Politique

Canne: Hollande va proposer à l'Europe une aide de 128 millions d'euros

A l'issue de la visite de l'usine, François Hollande a formulé plusieurs annonces en lien avec la filière canne à la Réunion. Il avait déjà évoqué cette thématique plus tôt dans la journée. A Saint-Joseph, il expliquait que "la filière fait partie de l'histoire et aussi de l'avenir de la Réunion, avec ou sans quotas". A Saint-André, il annonce qu'une aide nationale sera proposée aux autorités européennes à hauteur de 128 millions d'euros. Il a toutefois affirmé qu'il n'est plus possible de négocier une nouvelle convention canne. Voici les propos du président de la République :


Canne: Hollande va proposer à l'Europe une aide de 128 millions d'euros
"Je tenais à venir ici dans le cadre de cette visite sur ce site de Bois Rouge pas simplement pour en constater la haute performance, la qualité de la main d’œuvre, mais parce qu’il y a un défi à relever. C’est un enjeu non pas simplement pour la Réunion, mais national. La filière canne fait vivre entre 13 et 18.000 personnes, en emplois directs et indirects à la Réunion. Elle fournit les 3/4 du sucre en France. C’est une spécificité de notre agriculture, à la Réunion et sur le plan national.

Nous devons préserver, maintenir, développer la filière canne à la Réunion. Nous sommes devant le défi de la PAC. Tout le monde sait que les quotas vont se terminer en 2017. Il n’y a plus de possibilité de renégocier les échéances. Nous devons y répondre. Il y a deux sujets, celui de l’aide nationale et celui de la négociation avec Bruxelles.
Je ne suis pas venu simplement pour apporter mes encouragements, mon appui, mais pour que nous puissions ensemble définir une stratégie et avoir la volonté de redresser la croissance et l’emploi à la Réunion.

Sur l’aide nationale, elle est indispensable. Le risque a été présenté, c’est la fin de l’activité pour les deux usines sucrières de la Réunion. Donc l’aide nationale est essentielle. Les calculs faits dans le cadre du rapport Fruteau laissent penser qu'il faut une hausse de l’aide de 38 millions d’euros. Elle est aujourd’hui de 80 millions d'euros. Il faudrait la porter à 128 millions d'euros à l’horizon 2017. C’est ce montant que nous allons présenter aux autorités européennes (applaudissements).

Il y a aussi des aides qui viennent de l’Europe car, l'Europe n’a pas que des défauts. Elle a des contraintes, des disciplines parfois excessives mais elle n’est notre garantie de soutiens. Pour l’Outre-mer, le programme POSEI est particulièrement avantageux. Nous devons aussi préserver les aides européennes qui nous sont accordées.

Nous avons aussi à demander à l’Europe de nous permettre de continuer à faire des sucre spéciaux sans qu’ils soient ouverts aux grands marchés. Nous devons, dans le cadre d‘une négociation, protéger ces sucres spéciaux. Nous irons dans cette direction."

Réaction de Jean-Yves Minatchy, président de la CGPER.

Réaction de Jean-Bernard Gonthier, président de la chambre d'agriculture.
Jeudi 21 Août 2014 - 12:04
Lu 2200 fois




1.Posté par noe le 21/08/2014 13:55
En entendant toutes les propositions présidentielles , M. Minatchy a pleuré de joie ...Il a été entendu en très haut lieu ...par le Président lui-même !
Tout est là !
Les planteurs et coupeurs sont ravis ..ils vont pouvoir trinquer à la santé du Président ...

2.Posté par Jacques BOVIS le 21/08/2014 14:23
128 million d'euro ou va t'il les trouver

3.Posté par jean-jacques le 21/08/2014 14:34
La lâcheté démago des politiques n'a pas de limites...la filière canne ultra-subventionnée est vouée
à disparaître à plus ou moins long terme sur un marché saturé aux prix en chute libre....on continue
à fuir en avant alors qu'il faudrait dès à présent réorienter l'agriculture vers des productions vivrières.
On subventionne la canne et on importe au moins 50% des fruits et légumes que l'on consomme
et ce déficit commercial est alimenté lui aussi par de l'argent public car nous n'exportons rien !
Une situation pour le moins ubuesque qui ne perdure que par la pression des gros propriétaires et
des syndicats de planteurs toujours prêts à tout paralyser si on ne cède pas à leurs exigences...
Espérons que les instances Européennes auront plus de bon sens et refuseront de collaborer plus
longtemps à cette situation de dépendance suicidaire à long terme.

4.Posté par Abominablog le 21/08/2014 14:35
38, 90, 128 millions ; maintenant où à la saint Glinglin ... Qu'importe le chiffre où les années, j'ai honte pour mon pays. Honte pour ces agriculteurs et pour toute cette filière qui sucent le sang de notre île et en hypothèque l'avenir par leur appât du gain et leur conformisme ...

Je suis écœuré.

5.Posté par skybler le 21/08/2014 14:50
Vive la republique .... et nos impots !!!!
Le president normal se pose avec un falcon 7x de l'etec alpha .... normal ....
et sa suite s'est posé hier avec l'a310 de l'esterel ... 120 personnes pour ..... 2 jours de visite ....
Pourvu que ca dure .... !
Ca y est les pleureuses vont enfin rentrer en hibernation ... c'est sur lês aides sont plus faciles a donner que la remise en cause d'une activité non rentable !!!! De toute facon vous n'en verrez pas la couleur ... en 2017 mdr il sera parti !!! n'ouliez pas son slogan de campagne ... PAROLES PAROLES PAROLES, TOUJOURS ET ENCORE DES PAROLES QUE TU SEMES AU VENT ...

6.Posté par Frigidaire le 21/08/2014 16:39
Ce qui est bien c'est que beaucoup de Réunionnais (les Français également) croit encore aux paroles d'un politique qui plus est Hollande 1er en personne.
Même ses anciennes partenaires y croient.

7.Posté par laluno le 21/08/2014 16:56
Hollande va parler de la canne à sucre , mais non comme toujours "le fan de chichourle " il galege ; c''est de la canne biere Marseille pastis que vous avez toujours cru ...71% en 2012, 80% en 2017 avec 50%de chromeurs qui seront devenus des fonctionnaires...viva la Franche ! viva ! Franchois...

8.Posté par almuba le 21/08/2014 17:30
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Les planteurs de cannes ont été entendus, soutenus et le président va PROPOSER une aide financière à l'Europe, en précisant bien qu'il n'y aura pas d'autre convention cannes.
Tenons le pari qu'à l'échéance 2017 il y aura un gros Pschitt.
Le président ne sera plus aux manettes et les planteurs qui ne se seront pas reconvertis n'auront que leurs yeux pour pleurer.
Le plus navrant c'est que ces dirigeants aux belles promesses savent pertinemment que l'issue est inexorable.

9.Posté par pouetpouet le 21/08/2014 17:37
le père et la fille, côte à côte =)

10.Posté par Raleur le 21/08/2014 18:27
Qui va encore croire ce type a part encore quelques naïfs qui ont voté pour lui.
"Done a Nous l'arzent", Croyez vous vraiment que l'europe va continuer a financer cette agriculture perfusée a coup de subvention. Il serait temps de penser a une reconversion plutot que de tendre la mains en pleurant (...). J'aurai honte a leur place de survivre grace au subvention et non du fruit de mon travail. On a pas les memes valeurs.


12.Posté par Dolly Prane le 21/08/2014 19:54
@ Jean-Jacques post 3

Vous avez tout dit sur l'agriculture cannière "fonctionnarisée" qui ne dit pas son nom !
Toutes les promesses faites aujourd'hui par hollande aux réunionnais sont démagos et électoralistes.
La parole de la France auprès de Bruxelles est complètement démonétisée, y a qu'à voir les ministres de l'économie et du budget faire des aller-retours incessants pour demander dérogations et indulgence auprès de la commission européenne sur les objectifs de 3% de déficit et sur l'échec de sa politique économique en général, faute d'avoir fait de vraie réformes structurelles ! Une exception française qui n'est pas du goût de Merkel qui a dit NEIN à la cigale française !

13.Posté par piufff le 21/08/2014 20:42
bah je me dit qui faut bien faire un peu style;de toute façon qu'es qui reste à part la canne à sucre à la réunion?la dodo.les requins?le tourisme(ouhouh),pas grand chose envoi les subventions françois le reste on s'en fou,on veut des bm,de l'alacool,de la schnouf,et pouvoir se plaindre pour avoir encore plus de subventions......

14.Posté par Biznessssssssss Is le 21/08/2014 22:26
""""" 2.Posté par Jacques BOVIS le 21/08/2014 14:23
128 million d'euro ou va t'il les trouver """" c'est toi qui devra bosser comme un fou et qui sera ponctionné comme un con pour leur permettre de vivre dans l'opulence!

15.Posté par bruno le 21/08/2014 22:33
Quand je voit certains commentaires je me dit qu'heureusement n'importe qui n'est pas président. Il n'ont toujours pas compris que sans canne a sucre il n'y a pas d'agriculture a la Réunion. Nourrir la population reste la priorité d'un pays et certains en faisant leurs courses en grande surface ont oubliés d'où viennent les produits. Aussi on se focalise sur la canne mais tout les produits agricoles sont subventionnés. Sur un kilo de tomate qui se vend 60 ct le producteur touche 30 ct d'aide européenne. Alors conclusion, l'agriculture n'est pas rentable donc on arréte de manger. Ou bien comme certain l'on préconisé on importe tout de Madagascar et on arréte de produire local, imaginez alors l'influence que les malgaches auront alors sur notre île. Un pays développé c'est un pays qui est capable de nourrir sa population ce qui est le cas a la Réunion en partie grâce a la canne donc un peu de respect pour cette filière. Si vous n'êtes pas convaincu allez faire un tour en Afrique ou l'agriculture n'est pas développé et voyez si vous êtes a plaindre.

16.Posté par Jean Lou le 21/08/2014 23:09 (depuis mobile)
Au lieu de subventionner la canne.
Une alternative pour la création d''emplois, serait d''exonérer de 128M€ d''impôts les entreprises locales, car cela donnerait aux patrons les moyens d''embaucher !

17.Posté par Dimitri ALAIN le 22/08/2014 20:54
et voila nos agriculteurs vont pouvoir s'acheter de plus tracteurs et 4x4 pour blanchir les cannes et ne pas créer d'emplois va t'il tenir ses promesses ou ses paroles ou son tout les associations et autres anti hollande qui devait manifesté faire du bruit comme le chien i cause la caravane passe et un gros bide ..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales