Société

CTICS: la FDSEA exige un audit et dénonce une coupe sans arbitre


CTICS: la FDSEA exige un audit et dénonce une coupe sans arbitre
Comme cela avait été annoncé, le départ de Jean-Luc Bernard Colomba du CTICS a été entériné lors du conseil d'administration qui s'est déroulé hier dans la soirée.

De son côté, la FDSEA s'est mobilisée pour dénoncer la mauvaise gestion de la structure par la CGPER: "Comment peut-on imaginer la bonne marche de la filière Cannes si l’'un de ses organes vitaux interprofessionnels montre des signes de défaillance dès le début de campagne sucrière ? Qu'’ont fait les élus de la CGPER qui dirigent le CTICS depuis des décennies ? Comment ont-ils pu laisser aggraver les déficits à hauteur de 200 000 euros ? " peut-on lire dans le communiqué du syndicat.

L'actuel directeur ne devrait pas être remplacé immédiatement puisque l'appel à candidature doit intervenir au mois de septembre, ce qui ne manque pas d'exaspérer la FDSEA qui pointe du doigt l'absence de directeur à un moment clé de la saison.

Un match sans arbitre

"A quand une gestion rigoureuse du CTICS pour anticiper une pareille situation ? Au nom des Planteurs, la FDSEA exige de mieux comprendre ce qui s’'est passé et a donc demandé à ce qu'’un audit indépendant soit réalisé en toute transparence. (...) Pour la FDSEA, les choses sont claires. La coupe 2012 commence comme un match sans arbitre. Match qui opposera les deux parties professionnelles au sein du CTICS : l’une représentant les 'Planteurs' et l’autre servant les intérêts des 'Usiniers'. Or, c’est le CTICS qui est la clef de voûte de la filière puisqu’'elle doit déterminer en toute indépendance le taux de richesse en sucre des cannes livrées".
Vendredi 27 Juillet 2012 - 07:33
.
Lu 606 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales