Société

Canne à sucre : Le casse-tête de la rentabilité économique

Certains planteurs de l'île battent des records de rendement sur leurs exploitations mais ces records ne concernent pas tous les secteurs de l'île. Le Sud souffre de la sécheresse et seuls les secteurs irrigués parviennent à obtenir de bons rendements. Néanmoins, la rentabilité des plantations dépend également de la teneur en sucre de nouvelles variétés qui déçoivent généralement les planteurs.


 
Alors que certains planteurs annoncent des records de rendement à l'hectare, notamment à Saint-Rose, d'autres sont toujours confrontés au manque d'eau, plus particulièrement les agriculteurs dont l'exploitation n'est pas en zone irriguée. Dans le Sud de l'île, beaucoup de planteurs sont parvenus à sauver leur saison au prix d'une irrigation importante mais qui pèse, à l'arrivée, sur la rentabilité des plantations. "Les forts rendements qu'on a cette année sur Sainte-Rose sont dus aux nouvelles variétés de cannes mais aussi à la pluviométrie abondante dans l'Est de l'île. (...) Dans le Sud, le tonnage à l'hectare sera inférieur aux années précédentes, cela est essentiellement dû à la sécheresse qui dure depuis août l'année dernière. (...) Dans les secteurs irriguées, les agriculteurs ont pu pallier par l'irrigation mais avec un coût de production beaucoup plus élevé", explique Frédéric Vienne, le président de la FDSEA.

Rendement à l'hectare et teneur en sucre....

En outre, rendement à l'hectare ne signifie pas forcément bonne rentabilité puisque le prix d'achat de la tonne de canne est également dépendant de la teneur en sucre. "Un peu moins sucré, une tonne de canne perd plusieurs euros. Au niveau de la teneur en sucre, les agriculteurs sont assez déçus par les nouvelles variétés", souligne le président de la FDSEA.

Entre rendement à l'hectare, teneur en sucre et facture d'eau, les planteurs tentent de tester de nouvelles variétés, plus rentables. Les résultats ne sont pas à la hauteur de leurs attentes puisque s'ils ont bien souvent de meilleurs rendements, la teneur en sucre est moins bonne. Du coup, une variété comme la R579, vieille d'une quinzaine d'années, a encore la préférence du président de la FDSEA. "Elle est très riche en sucre et donne des tonnages intéressants. Le seul inconvénient, c'est qu'elle est fragile à la repousse", conclut-il.
Mercredi 21 Septembre 2011 - 13:36
Lilian Cornu
Lu 1855 fois




1.Posté par noe le 21/09/2011 14:05
Nos planteurs :
la force pure des bras !
travailleurs vigoureux !
Qu'il pleuve , vente ou neige , ils sont à la tâche ! Ils sont là pour produire ce sucre qu'adorent les populations entière dans les boissons , les gâteaux et les glaces , le rhum qu'abreuve la terre entière , la bagasse pour faire tourner les centrales , l'écume pour nourrir des champignons si renommés !

Travailleurs si solides et si fragiles , rarement en grève mais tj présents dans les champs de l'aube naissante au soir tombante ....

2.Posté par palaxsa le 21/09/2011 15:25 (depuis mobile)
Notre leconte de lisle pays (noe)

3.Posté par Alerte le 21/09/2011 18:15
Un bon point pour l'ironie de Noé. SI ce n'est pas rentable, que les agriculteurs passent à autre chose. Quelque chose d'utile pour nourrir les 700 000 habitants.

4.Posté par Thierry le 21/09/2011 19:08
A Post 3,

Si TOI pas content arrête de manger des produits agricoles...

Oui, en agriculture on parle de RENTABILITE. Quand un agriculteur vend un produit à 1 euros, on le retrouve en grande surface à 5 euros....

Le planteur de canne gagne le SMIC et le cadre d'USINIER 10 fois plus.....

Sans le courage de l'agriculeur tu ne MANGERAIS QUE DU PLASTIQUE ou du REQUIN prochainement avec le lancement de la pêche aux requins

5.Posté par Alerte le 22/09/2011 06:46
POst 4
La bonne blague du jour, le planteur de cannes touche le smic et comment il fait pour payer tous ses tracteurs flambants neufs sur puissant pour quelque chose qui ne rapportent pas; Voulez vous me dire qu'il est COUILLON ?
Et puis l'agriculture ,c'est d'abord de produire des denrées qui nourrissent la population, par exemple des vergers, du maraichage, apiculture, pas produire de la bagasse puis importer du charbon et puis de dire qu'on vise l'autonomie énergétique.

6.Posté par Thierry le 22/09/2011 08:46
A Post 4 .... Qui est COUILLON ????

La majorité des planteurs sont des petits planteurs donc n'ont pas de GROS TRACTEURS !!!!

Donc vous fondez vos propos sur des préjugés ....

Et puis, dans votre dernière partie, parce qu'un agriculteur est agriculteur, il ne devra pas évoluer, c'est cela ???? Savez-vous que l'esclavage ou le colonnilisme sont FINIS !!! ET QUE NOUS NE SOMMES PAS EN RUSSIE... Il y aurait que les gros qui peuvent en profiter ??? Il Vous faut changer de pays Alerte.... Comme vous, les fonctionnaires migrants à la Réunion, qui est la France, devraient aussi refuser les primes vie-chère et de déménagement et d'installation et leurs congés bonifiés, Non ???

Pour finir, dans un camp des agri pour travailler le gros Tracteur neuf et dans l'autre (les bureaux) des voitures de fonction, la clim dans les bureau, grosses voitures flambantes neuves, secrétaires perso, etc la liste est longue... Parlez quand vous savez sinon retournez sur votre tour de guet, en attendant votre rochaine FAUSSE Alerte..

7.Posté par Alerte le 22/09/2011 14:58
Post 4,
Il faut essayer d'analyser le problème, moi je ne parle pas de sur rémunération ou d'autres choses. Ne pas vouloir tout amalgamer.
Je ne parle que de l'agriculture, et de rendement. Quand on vit dans une économie de libérale, on ne cherche pas de subventions, on admet la faillit et le rendement. Quand ce n'est pas rentable on fait autre chose . C'est une règle d'économie et de base surtout.

8.Posté par Thierry le 22/09/2011 18:24
A Post 7....

Les SUBVENTIONS .... vous y venez .... J'avais bien fait de faire allusion aux primes vie chère (c'est une subvention)...

Ignard (ou déformeur d'information) Croyez-vous que l'usine ne touche pas de subventions nationales, européennes ou autres et à coup de millions... Croyez-vous que l'agriculteur ne soit le seul qui perçoive de subventions ??? Et les industries, et les grandes sociétés, et grands commerces ??? Les défiscalisations pour les gens très riches, ne sont-ce pas des subventions -déguisées- ???

Revoyez votre copie, vous analyserez le problème différemment !!! Référez-vous au contenu du Post 1. essayez la même chose dans votre jardin (soleil, fourmis, chaleur, etc.).... dès aujourd'hui arrêtez de manger légumes, fruits, sucre, riz, animaux de la ferme... car cela provient de l'agriculture... Vous pouvez manger du plastique, ferraille .... y a des problèmes de recyclage .... mince même là, il y a des subventions ....mais dite donc vous allez mourir de FAIM... car au final qu'est ce qui n'est pas subventionné .... même l'ordi POP du gamin ..... A Méditer ... Même l'internet est subventionné ... n'y touchez plus ... Vous voyez, les SUBVENTIONS, Y a que ça de bon ....

9.Posté par Alerte le 22/09/2011 21:54
post 8
Selon votre analyse tout est subventionné, alors tout devait être gratuit, pourquoi payer, pourquoi vouloir faire du profit. Pourquoi vouloir plus , de rendement, d'argent.Planter votre canne et arrêter de vous plaindre.
Pour les subventions, j'aurais préféré qu'on aide davantage le maraichage et avoir de bons produits plutôt qu'une canne à sucre qui ne sert selon vos dires à enrichir davantage les gros usiniers.
Sinon pour votre gouverne, je fais mon potager. Cela me permet d'être moins agressif que vous dans mes propos. Parce que je ne cherche pas le profit mais le plaisir de pouvoir faire.
Car n'oubliez pas selon Freud c'est le plaisir qui est le moteur.

10.Posté par Thierry le 22/09/2011 23:18
Je me disais bien que vous étiez un DEFORMATEUR D'INFORMATION...

D'après votre remarque quand vous dites "Pourquoi vouloir plus , de rendement, d'argent.Planter votre canne et arrêter de vous plaindre". Les fonctionnaires se plaignent davantage que les planteurs. Adressez-vous à eux et en plus, c'est l'argent de l'Etat de nos impôts ...

Pour du TOUT GRATUIT allez dans les pays communistes (Cuba, Russie, etc.). Ca fonctionne comme vous aimeriez... et en plus il y a la CONTINUITE TERRITORIALE (encore une subvention)...

A chacun son métier, faut avoir un potager. Tant mieux pour vous. Moi le mien (comme beaucoup), il se trouve sur les étals des marchés. C'est moins fatiguant et beaucoup plus varié et cela m'aide à respecter le métier et cette catégorie de travailleurs...

Sans rancune.... Ca plante une graine et ça sort du Freud....... Agressif vous même...

11.Posté par Alerte le 23/09/2011 07:55
Post 10
Les fonctionnaires,ils ont arrêté de se plaindre, et puis leur mission c'est de servir l'Etat de récolter l'argent pour pouvoir en distribuer.
Quand vous dites chacun son métier, on est pas programmé pour faire uniquement une chose et un travail. Tout le long de la vie on est en apprentissage.
Et puis on revient à l'article du blog, c'était la rentabilité de la canne sur l'ile. Là où c'est rentable, si les planteurs veulent de la canne, qu'ils plantent, mais là où ce n'est pas rentable, on fait autre chose. C'est de l'économie : pour tout énergie, subvention( qui pourrait etre utiliser ailleurs,) diversité etc ...
Bon le week end, je me consacre à Dieu, donc je ne vous ferais plus de réponse.
SHALOM

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales