Faits-divers

Campagne électorale: Laurent Souprayenmestry paye ses coups de poing sur Rico Floriant


Rico et Tristan Floriant repartent satisfaits de la condamnation de Laurent Souprayenmestry
Rico et Tristan Floriant repartent satisfaits de la condamnation de Laurent Souprayenmestry
Laurent Souprayenmestry, candidat sur le canton 3 de Saint-Paul lors des dernières départementales, a été condamné ce jeudi devant le tribunal de police de Saint-Paul.
 
Le 7 février dernier, il avait agressé Rico Floriant, ancien conseiller général du même canton, sur la voie publique à la Saline les Bains.

La veille de cette altercation, lors d'une conférence de presse, Laurent Souprayenmestry avait annoncé que Rico Floriant lui apportait son soutien. Etonnés de l'absence de ce dernier à ses côtés, les journalistes présents avaient téléphoné à l’ancien élu pour vérifier l'information. Un soutien que Rico Floriant avait formellement démenti dans la foulée.

Très mécontent de ce désavoeu public, Laurent Souprayenmestry s’en était pris violemment à Rico Floriant, âgé de 74 ans, dans une petite rue à proximité de la boulangerie où il a l’habitude d’acheter son pain tous les matins. Alors que l’ancien élu marchait tranquillement sur le trottoir, Laurent Souprayenmestry l'avait violemment agressé, au point de lui occasionner une ITT inférieure à 7 jours.

Rico Floriant avait naturellement porté plainte à la gendarmerie. A regret selon le fils de Rico Floriant, c’est seulement devant le tribunal de police – devant lequel se règle normalement les contraventions assez graves – qu’une suite a été donnée à la plainte de son père.
 
L’essentiel de la culpabilité a toutefois été reconnue hier par le tribunal. Laurent Souprayenmestry, sans avocat, a livré des explications confuses. C’est selon lui en sortant de boîte, et en état d’ébriété, qu’il aurait croisé celui qui venait de lui refuser son soutien pour les élections...
 
Les coups reçus sur le nez et le crâne de Rico Floriant seraient quant à eux la conséquence d’un "effleurement de sa tête", a-t-il évoqué. Des regrets ont néanmoins été prononcés à l’égard de Rico Floriant. Laurent Souprayenmestry a été condamné à 2.500 euros d’amende.
 
Tristan Floriant, le fils de Rico Floriant, se félicite de ce jugement, même si comme cela a été dit lors de l’audience, "cette affaire aurait très bien pu finir en correctionnelle, surtout au vu du casier judiciaire lourd de M. Souprayenmestry, qui traînait déjà trois condamnations, dont deux en correctionnelle. Je suis très satisfait de la plaidoirie de Me Boniface que je remercie", indique Tristan Floriant. 
Jeudi 23 Avril 2015 - 21:59
Lu 2096 fois




1.Posté par Bob le 24/04/2015 06:15
Condamnation trop légère
.iI n'y a pas de mot pour qualifier cet individu dépourvu de tout respect des valeurs humaines!
A vomir ....

2.Posté par noe le 24/04/2015 07:03
Chaud devant !
C'est bien payer surtout frapper un homme âgé !

3.Posté par TOBIRA le 24/04/2015 11:13
Encore l'exemple taubira
On ne condamne en france que les automobilistes

4.Posté par armand le 24/04/2015 11:31
Oté! comment cabris boug la tuer po chape le maille comme ça! ça un z'affaire y mérite largement la correctionnelle.

5.Posté par rocky le 24/04/2015 17:07
La justice encourage ces voyous à agresser les honnêtes gens. Surtout ce genre d'individu au passé judiciaire lourd. Je ne comprends pas.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales