Société

Cannes : La coupeuse péi mise en cause ?

Nouvelles tensions entre les planteurs et les usiniers. Cette fois, c'est la qualité des cannes coupées mécaniquement qui pose problème. Les contrôleurs de Tereos ne seraient pas satisfaits. La CGPER a dénoncé cette situation alors que les agriculteurs concernés craignent que leur marchandise soit refusée par les contrôleurs.


Cannes : La coupeuse péi mise en cause ?
 
Les contrôleurs de l’usine du Gol ne seraient pas entièrement satisfaits des résultats des coupes de cannes effectuées par la coupeuse péi. Ces cannes seraient trop longues et mal étêtées. Il semblerait effectivement que la qualité des coupes à la machine n’égale pas encore la précision des coupeurs. Concrètement, les cannes récoltées avec la coupeuse ont une teneur en sucre moins bonne que lorsque les planteurs coupent manuellement. "J’ai essayé la coupeuse il y a deux ans. J’ai livré environ 35 tonnes coupées à la machine. Je perdais 16 euros par tonne", explique Frédéric Vienne, le président de la FDSEA.

"Les économies qu’on réalise sont bouffées par la mauvaise teneur en sucre. J’ai tout de suite abandonné. Les parcelles sont aussi piétinées et abimées par la machine", explique t-il.

Paradoxe de cette situation, les agriculteurs bénéficient d’une aide du groupe Tereos leur permettant d’acquérir ces machines grâce à des prêts à 0%. Aujourd’hui, ce même groupe remet en cause la qualité de ces coupes. Du coup, les agriculteurs qui utilisent la coupeuse craignent de voir leur marchandise refusée. Pour la CGPER et son vice-président, Jean-Bernard Gonthier, la position de Tereos n'est pas tenable d'autant que la coupe effectuée mécaniquement "est acceptable".

Une canne "saine, loyale et marchande"

Pour expliquer leur position, les usiniers de Tereos s’appuient sur la convention tripartite "industriels-planteurs-Etat" relative aux conditions d’achat de la canne à sucre par les industriels. Cette convention stipule notamment que les planteurs doivent livrer une canne "saine loyale et marchande" (SLM).

"La notion de canne dite "SLM" a pour objet d’éviter l’arbitraire et la subjectivité dans les transactions commerciales entre producteurs de canne et fabricants de sucre, et de favoriser un système de mesure équitable entre planteurs", peut-on lire dans l’annexe 1 de cette convention signée en 2006.

Ce document de référence précise également que "la transaction normale entre un planteur et un fabricant de sucre porte sur un chargement de tiges sucrées de canne, une fois coupés la racine et le bout blanc. (...) Une livraison de canne est réputée saine, loyale et marchande, lorsque (notamment) le chargement est homogène : il se compose de cannes étêtées".

Environ 70 machines à la Réunion

A la Réunion, environ 70 machines seraient en service pour les quelques 5.000 planteurs de l’île. Comme une machine peut être utilisée par plusieurs planteurs, il est difficile d’évaluer exactement la pourcentage de coupe effectué machinalement. A la CGPER, Jean-Bernard Gonthier l’évalue à environ 8%.

Même si l’automatisation de la coupe est encore marginale à la Réunion, planteurs et usiniers doivent rapidement trouver un compromis autour de la fameuse coupeuse."Il faut rapidement trouver des solutions pour les planteurs concernés par la coupeuse", précise Frédéric Vienne. "On ne doit pas abandonner l’automatisation mais il faut continuer à travailler pour trouver un meilleur rendement. Ce qu’il faut revoir, c’est une hausse globale du prix de la canne", conclut le président de la FDSEA.
Lundi 8 Août 2011 - 11:30
Lilian Cornu
Lu 2981 fois




1.Posté par Andre CHAUCHET le 08/08/2011 12:54
Avec a leur tête,le petit illettré de J .y Minatchy Incompétent et pleureuse,avec des planteurs toujours a mettre le feu a leurs cannes comme des Irresponsables qu'ils sont ? avec les risques qu'ils font encourir a la population(c'est les seuls moment ou on peut les trouver dans leurs champs,sinon a parader avec des 4x4 flambant neufs,acheté a coup de magouilles sur le dos des Réunionnais et de L'europe!!!Tout juste bon a crier comme des putois et pleurer comme des Gonz....S;!!Pour eux bientôt!ce sera la fin des fins,car L'europe va exploser,car chacun va reprendre ses ...Frontières!!car la métropole ne fera plus les mêmes cadeaux,on aura du meilleur sucre avec les bétteraves de nos Bretons!!! Sans histoires et pas D'Embrouilles!!!!Je fait parti au même titre des personnes qui n'ont aucunes espèces de sympatie,pour ces saboteurs!!!

2.Posté par William le 08/08/2011 14:20

et si on plantait des légumes à la place de cette foutue canne ?
on pourrait espérer moins de lamentations ?

3.Posté par noe1000000000000 le 08/08/2011 15:16
Il vaut mieux des coupeurs qu'une "coupeuse" ...
Le coupeur sait couper où il faut en 2 coups de sabre ...comme couper la tête d'un bouc avant le service (il faut un sabre bien auguisé) ....
La coupeuse est programmée trop au-dessus du sol de peur d'abîmer la lame ...donc le bon morceau reste dans le champ ...le rendement est moindre ....

Le progrès n'est pas tj bon !

4.Posté par ALERTE le 08/08/2011 17:42
Ce matin, je discutais avec un ami planteur, je lui donnais comme conseil d'arrêter la canne. Il m' adit, il y a pas de soucis il y a la convention canne jusqu'à 2015. ET puis, la canne fait vivre trop de monde, il y a beaucoup de débouchés, l'Arabie saoudite adore notre sucre raffinée, on produit de la mélasse qui peut servir dans le domaine médical pour fabriquer des médicaments, il paraît qu'il y a des laboratoires qui sont très intéressés. Vous voyez quelle propagande Minatchy utilise. Il n'a pas que les politiques qui vivent dans un autre monde.

5.Posté par owl412 le 08/08/2011 18:26
Mwin mi di ke ! Kwé ke lé pli rentable ? Coupe l'homme ou coupe la canne ?

6.Posté par rougail974 le 08/08/2011 21:05
Dommage que la photo ne montre pas la fameuse coupeuse paï

7.Posté par DEFENDEUR ENTREPRISE PEI le 08/08/2011 21:46
il faut arreter de critiquer tous ce qui est pei, si cette machine venait d ailleurs on aurais rien dis sur son rendement et qualité de coupe, au lieu de critique il faudra peut etre apporter des améliorations au constructeur pei afin que nous gagnons en rendement et temps.Jamais on a dis que les grosses coupeuses importer depuis plus de 20 ans à la Réunion écrasent les champs avant de commencer de couper et pourtant c'est plus que vrai, alors laisse le pti coupeuse pei faire sa place messieurs, sinon continue d'engraisser les gros en dehors et creole reste dans le fénoir

8.Posté par VEG DEFENDEUR ENTREPRISE PEI le 08/08/2011 21:50
TEREOS peuvent vous dire que le taux de richesse est en baisse avec la coupeuse pays, mais dans les années précedentes suite à la sécheresse ou autres intempéries la richesse était mauvaise demandait il d arreter de recolter !!!!!! Allons les gars sorte dann fénoir

9.Posté par Thierry le 09/08/2011 09:26
A Post 1.

Le poisson pour vous, c'est ... ces ptit carrés glacés là et le boeuf, c'est ... ces ronds de viandes hâchées ...

A. Chauchet vous aimez le sucre de betteraves, alors rien ne vous retient, REprenez un aller simple et laissez la Réunion derrière vous. La Réunion est avant tout "Terre AGRICOLE" et de spécialité "CANNE A SUCRE". L'agriculteur en 4*4 c'est de son salaire. Comme le fonctionnaire avec ses primes "vie chère", ses primes au déménagement, ses congés bonifiés, etc.

Pour les sociétés locales (ou sur d'autres territoires français), dont l'activité bénéficie aussi de grosses subventions nationales et européennes, leurs dirrigeants roulent en grosses berlines à plus 60 000 euros. Cela fait plus que de 4*4 d'agriculteurs.

L'agriculture en France, en Europe bénéficie aussi d'importantes subventions nationales ou européennes (la betterave, blé, élevages, ...). Vous n'y aurez pas votre place non plus.

Vos propos tiennent là de la honte pour la France. L'Europe ne va pas exploser et vive la France dans l'Europe et la Réunion avec et dedans avec son sucre de CANNES. La Réunion est une terre de métissage. Vous me sembler ne pas y avoir votre place et nous sommes sur un territoire libre et des agences de voyages existent en nombre aux quatre coins de l'île. Bon vent vers le sucre de betterave, plutôt chimique, pour vous, car si les bretons réclament des subventions, vous allez les détester aussi ...

A Post 3, NOE100000....

Bravo pour cette analyse, vous avez parlé juste et vrai .... Vous tenez là un discours différent de l'habitude, c'est pertinent.... Cela montre bien que vous savez différencier les causes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales