Courrier des lecteurs

[COUP DE GUEULE] "Les élections au détriment de la réussite des élèves du Collège Reydellet"

Jeudi 20 Avril 2017 - 13:23

Les élèves du collège Jules Reydellet et leurs professeurs d’Education Physique et Sportive (EPS), dans le bas de la Rivière à Saint Denis, subissent une situation inacceptable depuis maintenant 4 années à cause de l'organisation d'élections.

En effet, à chaque période électorale, le complexe sportif de la Buse situé à 5 minutes à pied du collège Jules Reydellet est réquisitionné par les services de la Préfecture, en accord avec la Mairie de Saint-Denis, pour procéder à la mise sous enveloppe des professions de foi des candidats aux élections diverses.

Les élections législatives succèderont aux élections présidentielles cette année, conséquences, 8 semaines sans installations sportives entre avril et Juin 2017.

Ce complexe sportif se situe au cœur du quartier du bas de la rivière. Il constitue pour l'enseignement de l’EPS, une installation essentielle permettant l'apprentissage des activités sportives inscrites aux programmes de l’éducation Nationale (Volley, Badminton, futsal, escalade, basket, handball…).

Ce lieu est également très fréquenté par les jeunes du quartier et il permet aux élèves de se retrouver le mercredi après midi pour pratiquer diverses activités sportives dans le cadre de l'association sportive du collège.

Ainsi, l’impact au niveau du collège est important car durant cette période, ce ne sont pas moins de 20 heures d’E.P.S. qui ne pourront être assurées chaque semaine, soit 160 heures.

A cela  s’ajoute les 3 sections de l’Association sportive du collège Reydellet du mercredi après-midi qui sont mises en péril mais aussi les multiples séquences d’E.P.S. des écoles primaires du quartier ainsi que des associations.

Lors des années précédentes, l’établissement était intervenu auprès de plusieurs interlocuteurs au niveau de la Mairie (Adjoint aux Elections, Adjoint aux sports, Elue du secteur). Monsieur le Maire en personne a été sensibilisé au problème lors de la journée du maire. Les parents ont aussi alerté les élus sur cette injustice et des courriers avaient été envoyés auprès de ces mêmes instances.

Il nous apparaît donc anormal et injuste que les élèves du Collège Reydellet, collège classé en Réseau d’Education prioritaire dans un quartier sensible, subissent une telle restriction et, cela, de façon cyclique et systématique.

La mairie disposait pourtant d’autres lieux pour effectuer ces élections (gymnase de domenjod, locaux à la Source, la Nordev…..) Il est évident que d’autres solutions existent (autres lieux, autres communes).

Il nous avait été promis qu’une rotation soit effectuée, mais force est de constater que ce n'est pas le cas.

Les élèves de notre collège ont droit, comme dans les autres quartiers, à une éducation physique et sportive de qualité, dans de bonnes conditions. Nous sommes contraints de rester en salle de classe, faute de moyens.

Nous demandons à la préfecture de réquisitionner d'autres lieux de mise sous enveloppe afin de ne plus pénaliser les élèves de ce quartier.
Les enseignants d’EPS du collège Jules Reydellet
Lu 4213 fois



1.Posté par J M H le 19/04/2017 12:04

les elèves ne votent pas ils ne comptent donc pas. ironie bien entendu. mais au delà de ce simple fait que vous dénoncez dans votre courrier, il est évident que désormais tous les citoyens du pays sont devenus quantité négligeable.
on les voit faire les beaux (et les belles) et tous la main sur le coeur promettre monts et merveilles mais aucun ne sera véritablement au service de la france.

2.Posté par Lesseps le 19/04/2017 18:50

Où était votre abnégation pour les élèves quand vous faisiez grève il y a deux ans pour faire mettre dehors votre principale ??? Abnégation à géométrie variable ?? Vous pourriez encore faire grève remarquez ... pour le bien de vos élèves

3.Posté par RIPOSTE974 le 20/04/2017 13:41

Aux enseignants d’EPS du collège Jules Reydellet , allez voir Ericka BAREIGTS , votre problème sera réglé en 2 temps , 3 mouvements . Cette dernière profitera à vous demander pardon ... Avec un mégaphone au balcon ...

4.Posté par verolia le 20/04/2017 13:43

Inadmissible. (Dans le sud, pas mieux... tout le monde est en tractage au lieu d'être à son poste )

Aux enseignants d’EPS du collège Jules Reydellet (et faîtes passer le message) : Demandez à vos élèves de bien penser leur orientation. Et oui, si par malheur Fillon passe, ils doivent savoir que s'ils choisissent d'aller en lycée Pro, ils seront sous la coupe de la Région.

Imaginez les dégâts ! Déjà chaque année les marmailles en section mécanique sont dans la rue pour réclamer un atelier; imaginez la Région responsable des lycées professionnels ! Vous tombez de votre tabouret hein ? Bon ben parlez-en autour de vous !

" Vous - Fillon - proposez de "revaloriser et développer les formations professionnalisantes" ainsi que l'alternance. Comment comptez-vous faire ?

La totalité de l'enseignement professionnel du second degré (lycées professionnels, apprentissage) sera confié aux régions et aux branches car elles connaissent les besoins d'emplois sur leur territoire. Les régions auront donc notamment la responsabilité de préparer des jeunes au baccalauréat professionnel, qui doit rester un diplôme national d'insertion directe dans la vie professionnelle. Si les régions estiment alors, en liaison avec les branches professionnelles, que certains profils de bacheliers professionnels présentent un intérêt particulier pour réussir en section de technicien supérieur, elles pourront proposer les adaptations nécessaires de la carte des BTS. "


http://www.letudiant.fr/etudes/francois-fillon-les-droits-d-inscription-en-licence-doivent-augmenter-raisonnablement.html

5.Posté par Josumé le 20/04/2017 15:46

Heu, les collèges sont bien gérés par le conseil général n'est-ce pas ? Où sont Morel et Dindar ? Ah oui, ils font campagne pour Fillon !!

6.Posté par Youssoufa le 20/04/2017 23:09 (depuis mobile)

Ces privilégiés de profs ne peuvent pas trouver des solutions pour quelques semaines et laisser les chômeurs gagner une petite monnaie ? Ils peuvent très bien faire EPS dans l'enceinte du collège mais zot la peur Soley.

7.Posté par haha le 21/04/2017 15:18

Mais enfin c'est normal. Un peuple qui ne s'instruit pas est un bon client, euh pardon citoyen, pour les politiciens. hé oui si tout le monde était instruit, les politiciens se rendraient compte qu'on a pas besoin d'eux et çà c'est pas bon pour leur pouvoir d'achat.

8.Posté par Alain NIVET le 21/04/2017 15:41

J'ai longtemps habité ce quartier ou j'ai été militaire accomplissant mon service à Lambert, instituteur et professeur à Reydellet. Chers profs, un peu de compréhension , d'esprit citoyen, de sentiment d'appartenir à la Nation, de participer à un grand moment de la vie de celle-ci. Oui, la France a pris votre gymnase un moment , juste un moment ! Non, vous n'avez pas l'esprit citoyen au point de remonter vos élèves dont je connais très bien l'origine sociale, leurs parents et les lecteurs contre l'Institution ! Ce faisant, le coordonnateur en Education Prioritaire que je suis vous dit que vous n'avez RIEN compris à votre mission d' Enseignant et d 'Educateur.

Alain NIVET.

9.Posté par margouillat974 le 21/04/2017 20:39

Ce n'est pas parce que les élèves vont "rater" quelques séances de sport qu'ils rateront l'épreuve écrite en français, ni en mathématique.

10.Posté par Lesseps le 23/04/2017 09:14

Et NIVET qui parle encore de lui et de sa vie ... un vrai prof imbu comme en connait tant sur l'île ... le syndrome MGEN ....

11.Posté par Alain NIVET le 23/04/2017 17:10

Ferdinand, si au lieu de parler de mon expérience professionnelle bien riche il est vrai , dont je suis fier, et que vous jalousez, vous donniez votre avis sur la problématique Reydellet. Car c'est bien l'objet du billet. Mais là, point de Lasseps.....
En outre, je vous demande de respecter le corps enseignant qui doit travailler avec des enfants de parents de votre acabit qui ne songent qu'à critiquer sans remettre en cause l'Education qu'ils donnent à leurs enfants !
Vous êtes roi, Ferdinand, mais je ne précise pas de quoi.

Alain Nivet. Enseignant et fier du travail accompli.

12.Posté par margouillat974 le 24/04/2017 21:38

QUEL TRAVAIL ACCOMPLI? Des ados qui ne connaissent pas où se trouve new-york, qui situent Genève dans les Balkans? Incapables d'écrire une phrase sans 10 fautes d'orthographe et de grammaire, qui ne connaissent plus rien de l'histoire de France entre l'époque gallo-romaine et louis XVI , qui ne connaissent pas les tables de multiplication en seconde! Oui, vous pouvez être fier, vous avez fait " du bon boulot"!

13.Posté par Lesseps le 26/04/2017 08:19

Quel bel exemple d'hypocrisie faite par Mr NIVET , qui ,dans son post 8, se permet un jugement de valeur de ses soi-disant collègues en leur disant qu'ils n'ont rien compris ... et qui me demande de respecter le corps enseignant alors que lui-même leur bave dessus ... que vous soyez fier de votre bêtise, tout le monde en est conscient... que vous la revendiquiez démontre que le syndrôme MGEN décrit par les médecins réunionnais est bien ancré dans vos gênes ... on dit même que les enseignants comme vous se prennent pour les rois ... vous régnez en maitre absolu sur ce royaume, vos nombreux écrits le prouvent ... Passez le bonjour à pénélope et son maquereau :)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 14:25 Contrats aidés : Didier ROBERT divisé par 20

Mercredi 18 Octobre 2017 - 14:22 Monsieur Macron vous aviez dit "Donnant-donnant"