Faits-divers

Cadavre de la cascade Niagara : La piste du meurtre privilégiée


Cadavre de la cascade Niagara : La piste du meurtre privilégiée
Le corps retrouvé vendredi à la cascade Niagara, à Sainte-Suzanne, n'a toujours pas été formellement identifié. Les résultats des analyses ADN effectuées en métropole n'ont toujours pas été communiqués et il n'est pas encore possible de mettre un nom sur la femme retrouvée morte dans le champ de cannes.

Malgré tout, un nom est avancé avec insistance : celui de Sarah Ranguin. Cette mère de famille de 37 ans avait déjà disparu depuis une semaine avant que le corps soi découvert et elle habitait à un kilomètre du lieu macabre. Son compagnon reconnaît une dispute et la fuite de sa compagne. Selon le Journal de l'île, les enquêteurs auraient déjà entamé les auditions des proches de Sarah Ranguin, avant même son identification.

Car la seule certitude qu'ont aujourd'hui les enquêteurs, c'est qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Selon la presse, ces derniers sont même persuadés que le corps a été déposé à cet endroit, sans vie. La substitut du procureur, Hélène Bigot, a ainsi ouvert une information judiciaire contre X pour meurtre.  
Mercredi 23 Décembre 2009 - 10:48
Benjamin Postaire
Lu 1444 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales