Economie

Campagne sucrière décevante dans l'Est, encourageante dans l'Ouest

Les chiffres étaient donc ambitieux. En début de campagne, un tonnage de 1.820.000 tonnes avait été annoncé mais il n’a pas été atteint. La première semaine de septembre laissait présager de bons résultats. Qu’en a t-il été exactement? Entretien avec François Brelle (Directeur du Centre Technique Interprofessionnel de la Canne et du Sucre).


Bois-Rouge fait 43.000 tonnes de mieux qu'en 2007
Bois-Rouge fait 43.000 tonnes de mieux qu'en 2007

François Brelle, comment s’est déroulée cette campagne sucrière 2008 ?
"Cette année nous somme dans une campagne de "transition" alors que la campagne 2007 a été la pire depuis 50 ans (1.555.815 tonnes). Il faut généralement deux ans pour que les choses reviennent à la normale. Pour le nord-est, cette année n’est pas terrible. La grande satisfaction revient cette année aux bassins canniers de Savanna, du Gol et de Grand Bois! Il faut savoir que lorsque le tonnage est supérieur à 900.000 tonnes, c’est une bonne campagne mais on y est pas encore. Bref on assiste à la conjonction du contrecoup de l’an dernier et de la sécheresse de 50 jours de la fin 2007 dans l’est. Nous avons eu une climatologie anormale avec une pluviométrie concentrée sur l’ouest et le sud. Dans un tel contexte la variété de la canne devient anecdotique".

Quels sont les tonnages enregistrés dans l’est et le sud ?
"La campagne se termine demain dans le secteur de Bois-Rouge et dans une dizaine de jours dans le secteur du Gol. Dans le nord et l’est on a atteint 839.799 tonnes soit un tonnage inférieur à la moyenne décennale. Pour le secteur du Gol et il s’agit là d’un chiffre encore provisoire étant donné la fermeture prévue de ce site d’ici une quinzaine de jours, le tonnage est très intéressant. Il atteint le chiffre de 878.206 tonnes, ce qui représente un tonnage supérieur à la moyenne décennale et aux chiffres de l’an dernier".

Et que dire de la richesse en sucre cette année ?
"En ce qui concerne la richesse, elle est bonne cette année. Elle est même meilleure que la moyenne décennale. Sur l’ensemble de l’île, le taux global de richesse en sucre est de 13,99 % et dans le secteur du Gol (des Tamarins à langevin) ce taux égale les 14,35 % mais attendons la fin de la campagne dans ce secteur. Globalement, pour le département, il est supérieur à la moyenne décennale qui est de 13,58 % de 1998 à 2007 et à Bois-rouge, il avoisine les 13,62 %".

Quels ont été les aléas de cette campagne ?
"La climatologie a été le facteur le plus déstabilisant et ce, particulièrement dans l’est où les cultures ont subi une cinquantaine de jours sans aucune pluie de novembre à fin décembre 2007. Cela a naturellement mené à un tonnage très moyen (837.799 tonnes) dans le secteur de Bois-Rouge (de Ravine Glissante à Grand Pourpier)".

Mardi 2 Décembre 2008 - 18:27
Ludovic Robert
Lu 1083 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales