Social

Ça coince aussi à la SCPR, mais pour d’autres raisons


Vivien Dijoux et ses collègues espèrent beaucoup de la réunion de ce jour
Vivien Dijoux et ses collègues espèrent beaucoup de la réunion de ce jour
La société SCPR, spécialisée dans la production de granulats et de blocs pour le BTP est elle aussi paralysée par un mouvement de grève.
 
Rien à voir avec l’action des transporteurs depuis 48h. Ce sont les négociations annuelles qui bloquent la reprise du travail.
 
Les grévistes réclament toujours la revalorisation de la prime fixe pour les ouvriers et les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM).
 
"La direction a voulu transformer nos acquis de 3 jours de carence en pouvoir d’achat. Après avoir pris note de cette proposition et d’en avoir informé les principaux concernés, ils n’ont pas souhaité qu’on touche à leurs acquis sur ce point. Du coup, on revient sur la revendication initiale sur la revalorisation de la prime"
, indique le représentant CGTR Vivien Dijoux, délégué du personnel (collège ouvriers).
 
Le piquet de grève est donc maintenu pour son deuxième jour. 7 autres sites sont concernés : ceux de Saint-Joseph, Saint-Louis, l’Etang Salé, Rivière des Pluies, Saint-Benoît, la Mare, Cambaie et donc le siège du Port.
 
90% des salariés seraient mobilisés selon le syndicat. Une 8e réunion en l'espace de deux semaines devait débuter à partir de 11h ce matin avec la direction.
 

Ça coince aussi à la SCPR, mais pour d’autres raisons
Mercredi 13 Mai 2015 - 14:08
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2011 fois




1.Posté par maçonnerie le 13/05/2015 15:33
courage les gars ! faut pas lâcher !

2.Posté par ben oui le 13/05/2015 19:15 (depuis mobile)
Encore une bande d''enfants gatés qui n''hesitent pas a mettre en peril leur gagne pain... ils voient toujours le 1/4 de verre vide. Qu''ils aillent un peu voir les "vrais" grevistes qui se battent... qui n''ont pas de treizieme mois, de primes et de TR

3.Posté par KLD le 14/05/2015 00:35
quand ça coince , : wd 40 , faut mettre .

4.Posté par Pragmatik le 14/05/2015 11:55
Les salariés SCPR gagnent bien mieux leur vie en bossant pour un gros groupe comme Bouygues que pour une PME locale, ils ne réalisent pas le contexte actuel du BTP...
Le problème, si ça dure, c'est que les PME qui n'ont plus accès à la matière 1ère vont vraiment souffrir, voire mettre la clef sous la porte....mais bon, je ne pense pas que les meneurs syndiqués (donc protégés) de cette action ne se soucient de l'impact sur les petits maçons...

5.Posté par SCPR: les salariés font bloc! le 14/05/2015 12:03
Les salariés ne laissent pas bertom!

6.Posté par Laisse béton le 21/05/2015 13:31
C'est grave ce qui se passe chez SCPR. Ils ne se rendent pas compte qu'ils sont entrain de mettre en péril leur outil de travail même. Combien ne seront pas payés ce mois-ci ? A trop vouloir eh bien, on se retrouve sans rien. Je ne pense pas qu'ils sont les plus à plaindre. Et puis, le droit à la grève c'est une chose mais se laisser manipuler par des gens bien pensants qui ont eux l'assurance de se voir payer leur mois c'est autre chose. Messieurs les travailleurs, au boulot s'il n'est pas trop tard....bien sûr.

7.Posté par maçonnerie le 21/05/2015 14:57
6.
absolument faux.
ils ont raison de se battre pour ce qui a de la valeur pour eux..le prix de leur sueur !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales