Politique

Canton 2 St-Denis : Eric Beeharry regrette "le manque de vision de la classe politique"


Canton 2 St-Denis : Eric Beeharry regrette "le manque de vision de la classe politique"
Eric Beeharry se présente sur le canton 2 de Saint-Denis. Candidat sans étiquette, il regrette "l'immobilisme et le manque de vision de la classe politique réunionnaise", qu'elle soit de droite comme de gauche. C'est finalement cette déception qui l'a poussé à élaborer le programme "Ensemble pour la Réunion" et à partir dans cette bataille des Cantonales, bataille qui sera ardue sur ce canton qui compte au total 13 candidats.

Âgé de 28 ans, Eric Beeharry a étudié la gestion en métropole et travaillé dans des entreprises variées comme Coca Cola, Canal Plus ou encore Vinci. Après 7 ans passés dans l'Hexagone, il a décidé de revenir à la Réunion il y a un an. Il se lance alors en politique rapidement.

Son programme est basé sur 4 piliers essentiels : la formation des Réunionnais, un plan Marshall du logement, le décollage de l'économie et la lutte contre la vie chère. Eric Beeharry ne manque d'idées : "Je propose d'enfin obtenir la libre concurrence dans le secteur aérien pour faire chuter le prix des billets d'avion et attirer les touristes d'Afrique du Sud, de Chine et d'Australie", explique l'ambitieux candidat.

Il propose également un "plan marshall du logement" pour doper le BTP et tous les secteurs liés ou encore d'inciter les entreprises réunionnaises (BTP, traitement de l'eau, énergie solaire, etc), à prospecter dans la zone "pour gagner des contrats et donc des emplois pour les Réunionnais".

Ce programme, Eric Beeharry l'a monté de façon réaliste : "Il est ambitieux mais financé. Pour l'appliquer, il suffit de redéployer les fonds avec efficacité. Car les budgets publics à la Réunion sont énormes, mais mal utilisés", avance-t-il.

Pour plus d'informations, Eric Beeharry est présent sur facebook.
Vendredi 4 Mars 2011 - 17:36
Melanie Roddier
Lu 2153 fois




1.Posté par seb le 04/03/2011 22:20

hi hi hi gars là té l'école èk moin ! toujours été un planète ! lol

2.Posté par cricri le 04/03/2011 23:16

moin lé pou la mobilité de nout jeunes, mais kan zot i reviens reste humble, le créole la évolué plus vite que zot i croi, un programme électorale nous donne le niveau de bêtises du candidat

3.Posté par Dératisons la classe politique le 04/03/2011 23:34

Ambitieux le programme ? mais dans quel but?

Mr Eric Beeharry je vous propose de proposer de descendre le salaire des élus au smic.....
pour être sur que les futurs élus n'aient d'ambition que la bonne marche de la société civile et non l'enrichissement personnel...qu'en pensez vous?

4.Posté par citoyen le 05/03/2011 07:29

"Son programme est basé sur 4 piliers essentiels : la formation des Réunionnais, un plan Marshall du logement, le décollage de l'économie et la lutte contre la vie chère. Eric Beeharry ne manque d'idées : "Je propose d'enfin obtenir la libre concurrence dans le secteur aérien pour faire chuter le prix des billets d'avion et attirer les touristes d'Afrique du Sud, de Chine et d'Australie", explique l'ambitieux candidat.

Il propose également un "plan marshall du logement" pour doper le BTP et tous les secteurs liés ou encore d'inciter les entreprises réunionnaises (BTP, traitement de l'eau, énergie solaire, etc), à prospecter dans la zone "pour gagner des contrats et donc des emplois pour les Réunionnais
"."

- La formation et le logement, il s'agit là de mesures de relance de l'emploi par les fonds publics: on peut peut-être parler de mesures keynesiennes. Pourquoi pas, on est pas dans le développement durable voire endogène mais bon. Et on forme, oui, mais après, les formés, ils travaillent où et comment? Tous ne travailleront pas à la Réunion où le marché de l'emploi reste limité, sauf si la relance BTP est forte et durable, que les touritstes arrivent en masse, qu'on trouve des marchés dans la zone OI...

- Ouvrir le ciel pour faire venir des touristes d'Afrique du Sud, de Chine et d'Australie? Je ne suis pas très convaincu. Le ciel est déjà ouvert à l'Europe voire à l'international. Air Mauritius et Air Madagascar viennent déjà. Et je ne suis pas certain que les touristes aient vraiement bcp envie de venir à la Réunion... Même s'il y a quelques atouts touristiques indéniables... En tous cas plus que Maurice, l'AFrique du Sud, l'Australie...

D'ailleurs, et si le tourisme de masse à la Réunion était un mythe, une arlésienne, une impossiblité...?

- Par contre l'idée de prospecter davantage dans la zone OI ppur décrocher des marchés est peut-être à développer.

- Lutte contre la vie chère: c'est à dire, concrètement?

5.Posté par Anna Lauret le 05/03/2011 07:32

Monsieur, ou fé ri !
rezement nou la atten out retour en France pou amont a nou komen y viv ! Pendant 7 ans ke ou la parti, moin la ret assiz devan gillot pou guet out retour ek out kiltir ! Té ! ban kréol y sort en déhor y met la guél seulement hein ! Si ban jeunes kom zot té vrément gadiamb, zot n'auré ret en France ! Zot la rode barer et la bas la gagne lo coup ! Viens pas fé croire à nous ke zot c d'lumière après ! Allez, un ti tour et puis s'en va ! Merci quand même ou la essayé taz nout guél, mais, même si défois nous mange ek la main, nous gagne tient couteau ek fourchette ! Affole pas !

6.Posté par Michel GILSON le 05/03/2011 10:36

Moi ! 28ans !. "Faire chuter le prix des billets d'avion". Hihihi!!!. Voilà qui résume la supercherie du programme.

7.Posté par Un Réunionnais le 05/03/2011 11:23

Anna Lauret est une proche du candidat Bernard Padavatan. Il est dommage qu'il demande à ses partisans de caricaturer son adversaire Eric Beeharry, après avoir perdu contre lui un débat à la TV :)

8.Posté par ALEXANDRA le 05/03/2011 12:33

Il a la tête de Sarko !!!

9.Posté par Eric Beeharry le 05/03/2011 12:57

Bonjour à tous,

Je suis Eric Beeharry et je viens d'apprendre vos commentaires. J'ai longtemps réfléchi avant de répondre, car cela pouvait revenir à s'abaisser au niveau de certaines attaques personnelles, d'ailleurs infondées. Mais comme je n'aime pas rester sur un malentendu et que je suis pour le débat constructif en politique, je vais quand même répondre. Et à tout.

Tout d'abord et pour évacuer certaines insinuations sur mes motivations et mieux me connaître, je vous invite à lire les "Infos" de ma page "Ensemble avec Eric Beeharry". Ainsi vous verrez que je ne corresponds en rien aux quelques caritures que je viens de lire. Si vous voulez dénigrer des hommes politiques, allez voir ceux qui sont en place mais ne font guère avancer la situation des Réunionnais. Ce qui est d'ailleurs la raison d'être de ma candidature.

Ceci fait, nous pouvons nous consacrer au débat sur les idées, puisque c'est surtout de ça dont il s'agit dans le cadre d'une élection. Je vais donc maintenant répondre aux vraies questions que se posent tous les électeurs: celles sur mon programme.

@ "Dératisons la classe politique": Vous proposez d'abaisser l'indémnité des élus au niveau du SMIC. Je ne crois pas que l'indemnité du conseiller général lui permet de s'enrichir. Elle dépasse à peine les 2 000 € mensuels actuellement. Pas de quoi devenir riche du jour au lendemain donc.
Non ce qui pose problème c'est plutôt le cumul des mandats, mais aussi le cumul des mandats et des fonctions annexes comme les présidences de sociétés d'économie mixte (SIDR, NORDEV, etc.) qui rapportent énormément (jusqu'à 30 000€/mois pour certains élus). Ce qui rejoint le problème de la répartition du pouvoir et du renouvellement en politique.

@ "citoyen": Vous vous interrogez sur quels emplois pourront occuper les personnes une fois formées. Mais vous y répondez vous-même. Mon programme relancera le BTP (et donc l'énergie, l'équipement domestique, les services à la personne, etc.), développera le tourisme, incitera les entreprises à gagner des marchés dans la zone et soutiendra la création d'entreprise.
Ensuite vous émettez quelques doutes sur l'avènement du tourisme de masse à la Réunion. Mais vous dîtes également que nous avons plus d'atouts que Maurice. Alors pourquoi recevons-nous 3 fois de moins touristes qu'eux ?... Tout simplement à cause du prix du billet d'avion. Si nous alertons la Commission Européenne sur ce non-respect de la libre concurrence et qu'ensuite nous envoyons nos commerciaux vendre notre belle île, il n'y a aucune raison de ne pas faire aussi bien que les Mauriciens. Le tourisme créera alors des milliers (voire des dizaines de milliers) d'emplois supplémentaires. Directement dans l'hôtellerie et la restauration, indirectement dans toutes les activités de loisirs, de transports et de petit commerce de proximité.
Enfin, vous me demandez comment lutter contre la vie chère. Déjà avec la libéralisation du secteur aérien, nous pourrons gagner en coûts de transport. Ensuite, je propose qu'on réfléchisse à une alternative à l'octroi de mer qui grève le coût des produits entrants sur l'île. Mais aussi et surtout, je veux qu'on regarde dans les comptes de certaines entreprises (comme les importateurs et les distributeurs), afin de voir si leurs marges bénéficiaires sont excessives.

@ "ALEXANDRA": Je vous invite à lire les articles de mon blog personnel à la rubrique "Politique" et vous verrez que je critique ouvertement Nicolas Sarkozy. http://ericlibre.canalblog.com

Voilà, j'espère avoir répondu à vos interrogations. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas. C'est aussi ça le débat politique.

En outre, je remercie "Un Réunionnais" de nous avoir renseigné sur Anna Lauret.

Eric Beeharry, Ensemble pour la Réunion

http://www.facebook.com/pages/Ensemble-avec-Eric-Beeharry/247181129465

10.Posté par marilyne le 05/03/2011 17:56

LOL

11.Posté par sans commentaire le 05/03/2011 18:54

Monsieur,
n'êtes vous pas un mauricien mais peut-être né à la réunion mais que connaissez vous vraiment.

12.Posté par Dératisons la classe politique le 05/03/2011 21:02

Merci pour votre réponse...
J'espère sincèrement qu'il y aura un jour de nouveaux hommes politiques dans le noble sens du terme...et pas de ces clowns de pacotilles si habituellement grimés pour se remplir les poches le temps de leur mandat...

Je vous souhaites de réussir dans votre entreprise de changement...l'avenir nous dira donc si vous êtes un vrai homme politique ou un simple nouveau volontaire pour faire perdurer la honteuse attitude de tous ces élus qui ne méritent pas , pour la plupart, de représenter la population....




13.Posté par Sarah C le 05/03/2011 21:03

Bonjour,

Je ne comprends pas cet orgueil réunionnais mal placé! Alors quand on nait à la Réunion, qu'on y grandit, qu'on y a sa famille, ses amis, qu'on a des projets pour notre île ce n'est pas suffisant pour être réunionnais? Tout le monde est d'accord pour dire qu'il n'y a pas assez d'emploi à la Réunion pour les jeunes! Et quand on part chercher ailleurs nou la fin ni zoreil??

Qu'on débatte sur des idées d'accord! Là on a un jeune qui a envie de se battre pour ses convictions. Au lieu de bave su son dos sans même prendre le temps de connaître, écoute!

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/03/2011 23:38

le mélange des genres n'apporte rien de bon au débat.

15.Posté par citoyen le 06/03/2011 07:57

9.Posté par Eric Beeharry le 05/03/2011 12:57

Je vous remercie de votre réponse. Vous aurez constaté que je ne fais pas dans l'attaque personnelle , ce qui est très fréquent ici, hélas.... Car ce sont les arguments qui comptent. L'aspect personnel, s'il influe sur le débat, oui, sinon, non.

Des fois, je me dis que s'engager en politique demande d'accepter de se laisser cracher dessus par certains électeurs ou non électeurs. C'est pas beau ces attaques personnelles.

- Sur le tourisme de masse: je n'ai pas dit que la Réunion avait plus d'atouts que Maurice. Mais simplement qu'elle en a. Grande nuance. A la Réunion, l'essentiel du tourisme est affinitaire et familial. Le tourisme "pur" d'origine extra ilienne, si je puis dire, reste marginal.

Je reste sceptique quant au fait que la baisse du coût du billet d'avion (est-elle possible d'ailleurs) influe sensiblement sur le tourisme "pur", vu les atouts touristiques "limités" et les autres coûts (hôtels, niveau des prix, ) et l'accueil plus d'une fois, sans compter la propreté et la mise en valeur des sites laissant parfois à désirer.

N'oubliez pas non plus qu'à Maurice, outres ses plages nombreuses (à la Réunion, très limitées, certes il y a les hauts, mais les touristes de masse aiment-ils vraiment marcher? Euh, pas sûr) le coût de la main d'oeuvre est sans rapport avec celui de la Réunion...

Aussi, je persiste à craindre que le tourisme de masse soit une impossibilité à la Réunion et en tous cas un objectif quantifatif très très difficile à obtenir. Presque une arlésienne. Sujet important aussi, alors que les politiques qui oeuvrent ou font des promesses dans le tourisme font comme si celui-ci allait augmenter indéfiniment et recélait d'immenses possibilités. Je reste sceptique pour ma part. Hélas.

- Sur le coût des billets d'avion: personne jusqu'à ce jour n'a pu me préciser et encore moins me démontrer ici quel est le coût moyen minimal et véritable sur toute l'année du prix d'un billet d'avion (surtout en basse saison, en haute, on sent bien qu'il s'agit d'un rattrapage conjoncturel s'appuyant sur une forte demande).

Et pour cause, on est en pleine comptabilité des cies aériennes qui ne font pas bcp de publicité à ce sujet (le coût fait intervenir divers facteurs: carburant, coûts généraux de gestion, investissements, taxes et impôts..et à la limite tous les postes en dépenses de la cie.. ).

Tant qu'on ne pourra répondre à cette question, la baisse du prix du billet d'avion Réunion-métropole me semble faussé et biaisé, voire impossible...

Attention aussi dans cette politique de "rénovation" de l'aérien en l'ouvrant à la concurrence internationale (vous ne répondez pas sur le fait qu'elle est déjà ouverte) qu'on ne fasse entrer dans la bergerie des boîtes "opportunistes" qui veulent faire des coups au dumping, coulent une cie établie, et puis s'en vont ou ferment. La "stabilité" de l'offre (car on est dans le service public du transport) importe. Avez-vous considéré cet aspect des choses?

N'oubliez pas, au vu des "crash" de cies anciennes, le niveau de concurrence de l'aérien local...

- sur la baisse de la vie chère: vous voulez vous intéresser aux marges des impotateurs. Très bonne piste. Maintenant, légalement, est-ce possible? Comment concrètement procéderez-vous?
Si vous n'avez que cette piste et celle du coût des billets d'avion (sur laquelle j'émets des réserves, voir plus haut), est-ce bien suffisant?

- sur la relance de la formation: vous ne répondez pas au sort des futurs "formés" en terme d'emploi....

- Votre programme de relance par la formation et le BTP est une relance de la commande publique. Pas très durable le développement et dépendant de l'Etat qui déjà financde le logement.

Vous vous y prendrez comment pour augmenter la commande publique de logements? Avec quels fonds publics supplémentaires à ceux déjà octroyés par la LBU ?

Tout ceci demande des éclaircissements, même si vous exposez quelques pistes intéressantes (démarchage des marchés dans l'OI, comptes des importateurs). Et des références chiffrées seraient utiles voire nécessaires pour justifier votre position.

Au fait, comme le poste visé est un mandat de conseiller général, comment le département peut-il influer vraiment sur certains points de votre programme dépendant de l'Etat (formation, bâtiment, réglementation commerciale concernant les importateurs et cies aériennes)?

Signé: un électeur prudent vis à vis de la politique et critique sur les programmes électoraux.

PS: le but de mon post n'est pas de vous décourager, car vous semblez animé de bonnes intentions, mais d'obtenir des précisions. Je le ferais vis à vis de n'importe quel autre candidat, je vous le précise.

Ceci étant, je suis allé lire votre programme "Ensemble pour la Réunion" (http://www.facebook.com/note.php?note_id=193602933984965&id=247181129465&ref=mf): Je ne suis pas certain que tout soit possible dans ce que vous proposez, mais cela montre en tous cas que vous avez préparé un programme, en cherchant de nouvelles pistes, depuis quelques mois, et non au dernier moment, comme tant d'autres (quand ils en ont véritablement un). Cela mérite d'être précisé.

16.Posté par Eric Beeharry le 06/03/2011 12:09

Bonjour à tous,

Je vois que certains commentaires n'ont rien à voir avec la politique. C'est à se demander s'il s'agit vraiment d'électeurs indécis ou plutôt de militants envoyés par les autres candidats... A défaut de proposer un meilleur programme, on caricature à outrance.
Ca ne relève pas le niveau du débat et démontre que j'inquiète ces professionnels de la politique. Mais de quoi ont-ils peur, au juste ? Qu'une fois élu, je révèle leur passivité et égoïsme ?

@ "Dératisons la classe politique": Merci pour vos encouragements. Je ferai de mon mieux.

@ "Sarah C": Merci de recadrer le débat sur les idées.

@ "citoyen": Merci pour vos remarques pertinentes. Cela dit je note un certain pessimisme, voire fatalisme dans vos mots. Je vais tenter de les déloger, car cela fait aussi partie de mon rôle de candidat à celle élection cantonale.

Sur le tourisme de masse: Vous avez raison, l'essentiel du tourisme est actuellement affinitaire et familial. Il faut donc développer le tourisme "pur" en argumentant sur les nombreux avantages dont la Réunion peut se vanter. Notre île dispose de plages évidemment, mais aussi d'un magnifique lagon idéal pour la plongée sous-marine, de belles randonnées vertes dans les hauts, de multiples possibilités de sports et activités à sensations (rafting, parapente, surf, etc.), d'un volcan souvent actif avec sa Plaine des Sables extraordinaire, de services et équipements sanitaires de premier rang (la sécurité compte pour le touriste).
Au-delà, il nous faut également appuyer notre promotion sur la découverte du melting-pot réunionnais. La culture du métissage mondial est en vogue et nous devons montrer notre expérience et réussite en la matière.

Sur le coût des billets d'avion: Il suffit de comparer un aller-retour Paris/Maurice avec un aller-retour Paris/Réunion (plusieurs centaines d'€ d'écart) pour comprendre la nécessité d'une concurrence dans le ciel réunionnais. Et qu'on ne contre-argumente pas sur les coûts de main-d'oeuvre, car les employés d'Air France sont français qu'ils travaillent sur les vols réunionnais ou mauriciens. C'est donc bien la marge commerciale qui fait la différence. Marge excessive et encouragée par l'absence de concurrence à la Réunion.
Pour l'ouverture dont vout parlez, c'est vrai qu'on a déjà Air Madagascar et Air Mauritius. Mais si nous voulons plus de touristes et de bons prix, nous avons surtout besoin des compagnies européennes, sud-africaines, chinoises et australiennes.
Quant au risque sur la stabilité de l'offre de transport, il n'existe pas. Air France sera toujours là pour assurer ce service. Ancienne, rentable et présente dans le monde entier, elle ne coulera pas du jour au lendemain.

Sur la lutte contre la vie chère: Pour inciter les importateurs et distributeurs à réduire leurs marges commerciales, nul besoin de passer par la loi. Ces entreprises ont pour obligation de publier leurs comptes. Il suffit donc de les montrer au grand public pour que celui-ci influence la concurrence: changement de lieux de consommation et boycott des distributeurs trop chers. Le cas échéant, ça peut inciter de nouveaux entrepreneurs à se lancer dans ces activités et établir une nouvelle et saine concurrence.

Sur la formation et l'emploi: Le décollage de l'économie que j'ambitionne créera des dizaines de milliers d'emplois dans divers secteurs. Pour l'immédiat, il y a d'ores et déjà des métiers qui ne trouvent pas preneurs: artisanat, social, santé, commerciaux et bien d'autres professions que l'audit de la formation identifiera.

Sur la durabilité et faisabilité du plan Marshall du logement: C'est bien le Conseil Général, et non pas l'Etat, qui financera ce programme de construction. La collectivité récupèrera ses fonds avec les loyers des occupants et la revente d'une partie des logements aux particuliers dans le privé. Ce qui permettra d'ailleurs la mixité sociale.
D'autre part, il existe une loi toujours vérifiée en économie: "quand le BTP va, tout va". Avec la relance de ce secteur, les autres suivront: second oeuvre, équipements domestiques, biens de consommation, services à la personne, etc. Un cercle vertueux naîtra alors et se nourrira par lui-même. Le Conseil Général n'aura donc plus besoin de maintenir la commande publique.

Sur les compétences du Conseil Général: Vous n'êtes pas sans savoir que nous sommes dans
une région monodépartementale. De fait, la Région et le Département se marchent souvent sur les pieds et travaillent parfois les mêmes compétences. De plus, la réforme en cours des collectivités territoriales va dans ce sens de rapprochement des actions publiques.
Enfin, n'oubliez pas que le RSA et autres aides sociales sont versés par la CAF et le Conseil Général. Celui-ci a donc toute légitimité pour agir sur la formation et logement. Ce qui est, soit dit en passant, déjà le cas.

Merci pour votre commentaire équilibré: critiques constructives et reconnaissance de la qualité de certaines de mes idées. En effet, le programme "Ensemble pour la Réunion" a été travaillé depuis un moment. Il résulte de la connaissance de mon île, d'échanges avec des responsables locaux, de mon expérience professionnelle à Paris (gestion et commerce international) et surtout de ce sentiment d'immense gâchis du potentiel de la Réunion et des Réunionnais.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/03/2011 14:40

"Sur la lutte contre la vie chère: Pour inciter les importateurs et distributeurs à réduire leurs marges commerciales, nul besoin de passer par la loi. Ces entreprises ont pour obligation de publier leurs comptes. "

quelle naïveté ou méconnaissance des pratiques des entreprises réunionnaises, qui pour la plupart, ne déposent pas leurs comptes.

18.Posté par à côté de la plaque le beehary le 06/03/2011 16:26

Tu mélanges tout jeune homme. On y est pas encore à la réforme territoriale et donc les compétences sont clairement définies pour la région et le département. Tu parles d'un programme qui concerne à 90% la région avec le tourisme, la continuité territoriale et j'en passe. Tes propositions et analyses sont bateaux et y'a rien d'innovant dans ce que tu dis. Tu commences en politique, apprends déjà l'humilté et de toute façon ton score le 20 Mars te rappellera à l'humilité de gré ou de force. Encore une erreur due à ton manque d'expérience et ton arrogance : même si un élu cumule 30 000 euros d'indemnité, il y a écrêtement et il ne pourra toucher plus de 7500 euros. Voilà pour commencer ton apprentissage. La route est longue. Tourne 7 fois out crayon dans out main avant écris n'importe quoi.

19.Posté par Eric Beeharry le 07/03/2011 10:28

Bonjour à tous,

@ "nicolas de launay de la perriere": En effet, certaines entreprises refusent de déposer leurs comptes au Tribunal de Commerce. Il faut donc que la Justice impose des amendes beaucoup plus lourdes que les actuelles pour les pousser à respecter la loi.
Parallèlement, si les élus et la presse mettent la pression sur ces entreprises devant l'opinion publique, elles se verront pointées du doigt et donc incitées à jouer le jeu.
En cas de persistance, le consommateur - qui est loin d'être bête - conclura que les groupes de distribution concernés ont des choses à cacher. Ce qui le conduira à dépenser ses sous chez les concurrents jouant la transparence.

@ "à côté de la plaque le beehary":

Sur les compétences des collectivités: Je vous invite à consulter les budgets de la Région et du Département. Vous verrez alors que leurs dépenses vont à des domaines qui ne relèvent pas toujours de leurs compétences officielles. La démarche que je propose est donc déjà à l'oeuvre. Il faut maintenant rationaliser les efforts pour plus d'efficacité.

Sur le cumul des indemnités: Il existe en effet un plafond d'indemnités concernant les mandats électifs. Mais si vous me relisez bien, vous verrez que je parle également des rémunérations au titre de président et/ou administrateur de société d'économie mixte (SIDR, NORDEV, ...) et d'organisation publique (CHD de Bellepierre par exemple). Ces places sont obtenues suite à des élections, dans le cadre d'accords politiques informels, et leurs rémunérations ne sont pas concernées par le plafond que vous évoquez.

Ceci étant rectifié, je vous remercie d'avoir voulu me donner un "apprentissage". Mais il semble que l'inverse soit arrivé. "Tourne 7 fois out crayon..."

20.Posté par encore à côté de la plaque le beehary le 07/03/2011 12:40

Bon pour faire taire ton arrogance à tête vide, je vais te citer la loi sur le cumul des indemnités en rapport avec le cumul des mandats article L2123-20 du code des collectivités territoriales :" L'élu titulaire d'autres mandats électoraux ou qui siège à ce titre au conseil d'administration d'un établissement public local, du centre national de la fonction publique territoriale, au conseil d'administration ou au conseil de surveillance d'une société d'économie mixte locale ou qui préside une telle société ne peut percevoir, pour l'ensemble de ses fonctions, un montant total de rémunérations et d'indemnités de fonction supérieur à une fois et demie le montant de l'indemnité parlementaire telle qu'elle est définie à l'article 1er de l'ordonnance n° 58-1210 du 13 décembre 1958 portant loi organique relative à l'indemnité des membres du Parlement. Ce plafond s'entend déduction faite des cotisations sociales obligatoires.". Voilà mon petit tu as fait de la gestion, je crois que t'as rien compris aux cours de droit. De même, lorsque, par exemple, la région intervient dans un autre domaine de compétence, cet acte est encadré par une loi que je te laisse chercher cette fois. Reviens quand tu te seras bien renseigné. Y'a un mec qui s'appelle Didier Robert qui a voulut empiéter sur un des domaines de compétence du conseil général : demande a li le goût avec son 2000 bus et son trans eco express. Au passage j'ai vu ton facebook et tu m'as l'air du mec mégalomane qui commence en politique et qui veut tout de suite être aux avant poste.

21.Posté par marilyne le 07/03/2011 22:03

si je puis me permettre, je dirai que faute d'apporter quoi que ce soit de bon à ces pauvres réunionnais, Monsieur Beeharry me fait bien rire et devrait tenter une carrière dans ce domaine... il aura plus de chance de réussir aux côtés de Dubosq qu'en politique! :D ho c'est gratuit... ho c'est facile!

22.Posté par Eric Beeharry le 08/03/2011 07:51

Bonjour à tous,

@ "encore à côté de la plaque le beehary":

Je demande à voir le lien officiel vers l'article de droit qui encadrerait les rémunérations de présidence et administration de société d'économie mixte. Car on peut écrire et affirmer tout et n'importe quoi sur Internet.
Quoiqu'il en soit, ce n'est pas ce point de détail qui va remettre en cause le programme "Ensemble pour la Réunion", travaillé depuis un an.

Mégalomane ? Moi ? Pour un mégalomane, je suis très à l'écoute de mes concitoyens et prends le temps de répondre à chaque remarque, même déplacée. Etrange, non ?

Mais puisque vous êtes si intelligent et si aimable, je m'étonne de ne pas vous voir candidat. Vous auriez sûrement gagné et dès le 1er tour !
Il est donc vraiment surprenant de voir un esprit si brillant rester derrière un ordinateur et prendre un pseudonyme pour "se faire" un candidat. Pour une fois qu'un homme politique répond aux électeurs, on va en profiter hein ! Il paiera pour les autres...

Bref. Dorénavant, je ne répondrai qu'aux commentaires sur les idées. Les autres parleront tous seuls. Tous les jours, je rencontre les électeurs et nous n'évoquons que les vrais sujets: formation, emploi, logement, développement économique, finances publiques, etc. Jamais d'attaque personnelle. Toujours le respect. Ils m'apportent même parfois d'excellentes idées. Ce qui m'aide à enrichir le programme "Ensemble pour la Réunion" et être encore plus près des attentes des gens.

Vraiment dommage qu'il n'en soit pas ainsi pour certains commentateurs de Zinfos974. J'ai cru un moment qu'on pourrait utiliser ce site comme une plateforme démocratique, une place publique pour le débat d'idées.
Mais il semble que l'anonymat pousse au crime. La calomnie est tellement plus aisée que la proposition. La destruction plus tentante que la construction.

Bonne journée à tous et bons crachats pour certains. Moi j'ai des milliers d'électeurs très sympathiques qui m'attendent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter