Politique

Canne, logement, continuité territoriale... Le PCR alarmiste


A deux mois de la fin de l'année 2014, l'heure n'est encore pas au bilan admet, le PCR, même si la conférence de presse menée ce mercredi matin par Yvan Dejean et Maurice Gironcel en avait tout l'air… "Mais où va-t-on?", interroge Yvan Dejean en préambule estimant que les combats actuels que sont le logement, la canne, le budget des collectivités ou encore la continuité territoriale "n'arrivent pas par hasard…" S'invitant au débat sur ces différents aspects, les représentants du PCR sont alarmistes.

Jusqu'en 2017, on le sait, les planteurs ont la garantie d'avoir un revenu fixe. Tout le débat de ces derniers mois est de savoir si le gouvernement va s'engager sur l'après. Une enveloppe a été annoncée à la suite de la venue du président de la République, François Hollande, à la Réunion. Mais le PCR se méfie… "Depuis le mois d'août, que s'est-il passé? Aucune garantie n'a été apportée suite aux annonces gouvernementales", lance d'abord Yvan Dejean. Le porte-parole du PCR indique ensuite que les déclarations des betteraviers, ces dernières semaines, laissent penser que la filière réunionnaise n'est pas encore tirée d'affaire. "Le pire n'est peut-être pas encore arrivé. Le sucre de betterave au niveau national est de plus en plus compétitif", rappelle Yvan Dejean.

Une convention canne signée plus que pour deux ans...

Autre point d'inquiétude, la convention canne signée entre les planteurs, les usiniers et l'Etat. "C'est une information nouvelle que nous vous livrons. Si la convention était jusqu'ici signée pour six ans, nous avons obtenu confirmation qu'elle ne le sera plus que pour deux ans. Autant dire, aucune visibilité pour les planteurs", alerte encore le porte-parole du PCR.

Au tour de Maurice Gironcel de tirer la sonnette d'alarme, sur le logement cette fois. "La situation va mal (…) Le secteur du logement risque de se retrouver sinistré", assure-t-il. En cause? Pour partie, le rejet de l'amendement visant à augmenter le plafonnement de défiscalisation de 10.000 à 18.000 euros sur le logement intermédiaire. Rejet opéré en l'absence des députés socialistes au moment du débat à l'Assemblée nationale… Un couac qui n'aura pas échappé aux détracteurs politiques qui rappellent qu'il s'agissait d'un engagement formulé par François Hollande en visite dans notre île, celui de favoriser l'investissement immobilier à la Réunion en réaménageant le dispositif de défiscalisation.

Autre pomme de discorde, la question épineuse de la continuité territoriale… ou plutôt de l'aide de déplacement car "la continuité territoriale n'a jamais existé!", aime à rappeler Yvan Dejean en citant une décision du Conseil constitutionnel de 2003. Sous l'ère de Paul Vergès, la continuité territoriale était en fait "une aide au déplacement pour des cas précis", souligne Yvan Dejean en pointant du doigt "une actuelle confusion dialectique".

"C'est open bar!"

L'occasion pour les représentants du PCR de rappeler ce que martèle le groupe de l'Alliance au Conseil régional, "les collectivités n'ont pas à mettre d'argent dans cette affaire, il ne s'agit pas de leur compétence mais de celle de l'Etat". A la question, "que feriez-vous si vous étiez aux affaires régionales?", Yvan Dejean tempère en affirmant que le dispositif actuel est "populaire" et "pas forcément à remettre en cause" mais celui-ci doit être "à la pleine charge de l'Etat et sur la base de critères sociaux car, là, c'est open bar!", poursuit-il.

Et de conclure qu'à l'horizon des élections départementales et régionales, il est temps qu'un projet commun soit établi pour la Réunion, sur la base de propositions issues des différentes forces politiques locales: "Mettons par écrit, chacun sur la table, nos propositions et discutons", suggère un brin utopiste l'un des ténors du PCR, Ary Yee Chong Tchi Kan.
Mercredi 22 Octobre 2014 - 16:00
MR
Lu 1024 fois




1.Posté par metisse 451 le 22/10/2014 18:05
PCR, il existe encore ce parti ?

2.Posté par Jo le 22/10/2014 18:30
Forcement, ils sont inquiets, DR se montre un vrai Président et eux ils ne leur restent que des morts vivants dans leur placard

3.Posté par JORI le 22/10/2014 18:47
Le PCR n'est alarmiste que pour exister dans notre paysage politique. Comme l'est d'ailleurs aujourd'hui super cumulard D.Robert pour s'assurer une réélection. C'est exactement la même méthode et mêmes mots qu'employait Vergès à sa glorieuse époque. On ne change pas une méthode qui marche.

4.Posté par La vox populi.com le 22/10/2014 19:32
"l'un des ténors du PCR, Ary Yee Chong Tchi Kan."
..........
C'est qui maintenant le chef de l'orchestre rouge, car l'ancien il peut plus lever la baguette.....

5.Posté par KLD le 22/10/2014 20:45
"Ary Yee Chong Tchi Kan." : celui qui a insulté Huguettes ? la Réunion s'en souviendra..................
..........

6.Posté par sbhz le 22/10/2014 20:54
indépendance et plus de souci le pcr comme bcp de réunionnais pleuront leur mére et on fera des economies de ou en métropole!

7.Posté par BLUESHARK le 22/10/2014 21:01 (depuis mobile)
Ah Ah Ah, le retour du parti mort!

Pendant des années nous avons eu à la tête de la Région un illusionniste, PAUL VERGES, plein de projets et aucune concrétisation!

Avec Didier Robert aussitôt dit aussitôt fait! Les projets sont CHANTIERS!

8.Posté par mi croire pu le 22/10/2014 21:17
inquiet pour les autres mais pas inquiet pour leur poche et leur compte en banque en exploitant la misères des autres pour la plupart de ses monsieur se sont ils touchent combien de salaire et c est grande partie la population de sainte Suzanne qui trinque

9.Posté par santa le 22/10/2014 21:24
La méthode n'est absolument pas la meme.
A l'époque, lorsque Verges était a la pyramide, quels projets ont été véritablement concrétisés ?
Avec Didier ROBERT, la Réunion i refé !

10.Posté par Vampire diaries le 22/10/2014 21:26
Le PCR pratique une politique de l'ancien temps !
Les choses, événements vont vite maintenant. Il faut etre un peu plus dynamiques !

11.Posté par Titi or not Titi le 23/10/2014 02:46
les derniers Coco de la planète !
fallait que ca tombe sur nous ! pas de bol !

leur devise :
Ce qui est a Toi, est a Moi !
Ce qui est a Moi, est a Moi !

12.Posté par EPO (Eau, Pastis, Olive) le 23/10/2014 07:08
Ils bougent encore, ces ZOMBIES ????

13.Posté par Phil le 23/10/2014 09:53
Ca fait 40 ans qu'ils sont inquiets et toujours sur les meme sujet!!!

14.Posté par dédé le 23/10/2014 10:12
Vous avez encore le sourrir, ou est Akouet? Moi j'aurais honte de votre score. Vous ne représentez plus rien.

Allez à la pêche..........

15.Posté par Ahhh !... le PCR !... que des fripouilles ! le 23/10/2014 10:22
Ce qui me fait gerber, c'est lorsque ces margoulins parlent de logements ! Est-ce pour nous les sous-chiens ou alors sont-ils uniquement réservés à une confrérie de paresseux, réfractaires au travail, profiteurs d'aides sociales, vivant pratiquement ensemble et il va sans dire, ayant les mêmes intérêts ?

16.Posté par CITOYEN LAMBDA le 23/10/2014 11:31
LA CARACTÉRISTIQUE DU P.C.R. ET DE SES DIRIGEANTS , SURTOUT DEPUIS 1959 C'EST D’ÊTRE TRÈS ALARMISTES et AUSSI TRÈS DÉMAGOGUES ...ET POPULISTES ! Ce sont des experts : nou l" pa plis' , nou lé pa moin " ,"ti zenfans' i plèr ' pa i gaingn' pa tété " etc. ,etc. ...!

17.Posté par médium le 23/10/2014 16:38
après avoir lu tout ces commentaires ( 16 ) un conseil . faite comme les socialiste : proposer de changer de nom

18.Posté par la lutte finale le 23/10/2014 18:54
oté !! ceux qui portent la co responsabilité de la situation de merde dans laquelle se trouve la Réunion, ose encore causer ????

19.Posté par Hector - deux rives le 23/10/2014 22:21
Qu’avez-vous fait(PCR) pendant 40 ans ? Qui avez-vous placé dans les institutions réunionnaises(mairie,région,département etc) ? Qui as demandé de voter HOLLANDE ? Alors,c’est bien beau de parler,mais le résultat est là. Et le pauvre le ressent depuis BIEN LONGTEMPS. Et vous comme les autres politiciens n’ont pas de problème de fin de mois. N’est-ce pas ?
Les dirigeants ont été recrutés à sainte suzanne et n'ont pas de problème de logement , monsieur le maire de Sainte suzanne. les problèmes de la société ce n'est pas pour eux, c'est pour leur militant , des pauvres bougres qui continuent à voter pour eux pour faire augmenter leur capital.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales