Culture

Café-concert à Saint-Louis : L’Îlot ferme ses portes


Café-concert à Saint-Louis : L’Îlot ferme ses portes
C'est confirmé, le Café-concert l'Îlot, à Saint-Louis, ferme définitivement ses portes à la fin du mois. Une mauvaise nouvelle pour les habitués qui fréquentaient, depuis huit ans, ce lieu "branché" du paysage culturel saint-louisien. L’Îlot manquera vraisemblablement beaucoup dans une ville qui n'est pas particulièrement riche en activités nocturnes.

L'endroit était réputé pour accueillir de nombreux groupes aux influences très variées. Rencontré devant l'établissement, le tenancier explique être épuisé et vouloir passer à autre chose. Apparemment, aucun repreneur ne se serait précipité pour reprendre l'affaire.

Pour finir en beauté, le créateur du Café-concert a prévu trois soirées jeudi, avec Les Wonderbrass, samedi (Circle A et Nakisa ) et dimanche avec le RockSteady Sporting Club et Zon. L'occasion de faire une dernière fois la fête.
Mardi 26 Juin 2012 - 16:36
Lilian Cornu
Lu 2481 fois




1.Posté par noe le 26/06/2012 18:56
Ce lieu de débauche a été fermé ? Il déguisait la place ...
Merci Seigneur !

2.Posté par Un lieu pour l'élite dans un quartier populaire le 26/06/2012 20:35
Un lieu culturel dans un quartier populaire qui ne donne pas la place à la culture populaire c'est bien dommage. C'était un lieu offert à l'élite. Les café débat où il y avait que des professeurs qui parlent que français. Juste a regarder la programmation de la dernier soirée , y dit a ou toute. Aucun groupe saint louis y fait la musique du quartier ou du quoi. Alors que vers balance coco, à proximité des grands noms de la musique locale sont présents.
Dommage

3.Posté par Bertrand le 26/06/2012 21:48
le sakifo viendrait là !!!

4.Posté par serum le 26/06/2012 23:07
oté comment va faire Elton John ?
c'est triste, vraiment...

5.Posté par Candide le 27/06/2012 00:32
La culture, cela s'apprend. Lorsque l'on voit que certains se réjouissent car c'était un lieu réservé à "l'élite". Ceux là n'ont pas fini de rester dans leur misère culturelle qui consiste à ne jurer que par le local et le créole. Ouvrez un peu les yeux, ouvrez vous sur le monde, sort dan fénoir !

6.Posté par Zbob le 27/06/2012 07:16
à Post 2: l'éternelle pleurnicherie bien démago!
Et pourquoi "le peuple" devrait-il n'écouter en boucle que les mêmes groupes, les mêmes chanteurs ( dont certains sont excellents) , et ne pas s'ouvrir à autre chose?
Pourquoi , lorsque Lo Gryo ( l'un des meilleurs musiciens de l'île actuellement ) se produit au Riz Chauffé du sakifo , 3000 personnes "l'élite" comme "le peuple" se précipitent et pourquoi, lorsqu'il se produit à maison Rouge ( concert gratuit ,je précise) il n'y a quasiment pas un St Louisien . Pas assez créole peut-être? trop moderne?
Franchement je ne comprendrai jamais que les "bien pensants" de la culture péï(?) veuillent se cantonner dans le rabachage ( et reconnaissons le , souvent dans la médiocrité de nombreux petits groupes de quartier qui ont comme seul mérite celui d'exister et d'occuper des jeunes) et ne pensent jamais que la musique c'est vaste , ouvert, que ça évolue et que ça rassemble...

La musique doit profiter à tous et au passage je rappelle qu'un peuple c'est l'ensemble de ses composantes quelles qu'elles soient y compris cette supposées élite qui horreur absolue , parle français ( du coup on voit à qui on a affaire!) Ne serait-ce pas , en disant cela , une façon de dire qu'un Créole qui parle aussi français n'est plus "du peuple" et pourquoi pas , n'est-il plus Créole pendant qu'on y est... de même que ce "peuple" synonyme pour beaucoup de populace qui ne mérite pas grand chose et surtout pas de se confronter à autre chose qe ces traditions dont certaines , à force , deviennent stérilisantes.

Et pourquoi les jeunes , y compris des quartiers populaires devraient-ils ainsi que certains leur rappellent sans cesse, n'écouter que du maloya ( un peu de Séga quand même, c'est permis?) Pour puvoir mieux les "contrôler" politiquement peut-être ...car en ce moment c'est de cela qu'il s'agit: si les vieux politiciens ont perdu dernièrement c'est parce qu'ils n'ont pas "contrôlé" la junesse qui même dans les quartiers populaires fait des études et se met à réfléchir par elle même au lieu de gober les vieilles phrases ressasées depuis 50 ans!

7.Posté par A. Lebon le 28/06/2012 14:24
De toute façon, la culture à saint-louis s'arrête aux prestations de Kassi-Ya, de la fiesta mauricienne et du maloya... autant dire la misère "kiltirel". Pourtant il existe bien dans cette ville un service culturelle, qu'en est-il de cette dernière ? Quelles ont été ses priorités depuis l'installation de la majorité actuelle en 2008 et 2009 ?

8.Posté par àZbob et à Candide le 02/07/2012 09:19
Propos mal compris
> j'ai l'impression que Zbob ne vie pas et ne viens pas de saint louis. Je me demande même s'il connaissait l'îlot avant que ça ferme.
Pou répond a vou Zbob si lo gryo fait selon vous 3000 Personnes au sakifo et a peine un saint St Louisien à maison rouge , la réponse n'est sans doute ni dans la gratuité, ni dans la musique mais dans la popularité de l’événement. Pour en rire on pourrait dire que si les saint louisien n'était pas à maison rouge c'est peut-être car il était à saint pierre.
Enfin vous qui me traiter d" 'éternelle pleurnicherie bien démago! " sachez que la démagogie ou plutôt le mensonge vient de vous. Depuis que le Sakifo existe Lo Gryo n'a jamais était programmé au riz chauffé. Les membres de ce groupe sont peut être intervenue lors de cette occasion sur d'autre projet comme l'hommage au défunt Arnaud Dormeuil ou encore avec Daniel waro.

Pour vous aidez à mieux comprendre " les "bien pensants" de la culture péï" il faut déjà commencer par s’intéresser à la culture péî. Cela évite de critiquer sans connaitre car votre venin est sécrété que sur des impressions et non sur les faits. par exemple je ne pense pas être un "bien pensants" de la culture péï".
d’ailleurs pour connaitre ce que vous nommé "la médiocrité de nombreux petits groupes de quartier qui ont comme seul mérite celui d'exister et d'occuper des jeunes" , connaissant un certain nombre d'entre eux je peux vous assurer qu'ils sont ouverts, qu'ils connaissent les évolutions de la musiques.Et contrairement à vos préjuger je peux vous assurez que ces derniers (notamment à saint louis que je connais) peuvent aussi bien chanter en Anglais,Français, créole... Mais peut être que vous parlais sans jamais être aller les voir en concert.
Relisez mon commentaire et si vous connaissais un peu l'îlot vous comprendrais mieux de qui et de quoi je parle. Si c'est pas le cas demander le aux riverains. Aller parler au saint Louisien plutôt que de dire n'importe quoi sur leurs dos. D’ailleurs comment saviez vous que à maison rouge il n'y avait pas de saint louisien, leurs origines est écrit sur leurs fronts?
Revoyez votre copie car peut être la seul chose censé qu'il y à dans votre commentaire c'est quand vous dites que : "La musique doit profiter à tous et au passage je rappelle qu'un peuple c'est l'ensemble de ses composantes". Cesser d'extrapoler des commentaires pour au nom de l'unité d'un peuple défendre vos convictions politiques personnelles.

Candide c'est le stéréotype de la doxa, la misère culturel incarné à l’échelle d'une phrase. Vous dites: "Ouvrez un peu les yeux, ouvrez vous sur le monde, sort dan fénoir ! ". C'est bien jolie, plein de gens disent ça mais ne connaissent même pas ce qui les entours. cela m'étonnerais que candide connaissent ce qui se fait au niveau local et comme il dit "créole".
J'invite Candide à ne pas vivre à la Réunion et à aller découvrir le monde. C'est bien jolie "dan fénoir," beaucoup de gens ont peurs du Fénoir et veulent en sortir. Cela dit trés peu de gens savent se qui se cache dans le "Fénoir".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales