, seulement deux ans après la partielle de 2009 où il avait remporté le siège avec 51% des voix au premier tour. Daniel Alamélou souhaite mettre en avant son bilan jugé "positif" et continuer de contrer la politique du gouvernement dans un contexte social difficile. Depuis l'annonce de la candidature de Nadia Ramassamy à Saint-Denis (canton 2), la voie semble "royale" pour Daniel Alamélou, d'autant que cette commune porte les couleurs du PCR depuis très longtemps.

En face de lui, il trouvera une droite divisée avec Eddie Adékalom, représentant la liste Divers Gauche en 2009 et dorénavant sur la liste "La Réunion en Confiance" de Didier Robert, préféré à Antonio Grondin, qui avait pourtant réalisé 12% en 2009. Ils sont tous deux conseillers municipaux d'oppositions.

Seule incertitude, le score de Céline Cyprienne, candidate sous la casquette AMPR (Avenir meilleur pour la population de la Réunion), intronisée par Nadia Ramassamy. Cette dernière, conseillère régionale, avait réalisé plus de 20% lors des élections cantonales partielles de 2009.

Quant à Marius Françoise dit Marino, il s'engage une nouvelle fois sous les couleurs de l'APLR (Agir pour la Réunion). En 2009, il n'avait recueilli aucun vote.
Julien Delarue
Lu 1663 fois



1.Posté par Tous avec Antonio GRONDIN le 04/03/2011 16:21

Votre analyse est simpliste. La population est déçu de cette homme invisible pendant sa courte mandature.Rien de fait pour sainte_suzanne.Il est la copie conforme de son prédéceseur Maire corrompu.
Sainte-Suzanne à besoin d'un nouveau souffle. Arrêtons avec ces communistes qui font qu'a leur égO.
La population souffre de ce laxisme. Tous derrière Antonio grondin.

2.Posté par Sanctionnons celui qui a participé à la fermeture de l'ARAST le 04/03/2011 16:37

Sainte-Suzanne est à la dérive, abandonnée. Prenez le temps de vous baladez dans les hauts.
Deux rives par exemples, le quartier est abandonné aucun entretien la population ne croit plus en rien.
Il faut un vrai changement dans cette commune canton.
Relancer l'activité, l'aide aux personnes âgées, l'aide aux associations qui oeuvrent sur le secteur.
Le candidat sortant n'a rien fait depuis son éléction. Si il a fait voter une subvention pour payer l'avocat de son maître l'ancien maire.Il faut le sanctionner.
Changeons de cap, d'horizon à Sainte-Suzanne.

3.Posté par ti Louis(Bagatelle) le 04/03/2011 23:04

Oté arêt prendre a nou pou des illettrés, Ste Suzanne i veu plus que momo i dirige la commune dann tante.
Moin lé d'accord avec le poste 1.
Dommage que Nadia n'est plus la pou netoye Ste Suzanne.

4.Posté par Hoareau jean-Luc le 05/03/2011 00:09

Eddie Mitchell Adékalom n'est plus conseiller municipal. Il a été invalidé pour un probleme lié à ces comptes de campagne. Faut se mettre à la page quand on se veut analyste !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"