Société

Calendrier climatique: Lycéens et CGTR veulent faire entendre raison aux élus de la Région


Calendrier climatique: Lycéens et CGTR veulent faire entendre raison aux élus de la Région
La CGTR Educ'Action et le Collectif lycéen sont de nouveau mobilisés devant le Conseil régional ce matin. Ils souhaitent interpeller les élus régionaux, qui siègent aujourd'hui en commission permanente, sur la question du calendrier climatique. Si un premier pas a été fait par le Rectorat de la Réunion, en repoussant la rentrée 2015 à la fin janvier, aux yeux des lycéens et du syndicat CGTR, cette annonce n'est pas suffisante.

"Le Collectif lycéen et la CGTR Educ'Action mènent une action de sensibilisation des élus du Conseil régional qui siègent en commission permanente ce matin. Sur la question du calendrier climatique, le Rectorat a demandé l'avis de la Région. Nous voulons qu'ils aillent beaucoup plus loin et soient plus ambitieux que le calendrier proposé par le recteur avec une rentrée repoussée à la mi-février et une rentré plus précoce au mois d'août", explique Patrick Corré, secrétaire départemental de la CGTR Educ'Action.

Autre doléance, la question de l'aménagement des lycées. En sus d'une rentrée repoussée, Collectif lycéen et CGTR souhaitent que la Région active un "plan d'urgence chaleur".

"On veut également interpeller les élus sur la problématique des aménagements dans le lycée. On veut un renforcement des équipements, un meilleur aménagement du bâti et non bâti scolaire et des procédures de contrôle plus pointues", souligne Patrick Corré.

Certains élus se sont vus remettre des tracts à l'entrée de la Région. La commission permanente se tient ce mardi. Une première réponse à leurs revendications pourraient être apportée en fin de matinée.
Mardi 25 Février 2014 - 09:30
Lu 924 fois




1.Posté par noe le 25/02/2014 12:46
Ces clowns veulent casser notre bon système scolaire ?
Lamentables pitreries en public !
Nous devons aligner notre calendrier-péi sur celui de la Métropole ... Ce sera mieux pour nos enfants ... les vacances de décembre-Janvier sont trop longues et pénalisent les enfants qui ont du mal à suivre les programmes ... il faut tj tout recommencer à chaque rentrée !
Certains veulent que nos enfants deviennent des illettrés de demain !

Je n'adhère pas !

2.Posté par oug le 25/02/2014 14:21
La région n'investit pas dans les lycées, ils laissent nos enfants crever de chaud dans des lycées qui se dégradent. tout ça pour économiser de l'argent pour aller faire les clowns aux seychelles

3.Posté par PEI FOUTU!!!!!!. le 25/02/2014 14:43
didier robert est un petit faiseur la region en charge des lycées une vraie cata!!!.

4.Posté par Best le 25/02/2014 14:55
Histoire de prendre "la température" en décembre ou janvier, je suggère que ceux qui font des commentaires peu objectifs sur le sujet soient accueillis:
-d'abord dans les salles de classes des établissements scolaires pour suivre une demi-journée de cours en même temps que les élèves
-puis qu'ils aillent passer une heure dans un bureau à la mairie ou au conseil général ou au conseil régional.

5.Posté par JANUS le 25/02/2014 18:14
"On veut également interpeller les élus sur la problématique des aménagements dans le lycée. On veut un renforcement des équipements, un meilleur aménagement du bâti et non bâti scolaire et des procédures de contrôle plus pointues", souligne Patrick Corré.


Le tiers d'un combat n'est pas vraiment un combat Monsieur CORRE ...

Vous devez aussi aller devant le conseil général qui finance les équipements des collèges ...
Tout comme vous devriez aller devant toutes les mairies qui financent les équipements des écoles maternelles et élémentaires ...

Pourquoi accompagner les lycéens seulement ... parce qu'ils descendent dans mes rues ...

C'est vrai que les élèves des écoles maternelles et ceux des écoles élémentaires descendent rarement dans les rues ... pourtant ce sont les plus nombreux ... eux aussi souffrent de la chaleur, peut-être encore plus que les autres ...
Pourquoi ne faites-vous rien pour eux ???

C'est peut-être plus facile (et moins courageux) de "faire la masse" avec de nombreux lycéens dans la rue ... Cela évite de montrer à toute la population le nombre extrêmement limité de vos adhérents ...

Pas très courageux ... mais extrêmement malin ...

Cela n'empêche que tous nos élus, toutes collectivités territoriales confondues, doivent se sentir concernés par ce problème ... C'est ensemble, quelque soit leur couleur politique, qu'ils doivent s'approprier ce véritable handicap pour nos enfants ... leurs conditions de travail en été à La REUNION.

6.Posté par l'ancien le 25/02/2014 19:56
Les collectivités doivent nous aider !
Mon idée est simple : je veux offrir l’enseignement que j’aurais aimé moi-même recevoir. J’espère transmettre la joie d’apprendre et l’excitation de comprendre des choses sur notre monde. Faire partager aux élèves non seulement la logique, mais aussi la beauté des maths et des sciences. Par ailleurs, je veux m’adresser autant aux jeunes qu’aux adultes désireux de rafraîchir leurs connaissances ; aux étudiants peinant sur un devoir comme aux retraités décidés à entretenir leur cerveau.
Quand j'étais jeune ce que je ne voulais pas, par contre, c’était reproduire la monotonie d’une salle de classe qui privilégiait la mémorisation par coeur de formules toutes faites en vue d’obtenir une bonne note à l’examen. J’avais l’ambition de montrer aux élèves la progression entre une leçon et la
suivante, de les amener à réellement maîtriser un sujet. En un mot, j’entendais raviver l’excitation – cet enthousiasme qu’engendre un apprentissage actif – que les cursus conventionnels avaient tendance à étouffer.....
Aujourd'hui , nous voulons plus de confort dans les classes ...

7.Posté par JORI AU POST 3 le 25/02/2014 21:10
Ton commentaire est sans queue ni tête. Quand on a rien à dire on se tait!
Ta haine envers le Président de Région t'a rendu aveugle, il t'es impossible de discerner quoique ce soit!

8.Posté par Corre le 25/02/2014 21:15
A post 5

Vous avez completement raison sur le fait qu'il faille aussi interpeller le conseil general et les communes
C'est la raison pour laquelle nous avions deposé une demande d'audience aupres de la region et aussi du departement
La region nous a repondu rapidement et nous avons ete recu la semaine derniere
Quant au conseil general enfin c'est calé et la presidence va nous recevoir prochainement apres que nous aillons envoye de múltiples mails de rappel
Au niveau des ecoles , l'amdr a déjà été saisi
Nous faisons notre possible pour que soit améliorer les conditions d'études des élèves tant du primaire que du secondaire college comme lycées
A noter que le collectif lycéen veut se joindre aussi a la rencontre avec le département car ils ne sont pas indifférents aux sorts des collégiens qui eux naturellement n'ont pas les moyens pour se faire entendre
Un beau signe de solidarité avec les élèves plus jeunes qui signent une approche citoyenne responsable de la part de ces jeunes qui excercent des responsabilités de représentation dans leurs lycées et au dela (conseil municipal des jeunes , conseil régional des jeunes , élus académiques cavl délégués conseil administration)
Ne pas caricaturer leur niveau de conscience et d'engagement sous prétexte qu'ils sont jeunes
Dans ce combat nous aimerions être moins seul la critique est aisée , s'investir pour que les choses bougent c'est plus compliquée
Tous ensemble œuvrons a améliorer leurs conditions de scolarité

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales