Politique

Canton 2 du Tampon : Thien Ah Koon, le retour ?

Le canton 2 du Tampon s'annonce indécis et des surprises et des surprises pourraient avoir lieu vu le nombre de prétendants. Comment prévoir la réaction de l'électorat de la Plaine des Cafres, la donne ayant tellement changé depuis 2004 ? Quelques éléments de réponses à travers la présentation des candidats.


Canton 2 du Tampon : Thien Ah Koon, le retour ?

Le conseiller général sortant :
Maurice Hoarau (Sans étiquette)

Candidats :

Fernand Sibie (UMP)
Dominique Gonthier (Sans étiquette)
Jean-Alain Cadet (VEC)
Dominique Blard (Sans étiquette)
Maurice Hoarau (Sans étiquette)
Henri-Fred Alenvert (PCR)
Max Belvisée (PS)
Philippe Lavalle (Nasion Rénioné)
André Thien Ah Koon (La Plaine des Cafres Espoir)

Analyse :
Au Tampon, les candidats seront nombreux puisqu'on dénombre pas moins de 18 candidats sur l'ensemble des deux cantons, neuf dans chaque. La concurrence sera rude sur le canton 2, à la Plaine des Cafres, notamment en raison de la présence de l'ancien maire du Tampon, André Thien Ah Koon, sous les couleurs de "La Plaine des Cafres Espoir". Ce dernier pourra vraisemblablement compter sur le soutien des militants "historiques" puisque "TAK" est originaire de la Plaine des Cafres.

Maurice Hoarau, le candidat sortant, aura du mal à rééditer son score de 2004 où il avait fait plus de 60 %, d'autant qu'il partira sans l'investiture de "La Réunion en confiance" de Didier Robert. Il ne cache d'ailleurs pas son amertume qu'on lui ait préféré Fernand Sibie, car selon lui, on lui aurait garanti d'être le seul candidat de droite. Mais avec 28 ans d'expérience et beaucoup de sympathisants sur le Plaine des Cafres, le combat n'est pas perdu pour Maurice Hoarau. Il se présentera finalement sans étiquette, comme en 2004...

Canton 2 du Tampon : Thien Ah Koon, le retour ?
Fernand Sibie sera donc le challenger de "La Réunion en confiance". C'est lui qui a été choisi par Didier Robert pour incarner cette "nouvelle manière de faire de la politique". Le conseiller municipal du Tampon, en charge des affaires agricoles, aura fort à faire contre le candidat sortant et l'ancien député-maire.

Ceci d'autant plus que Dominique Gonthier, natif de la Plaine des Cafres, est également candidat. Celui qui est actuellement en "disponibilité" pour préparer sa candidature est habituellement le directeur de cabinet de Jean-Claude Lacouture. Il avait également eu les mêmes responsabilités à Saint-Paul sous la mandature d'Alain Bénard. Il sera vraisemblablement un candidat à prendre au sérieux car il connaît bien ce canton. Même si Dominique Gonthier est candidat "sans étiquette", il aime à se présenter comme de "centre droite", la concurrence des candidats de tendance "droite" sera donc importante à la Plaine des Cafres.

Canton 2 du Tampon : Thien Ah Koon, le retour ?
A gauche, on trouvera notamment le candidat du parti socialiste, Max Belvisée. Absents des débats en 2004, les socialistes font leur grand retour sur le canton de la Plaine des Cafres. Déjà candidat aux cantonales en 1988 et 1992, l'ancien directeur d'école espère relancer le PS sur le Tampon 2 à travers son slogan "Un nouvel espoir, un nouvel horizon".

A gauche toujours, le PCR sera représenté par Henri-Fred Alenvert et Europe Ecologie les Verts par Jean-Alain Cadet qui, comme les autres candidats de son parti, a signé la charte de l'élu écologiste afin de pratiquer la "politique autrement" dans une campagne "sereine et saine". Le parti écologiste s'est notamment engagé à ne pas donner de consignes de vote "pour un candidat de l'UMP ou affiché à droite".

Enfin, Nasion Rénioné, le parti indépendantiste, aura un représentant sur ce canton en la personne de Philippe Lavalle.

Au Tampon 2, il faudra attendre le premier tour et les éventuelles consignes de vote pour véritablement mesurer les chances des principaux candidats.

Lundi 28 Février 2011 - 16:00
Lilian Cornu
Lu 3065 fois




1.Posté par cris974 le 28/02/2011 16:04

L'intelligence voudrait que Philippe LAVALLE soit élu et les autres aux requins !

2.Posté par Ca va pas non ? le 28/02/2011 19:07

Les électeurs ont la mémoire très courte, ils ont oublié depuis longtemps les turpitudes du sieur TAK :
- Volonté de débaptiser La Plaine des Cafres en La Plaine du Volcan (ce mot Cafre ne lui plaisant pas il n'a pas osé appeler les lieux en Plaine des Chinois, cette catégorie étant certainement bien mieux à ses yeux).
- Ses grands talents d'acteur : savoir pleurer lors des enterrements qu'il fréquente assidument (sachant donner les noms de untel ou untel après bien-sûr avoir lu ce fameux listing des habitants de la commune qui est en permanence dans son coffre).
- Toujours dans ce même coffre : ces fameux cadeaux stockés (emballés en rose et en bleu pour les filles et les garçons). Bien-sûr avec cette même capacité à donner les prénoms de tout le monde ...
- Expropriation de terrain de ses voisin de façon à avoir un autre accès à son propre terrain (bien évidemment expropriation pour l'intérêt de la commune).
- Sottise immonde : rappelez vous cette affaire de "servir la soupe" à laquelle il n'avait strictement rien compris en direct à la TV. Le ridicule ne tue malheureusement pas.
- J'en passe ...

3.Posté par Bayoune le 28/02/2011 20:04

Post 1 - si i fou toute à la mer, sar dé rokin de pate va artrouve azot èk rokin nazware. Rske i pé awar in lespwar èk in boug konm TAK soutenu par l'Alliance, malgré ses différents coups de ses tonton Makoute envers l'UFR, et le militant communiste katekaterizé, mais oublié zordi par ses camarades vendus aux plus offrant . La jeunesse réunionnaise voué au chômage ou la déportation se doivent de réagir, é trape tou sé politisiyin larbin du système colonial responsable de toute nos misères, lé foutre à la mer é donn manzé rokin. Na ke sa a faire pou sov nout péi et le reconstruire pour un mieux vivre ensemble.

4.Posté par leprecieuxx le 28/02/2011 20:12

Arrete ek TAK !!! Faut le mettre dehors !

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/02/2011 20:35

ainsi, TAK revient à nouveau sur le terrain..
quelle sera la tactique de tak ..? tak attaquera t il le terrain de ses adversaires ou ceux ci détecteront ils la stratégie de tak ? y aura t il un déclic pour tak chez les électeurs et ses contradicteurs ?

bref...tak, un "k" à part ?

6.Posté par arrétte avec sa le 28/02/2011 22:54

non au retour de tak a la plaine des cafres
combien argent ont eté de dépensé a cause de la municipalité de tak les grand kiosquesqui a été construit sans permis
et pas au norme

7.Posté par fabiola le 28/02/2011 23:00

enfin la constructions d'une piscine a la plaine des cafres merci a la mairie et la region pour son soutien
cette que ont parle depuis 20 ans va voir le jour bientot
tak a dit et na pas fait
didier Robert a dit et va le faire

8.Posté par non au retour de tak le 28/02/2011 23:06

non au passé son retour c'est la rancune il a fait beaucoup chose pr la plaine des cafres mais
il faut laissé la place a un jeune
et beaucoup de monde sont décu de son alliance avec Verges
la il est partit trop loin
certain ne comprend pas du tout de son choix de supleante que du passé
avenir c'est les jeunes

9.Posté par honnête le 01/03/2011 00:12

Pitié, pas TAK. Condamné, inéligible, et après sa traversée du désert, il ose revenir.
Place aux jeunes et aux compétents.

10.Posté par Vivien DURIEUX le 01/03/2011 06:12

Le retour de JUPEE ,de LONGUET, PETIT PIERRE, de TACK, de DSK de tous les mis en examen est un appel que le printemps Arabe arrive jusqu'à l'EUROPE , belle princesse arabe du LIBAN ouvrant "GRANDS SES YEUX" sur la corruption que nos Pharisiens nomme la crise, ayant bon s dos!?

VIVE LA REVOLUTION FRANCAISE PACIFIQUE DE LA SAINT NICOLAS 2010 , "HASTA LA VICTORIA SIEMPRE O LA MUERTE"!?

11.Posté par bouboul974 le 01/03/2011 09:16

@ la rédaction!
J'observe qu'il y a beaucoup plus de places pour la DROITE que la GAUCHE cela est-il volontaire?????

12.Posté par Bayoune le 01/03/2011 09:28

TAK - le retour d'un repris et réchappé de justice. Mais les exemples se trouvent au gouvernement - que dire de Jupé de Longuet, de Brice Hortefeux, sans oublier les autres tenus en secret pour le petit peuple. Mais TAK sar také konm il se dwa, la victoire appartient à l'AVENIR d'un pays à reconstruire et à se débarrasser de ses destructeurs, tous ceux , individuellement, ou avec leur parti qui ont eu des responsabilités depuis 63 ans, à commencer par le pcr - qui a ouvert les portes de la Réunion au fléau : la départementalisation, l’une des sept plaies d’Egypte pour le peuple Réunionnais - et ils en sont fiers de leur acte de forfaiture. Alors qu'un seul seul Guadeloupéen digne, Paul Valentino, un agent d'assurance, député socialiste a osé refuser la départementalisation. Du coup, il a été mis dessous une chape de plomb durcit, on en a jamais parler de ce grand Guadeloupéen décédé en 1996. Minm lé pseudo-socialistes d'aujourd'hui n'ont jamais prononcé le nom de ce patriote guadeloupéen. POURQUOI????

13.Posté par enfoutant le 01/03/2011 11:58

pk tampon 2 il habite en ville tampon 4.

14.Posté par Bayoune le 01/03/2011 15:16

"bouboul974 " arète kass lo kwy, ou vé fé krware anou k'in TAK sé in in boug la goss. Il s'est tout simplement engouffré dann lo kamiyon balai du pcr, é wala lu osi de gos konm la famiye Verzès èk Katerine Gaud, ou ankore inn Caniguy de Sintandré de riche famiye bourzoize pou roprézante le pcr dann canton 1.

15.Posté par bouboul974 le 01/03/2011 20:27

Bayoune
je ne suis pas du PCR et encore mois famille des VERGES ! mais dis a moin pou kwé mi kass a ou le kwy ?????? ou néna in zafer moin la vend a ou i kui pa????

16.Posté par tak avec les communistes qui aurai dit le 01/03/2011 23:56

tak siege a la region avec alliance de Verges qui aurait dit
je suis vraiment décus de tak depuis les regionales
arrette avec sa

17.Posté par JAKADI le 02/03/2011 00:20

CAFRIPLAINOIS, CAFRIPLAINOISE, petite piqûre de rappel pour les amnésiques,
You remember and do not forget (tout simplement) souvenez vous et n'oubliez pas!
Se rappeler quelque chose est encore le meilleur moyen de ne pas l'oublier.Mr Thien Ah Koon pour ne pas le nommer, sa carrière ne semblait connaitre aucune limite jusqu'à cette date du 7 septembre 2004, où, le Tribunal correctionnel de Saint-Denis le condamne à 18 mois de prison avec sursis, 100 000 Euro d'amende et une inéligibilité pendant une période de trois ans. Les raisons de cette condamnation sont une prise illégale d'intérêt et abus de biens sociaux. Un des reproches de la Cour de Saint-Denis était que Monsieur Thien Ah Khoon avait utilisé sa fonction pour faciliter l'acquisition de plusieurs terrains pour lui et les membres de sa famille. La Cour de cassation rejetant son pourvoi et la grâce présidentielle lui ayant été refusée, sa condamnation est définitive.Poursuivi donc par la justice, le 10 janvier 2006 André Thien Ah Koon démissionne de son mandat de maire du Tampon et intronise Didier Robert comme successeur.
A bon entendeur ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter