Blog de Pierrot

Ça barde à RFO Paris

Mardi 20 Avril 2010 - 11:14

Trouvé sur différents sites un communiqué des syndicats CGT et FO de France Télévisions qui dénoncent "un climat de "violence" à la rédaction de RFO Paris.

La CGT indique dans un communiqué qu'il est "urgent de voir cesser les menaces, les vociférations et les hurlements qui semblent aller de soi" pour les trois directeurs généraux délégués de l'agence de proximité mise en place.

Le syndicat, majoritaire à France Télévisions, évoque les "méthodes managériales inacceptables, générant des états de stress permanent".

La CGT et FO évoquent notamment des "invectives violentes" intervenues mercredi dernier à l'encontre de la présentatrice Nadia Lacroix, par un directeur. La journaliste a été en arrêt maladie pendant quatre jours.

L'agence de proximité fournit tous les sujets vidéo concernant l'Hexagone pour France 3, les antennes de RFO et France Ô.
Pierrot Dupuy
Lu 4055 fois



1.Posté par turbine le 20/04/2010 12:08

Vu la nullitée des programmes (vieux films, feuilletons débiles préhistoriques et émision d'un âge mental de 5 ans) je préférerai que cela barde plustôt pour une amélioration des programmes. De grâce, arrétez des prendre les ultra-marins pour des débiles mentaux !

2.Posté par Choupette le 20/04/2010 12:59

@ 1.Posté par turbine

Loue des cassettes !

Moi j'aime bien RFO. Avec toutes les critiques, j'ai eu la surprise d'y voir de bonnes émissions, d'excellents documentaires et des films parfois inédits.

J'ai raté les feuilletons mais s'ils sont d'un autre âge, je les regarderai bien volontiers, juste pour le plaisir de retrouver les acteurs de mon enfance.

Même si pour certains tout ce qui est préhistorique est forcément débile.

Pfff...

3.Posté par Patrice de Basse Terre. le 20/04/2010 13:21

N'est ce pas le retour d'une nouvelle forme de colonialisme avec ces méthodes dignes d'un management de "plantation" ? Ils ne veulent pas d'une rédaction nationale pour FranceO chaîne de l'Outremer, c'est aussi simple .

4.Posté par boyer le 20/04/2010 13:46

1.Posté par turbine

oui tu as raison:

thalassa,
envoyé special,
des racines et des ailes,
par le O par les bas

c'esrt nul, je préfère largement les longues après midi de téléachat sur antenne bourbon. (la crème dépilatoire est époustouflante )

5.Posté par Z'embroKaf le 20/04/2010 13:56

Tiens ça barde chez.....les antillais !!!

6.Posté par etjosedire le 20/04/2010 14:37

Il faudrait que les choses bougent également à RFO Réunion. J'ai été soufflé par l'incapacité répétée d'une journaliste dépêchée hier soir à Gillot pour rapporter les faits qui s'y passent et interviewer des personnes. Elle s'exprime en tout ce que vous voulez sauf en français. Je préfère ne pas parler de la tenue de ladite journaliste.

Et dire que des gens de talents sont laissés de côté au profit d'une politique de recrutement ethnique.

Pauvre de nous !!!!!

7.Posté par chikun le 20/04/2010 14:57

Mettez un peu plus en valeur nos artistes Réunionnais.

J'attends la programmation au théatre ce soir de la merveilleuse pièce " en attendant la gloire".


J'attends aussi la remise des gérard : Manu Payet est nominé .

8.Posté par serial moucat le 20/04/2010 18:42

Et Pierrot, regarde du coté de la technopole, derriere le siege de Canal+, RFO s'y fait construire en missouk un nouveau siege flambant neuf.
Combien va t'il couter ?
Qui va payer ? (non ça je le sais, c'est nous!)
pourquoi personne n'en parle ?
tout comme pourquoi personne ne parle de la rallonge de 3 millions d'euros que RFO Réunion va recevoir cette année (en plus de son pharaonique budget de fonctionnement)
eux au moins la crise, ils ne connaissent pas !

9.Posté par André974 le 21/04/2010 07:45

boyer post 4

le problème c'est que vu le niveau,ici, ton message sera pris au premier degrés...,je sais c'est encore plus drôle

10.Posté par Lorant le 21/04/2010 08:05

Serial (post 8), pourquoi dire que personne n'en parle?
Il y a eu il y a moins d'un mois (notamment) un article très détaillé sur la question dans un journal local avec le pourquoi, le projet, l'agenda et le coût. Mais il est tellement de bon ton de dire que les journalistes, RFO ou presse écrite, ne foutent rien ou ne sont pas compétents...

11.Posté par numeroflash le 21/04/2010 12:56

Moi, c'est simple, ça fait presque 10 ans que j'ai arrêté de regarder la Télé. Pourquoi ? Parce que tous les programmes sont cadrés, aseptisés. Ils ne sont là que pour divertir (et de quelle manière !) mais surtout pas pour faire réfléchir. Un peuple qui réfléchi est un peuple dangereux donc nous n'aurons JAMAIS une télé de qualité. CQFD

12.Posté par AMINATURE le 22/04/2010 09:20

RF zéro....

20 millions de budget par an......

80% en salaires et....20% d'audience cherchez l'erreur

13.Posté par Patrice de Basse Terre. le 23/04/2010 01:04

Apparemment c'est une journaliste antillaise, la présentatrice, une journaliste, sans histoire, qui a été maltraitée verbalement par un des nouveaux directeurs venu de France 3. Pourquoi personne ne dit rien ?

14.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 23/04/2010 06:24

Le Nombrilisme rédactionnel et "journalistique" star-systématique et déchirures internes auraient pu nous intéresser, si leur préoccupations a notre égard étaient réelles...

La Vérité, c'est que temps que les SUJETS TABOUS seront maintenus sur ces "télévisions a l'espace de cerveau disponible", temps que la manipulation de l'information, la vraie, y sera la règle, temps que les "journalistes" resteront complice de cette situation lamentable par leur silence impliqué, nous n'avons pas de raison de nous inquiéter pour eux...
*************************************

Massacre Sociale, Educatif et Judiciaire des 90% d'Enfants et Pères dans l'Outreau Mère, FAITES LIBÉRER LES OTAGES FRANÇAIS, NOS ENFANTS RÉMUNÉRATEURS.

15.Posté par Dodu..... le 23/04/2010 23:14

Le donneur de leçon, juste avant mon commentaire... C'est pas "temps que" mais "tant que".
Sur le fond, peu importe finalement que ce soit une journaliste ou une enseignante, mais... originaire d'Outremer et agressée verbalement par un cadre de France 3, un des nouveaux chefs de RFO je trouve ça inacceptable pour nous. Et puis, les deux syndicats sont dans leur rôle de défense de cette journaliste, qui présente le journal Infos soir, qu'on reçoit à La Réunion. Jolie femme d'ailleurs.

16.Posté par boyer le 24/04/2010 06:19

quoique certain puissent dire, les programme de merde c'est antenne reunion qu'on les trouve (...) .

Quand à l'excuse du petit de budget ca ne tient pas: c'est la meme daube berlusconniene qu'on trouve chez TF1. J'ai grand plaisir a voir Marion Bois chez RFO

2.Posté par AMINATURE le 22/04/2010 09:20
RF zéro....

20 millions de budget par an......
20% d'audience cherchez l'erreur


je préfère que RFO se consacre a faire du service public plutôt que de l'audience avec un (...).

17.Posté par Pierre.... le 07/05/2010 23:33

MOTION DE DÉFIANCE DES JOURNALISTES DE FRANCE TELEVISIONS-RFO

Les organisations CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO et SNJ, réunies en intersyndicale, appellent les
journalistes membres des équipes rédactionnelles de l'établissement de France Télévisions Malakoff à se
prononcer vendredi 7 et lundi 10 mai sur la motion suivante :

Considérez-vous, comme nous, que :

Quatre mois après la mise en œuvre de la nouvelle organisation de l'entreprise unique, preuve est faite :

- que le rattachement des rédactions TV Outre-mer et AITV à l'Agence de proximité est une erreur
puisque France Ô est reconnue comme chaîne à part entière ;

- que les méthodes appliquées à Malakoff par l'équipe de direction de l’information de cette agence l'ont
disqualifiée. L’intersyndicale demande également à la Direction de renoncer à faire du pôle Outre-mer de
France Télévisions le lieu de « placement » d’anciens responsables à qui l’on veut trouver un point de
chute ;

- que la prochaine diffusion nationale de France Ô impose de dédier ces équipes rédactionnelles à cette
chaîne ;

- qu'il faut développer l'information sur France Ô en s’appuyant sur des services revitalisés sous l'autorité
d'un(e) directeur(trice) délégué(e) à l’information.

- que plus de moyens sont nécessaires pour les objectifs éditoriaux de la Rédaction nationale de France Ô
avec la poursuite des missions historiques assurées par les journalistes de Malakoff au service des stations
d'Outre mer, de CFI, TV5 et France 24.

- Nous exigeons d’être traités comme les autres entités de la société unique : à chaîne nationale rédaction
nationale, avec tous les moyens nécessaires à son bon fonctionnement, comme à France 2 et France 3.


SOS RFO le 7 mai 2010

18.Posté par Toussaint. le 18/09/2010 15:58


Article agence de presse.


Les journalistes de RFO Paris veulent pouvoir se reconcentrer sur l’Outre-mer.
La création d’une agence " de proximité "en début d’année leur a fait craindre d’être dilués au sein du groupe.
La nouvelle direction semble aller dans leur sens.
Rien ne va plus à RFO Paris. La station part à vau-l’eau. "Ici c’est l’armée mexicaine", lance un syndicaliste qui préfère s’exprimer incognito.
Une intersyndicale a été reçue en début de semaine par Claude Esclatine, directeur délégué auprès du président chargé de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs du pôle rassemblant France Ô, les Télépays et les Radiopays (sic).

Bureaucratie centralisatrice de "proximité...."

Elle est allée lui demander des explications sur un mail, envoyé le 6 septembre, annonçant des nominations et contredisant les propos qu’il avait tenu deux heures avant face à la rédaction. Problème : celui qui va prendre la tête de RFO n’était pas au courant. Le nouveau directeur de l’information, Thierry Thuillier, avait lui aussi été mis à la l’écart. Contactés, aucun d’eux n’a réagi.
Le mail a été envoyé par des membres de l’ancienne direction de France Télévisions, mais toujours en poste. Ils s’inquiètent de voir le nouveau président de France Télévisions, Rémy Pfimlin, revenir à une structure plus classique, avec des directeurs d’antenne. Ils ont donc pris les devants en s’attribuant des missions.

Des nominations surprenantes

En janvier dernier, l’ancien patron de France Télévision Patrick de Carolis avait décidé de lancer une "agence de proximité" regroupant des petites équipes de France 3 (bureau européen de Strasbourg, France 3 Sat de Lyon) et la centaine de journalistes de RFO Paris. L’idée était de mutualiser pour faire des économies d’échelle. En effet, pourquoi envoyer une équipe de journalistes pour RFO et une autre de France 3 à Haïti, par exemple, quand une seule suffit ?
Seulement, la rédaction de RFO a eu l’impression de se faire "coloniser" par France 3. "Cette agence avait pour objectif d’utiliser nos moyens pour fournir France 3, mais nous ne voulions pas que ce soit au détriment de notre boulot sur l’Outre-mer", confie une journaliste. La rencontre avec Claude Esclatine a rassuré les syndicats.

Mais ceux-ci continuent de rire jaune en lisant la liste des nominations. Celle-ci peut effectivement prêter à sourire. Le vocabulaire de management utilisé laisse perplexe.
L’un des nominés devra intervenir "sur le dossier de l’accompagnement management au fil de l’eau".
Un autre, déjà surnommé "RG" ou "Jaruzelski", "devra réaliser des notes hebdomadaires donnant à la direction une bonne visibilité sur l’actualité interne des rédactions", un troisième devra s’appuyer sur "l’expertise et l’approche globale".

DM (Agence de presse GHM)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >