Faits-divers

Cambriolage de la maison du préfet des TAAF : Les auteurs arrêtés


Cambriolage de la maison du préfet des TAAF : Les auteurs arrêtés
 
Le week-end dernier, des malfaiteurs ont pénétré dans la maison du préfet des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) située en centre-ville de Saint-Pierre. Selon le Quotidien, qui révèle l'information, la petite bande s'empare notamment d'une télé écran plat, d'un ordinateur portable et d'un coffre-fort. Les cambrioleurs chargent la voiture du préfet et partent à son bord.

Peu de temps après, ils sont interpellés au volant du véhicule. Deux individus ont été considérés, après auditions et perquisitions, comme les principaux suspects. Il s'agit d'une jeune homme de 19 ans, qui sera jugé le 29 septembre par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre, et d'un mineur multirécidiviste qui comparaîtra lui devant le tribunal pour enfant.
Vendredi 5 Août 2011 - 10:51
Lu 1723 fois




1.Posté par noe le 05/08/2011 12:18
On vole tout de nos jours ... On pénêtre partout ... On se croit invincible .....

2.Posté par zorgano le 05/08/2011 12:38
faudrait les envoyés en vacances dans les taf, histoire de se ressourcer... c'est des récidivistes !!! la prison ca marche pas !!!

3.Posté par zako le 05/08/2011 13:49
Alarmant quand même !

Quand on voit la vitesse ou les policiers interpelles ces cambrioleurs pour un Haut Fonctionnaire, alors que plusieurs particuliers qui n'ont pas trop de moyens sont dans l'attente de l'arrestation de leurs cambrioleurs, agresseurs, etc...
De plus ces biens volés sont payés par les contribuables,....
Loi à deux vitesse.

4.Posté par Le Troll velu 974 le 05/08/2011 19:58
Pov marmail !! zenfan braguett !! Nou lé mizer !!

5.Posté par m(us)icologue le 08/08/2011 11:54
Erreur judiciaire. Ce sont des pingiyuins qui ont fait le coup. Sinon, troll, ça te tiendrait chaud, tes poils si on t'envoyait (pour toujours) dans les TAAF, non ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales